Tag #Star Wars

Pour finir 2015, je vous propose mes réponses à un tag spécial Star Wars.

Je me réfère un peu plus à la trilogie originale qu’à la prélogie (normal, je n’en suis pas très fan) avec référence à l’épisode 7.

 

Mon personnage préféré :

 

Luke, certainement.Puis, Leia.

Et dans le désordre: Yoda, ObiWan, Rey, Han Solo, les droïdes.

 

Le personnage que j’aimerais ne plus voir:

Jar Jar Binks, évidemment.

 

Le « méchant » que j’aime bien:

Vador

 

 

Un « méchant » qui fait vraiment peur: 

Palpatine (L’empereur)

 

Le personnage qui fait toujours rire:

C3PO

 

Mais pas celui-ci :

 

La mort qui m’a le plus frappée :

 

ObiWan

Vador (dans Le retour du Jedi)

LA mort dans Le Réveil de la Force

 

Une scène émouvante:

 

 

 

 

 

 

 

Une scène d’action impressionnante:

 

 

La bataille de Hoth(L’empire contre-attaque)

 

Ce n’est pas une grotte ! (L’empire contre-attaque)

 

La poursuite sur Endor

 

Et celle-ci

 

Une relation ébouriffante:

Le duo des droïdes C3PO/R2D2

 

 

La relation maître/élève Luke/Yoda

 

 

 

L’amitié Han Solo/Chewie

 

Dans la prélogie:

L’amitié Obiwan/Anakin:

 

 

 

Et, dans la trilogie originale, Leia/Han Solo, évidemment même si je ne suis pourtant pas fan des « suis-moi je te fuis, fuis-moi je te suis » mais leur duo devient un couple irrésistible –

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je m’identifie à…

Leia, évidemment. Le fait que mon pseudo (blog, internet, etc…) depuis une dizaine d’années soit « Leya » n’a rien à voir avec la princesse-qui-ne-l’est-plus, mais les 2 se sont confondus.  Ils le sont encore et franchement, ça n’est pas très grave (tout le monde a oublié d’où venait ce « Leya », en définitive). J’en suis fière.

Padmé est un personnage intéressant mais qui est joué de façon si fade face à un Anakin, aussi neuneu, que je n’ai jamais pu m’identifier à elle.

J’ai l’impression que Rey va constituer un personnage féminin intéressant.

Sinon, je m’identifie en 2nd à ….(on ne rit pas ) Yoda. J’adore Yoda

 

Des thèmes préférés: 

John Williams a composé une des plus belles musiques de films. Il est difficile de faire un choix.J’ai une préférence pour le thème de Leia dont voici une interprétation à la flûte:

 

 

 

Le thème principal

 

 

Le thème de la « cantina band »

 

La marche impériale – version Epica (live)

 

Sur ces mots et sur ces notes, que la Force soit avec vous en cette fin d’année 2015 et pour le début d’année 2016!

Come to the dark side…il y a des séries

 

Pour clore  cette année, j’ai réussi à visionner quelques pilotes de séries. J’avoue avoir été bien inconsciente (the dark side a agi sur moi) car j’ignore encore à l’heure actuelle si j’aurais le temps ou pas de suivre lesdites séries. (« Non, suivre ces séries, tu ne pourras pas« , crie mon moi intérieur en mode Yoda).

Mais revenons à nos pilotes.

Je dois dire que parmi les série 2016, il y a une adaptation que j’attendais depuis longtemps. Il s’agit de celle des Magiciens (The Magicians)  excellent roman (en 3 tomes) de Lev Grossman, qui bénéficie d’une publication à l’Atalante et d’une formidable traduction de Jean-Daniel Brèque, pour nous autres français.

M.Chours et moi étions tombés amoureux de ce roman à sa sortie.
La série est annoncée pour janvier 2016 et oui, nous avons vu tous les 2 le pilote la semaine passée.

The Magicians est une série télévisée fantastique américaine créée par Sera Gamble  et John McNamara, dont le pilote a été diffusé le 16 décembre 2015 et la suite dès le 25 janvier 2016 sur Syfy et en simultané sur Showcase au Canada.

Nos réactions ont été un peu différentes: ma réaction était plus  mitigée à la fin de l’épisode car, même si j’étais au courant au préalable des changements apportés , je n’ai pas pu m’empêcher de me demander « mais pourquoi? ».

Je dois dire que j’ai un peu de mal avec les acteurs choisis; je pense que j’avais trop imaginé le rendu à l’avance. Mais ceci est une remarque vraiment personnelle. La série a un bon rythme; on rentre très vite dans le vif du sujet. Donc, à voir sur la durée.

 

 

Une  autre série adaptée d’un roman que j’ai lu a commencé:
The Expanse basé sur la série de romans de James S. A. Corey, pseudonyme qui regroupe les auteurs Daniel Abraham et Ty Franck (assistant de George R.R. Martin). Le premier roman, « L’Eveil du Léviathan »  (Leviathan Wakes) publié en 2011 aux États-Unis (publié en France en 2014 ), a été nominé au Prix Hugo et au Prix Locus.

