X-men DOFP et ce que vous pourriez louper…ou pas



Les origines du film en images – comics

source: ici

Ce que vous pourriez louper en n’allant pas voir DOFP:

La « rencontre » (et dialogue) entre Prof.Xavier jeune et âgé
(délectable moment)

Les impacts de balles sur Wolverine forment la Grand Ourse (la constellation) – hommage au manga Ken le survivant (Hokuto no Ken), dont le personnage principal présente les mêmes impacts.

Idem pour les références : l’appartement où se retrouve Wolverine est décoré par des souvenirs du Japon:

Star Trek:
La série passe à la TV lors d’une scène. On voit William Shatner sur l’un des écrans de Hank.
Plus qu’un clin d’oeil, cet épisode traite….du voyage dans le temps Il s’intitule « the naked time »
ou « l’équipage en folie »

Les Sentinelles :


Magneto (Michael Fassbender) très classe:



McKellen to Fassbender: Do you get to wear the helmet?
Fassbender: Yes.
McKellen: The best thing about playing the old Magneto is: no helmet.
Fassbender: You don’t like the helmet?
McKellen: Oh, no. We’ll talk about our helmets another time.


Quicksilver -Vif-argent
:



Avec un sous-entendu: lorsque le jeune mutant délivre Magneto de prison (l’un étant le fils de l’autre), il
évoque un copain de sa mère qui avait les mêmes pouvoirs que Magneto avec les métaux…

Par contre, la petite fille qui regarde la télé avec Quicksilver n’est pas
Wanda Maximoff – (les enfants sont supposés être jumeaux ^^) Brian Singer l’a démenti:
« Is that the Scarlet Witch? No, that’s his little sister. I even had a line which I cut, where Quicksilver’s mother says to the little girl, ‘Go up and bug your sister,’ and the little girl says, ‘She bugs me!’ You never see the older sister, but it was to imply that there is an older sister for comic book fans. I ended up cutting it. » Brian Singer

Les reliques gardées au Département de la Défense:

Quand Magneto prend son casque, on peut aussi voir:
la pièce de monnaie dont il s’était servie pour tuer Shaw, l’uniforme de Havock :


et l’aile d’Angel:



Peter Dinklage – Bolivar Trask
:

James McAvoy, excellent:






ce qu’ils en ont dit:
Stewart: The best part of this movie is knowing that, at an earlier time in my life, I was James McAvoy.
McAvoy: And if I’m going to grow up to be someone, who better than Sir Patrick Stewart?
McKellen: I’m looking forward to being as dashing and successful as Michael Fassbender. [Gesturing to Stewart] We still can’t believe our luck, that we’re still allowed out. [laughter]


Et la fin?

La courte scène post -générique (très long, le générique):
ICI


Brendan Pedder (En Sabah Nur) – Bryan Singer

Quelques mots du scénariste Simon Kinberg


-Logan, I was a very different man. Lead me, guide me, be patient with me –Old Charles Xavier
-Patience isn’t my strongest suit –Wolverine







A lire aussi

Si cette trilogie continue dans ce sens, je vais copier N.P Harris dans « HIMYM » : « Awesome » pour celui-ci en espérant que le 3ème (Apocalypse) sera : « Le-GEN-da- ry !  »

– Niess -Lady Butterfly