 

« 200 ans dans le futur, le système solaire est entièrement colonisé. Le détective Josephus Miller, né dans la Ceinture d’Astéroïdes, a pour mission de retrouver une jeune femme, Julie Mao. Il est rejoint dans sa tâche par James Holden, un ancien commandant de cargo spatial impliqué dans un incident causé par les relations tendues entre une Terre appauvrie en ressource, Mars, prospère et de plus en plus puissante et la Ceinture d’Astéroïdes exploitée par la Terre, et dont les principaux natifs sont surexploités. Ils vont bientôt découvrir que la disparition de la jeune femme est liée à une vaste conspiration qui menace la paix dans le système solaire et la survie de l’humanité. »

De la SF, donc. J’avais gardé un bon souvenir du 1er tome. J’ai visionné le 1er épisode qui m’a semblé très correct. Je compte bien regarder les autres déjà disponibles. (SyFy again)

 

Lucifer:

 

Lucifer est un personnage de comics (DC) venant de l’univers de The Sandman de Neil Gaiman .

Interprété ici par Tom Ellis (Robin Hood – OUAT saison 2 par ex), Lucifer
en a eu assez de régner en enfer et se trouve mêlé à une enquête de police à Los Angeles.
Franchement ? amusant…

Dans une autre veine, Superstore dépeint sur le mode satirique la vie d’employés d’un supermarché américain. Sympa.

J’ai gardé ce qui m’a le moins convaincue pour la fin:  Shadowhunters (adapté des livres de Cassandra Clare: The Mortal Instruments). Cette fois, ni les acteurs ni le traitement des personnages n’a réussi à me convaincre. J’aime bien la série de livres et aussi l’adaptation en film mais je passe mon tour pour cette série.

Donc , pour finir aujourd’hui, Telenovela, avec Eva Longoria, ou : une série dans une série …Rien de nouveau et rien de bien palpitant.

 

Que la Force soit quand même avec vous et que vos Fêtes soient joyeuses!
Dec.2015

16/12/ 2015: La Force est réveillée!

Un peu d’humour en ce jour de la Force qui se réveille: le film est donc sorti ici.

 

Après le cast qui chante, les dialogues de Chewie:

 

Puis, les sons de Star Wars:

Sinon, tapez: « a long time ago in the galaxy » dans la barre de recherche sur Chrome , et là, s’ affichent les dernières news sur le sujet façon générique de Star Wars. Allez, ça amuse…

Google propose ceci :
choisir son camp : côté lumineux, ou  côté obscur de la Force. Selon le choix que l’on fait, connecté à son compte Google, plusieurs services tels que Chrome, Gmail,  Google Maps,  la recherche Google , Google Traduction, YouTube… etc…modifient leur apparence pour refléter le choix. Sympa!

Sinon, je vous suggère, pour le fun aussi une version disco de la musique de Star Wars. En 1977, lors de la sortie du 1er film, nous étions alors en pleine vague disco (entre autres…). Je me souviens parfaitement de cette version que j’appelais alors (j’avais 9 ans): « la musique de la Guerre des Etoiles » et que j’ai gardé sur une de ces antiques cassettes (audio). Si, si.

12390831_962006947227377_8344197310849568831_n

Tag : Harry Potter

Voilà un Tag que j’ai repris chez Petit Pingouin Vert. Connaissant mon amour pour l’univers potterien, forcément, je ne peux pas le louper celui-ci.

Quel est ton tome préféré ?

Question difficile. J’ai longtemps aimé « Le Prisonnier d’Azkaban » car il est le 1er des « tomes sombres » mais je pense que « L’Ordre du Phénix » est mon favori.(j’en suis à plus de 12 relectures; je devrais prendre mon tome en photo tellement il est usé)

Quel est le tome que tu as le moins aimé ?

Au fil du temps, à force de les relire, je trouve le 2nd un peu faible. Mais juste un peu.Vraiment un tout petit peu. Sinon, il s’agit de passages : par ex, l’ épilogue du 7.

Je viens de terminer « The Cursed Child » et, effectivement, il contient quelques points faibles, même si je pense qu’il faut beaucoup extrapoler. Ce n’est pas formidable.

Quels sont les moments où tu as pleuré ?

Ah. Les morts. Surtout les morts.
Celle de Sirius, une horreur. Oui, j’en ai pleuré en lisant et en voyant  le film la 1ère fois

Et dans le dernier « Les Reliques de la Mort« , je n’ai pas pleuré , mais le chapitre 33 m’a particulièrement émue, entre autres ( pour mémoire : il s’agit de celui où Harry découvre la véritable histoire de Severus).

“You’ve got loads of magic,” said Snape. “I saw that. All the time I was watching you…” His voice trailed away; she was not listening, but had stretched out on the leafy ground and was looking up at the canopy of leaves overhead. He watched her as greedily as he had watched her in the playground. »

J’ai été très émue par cette révélation : l’histoire de Severus et Lily.

Quel est ton ressenti sur la fin de la saga ?

Comme à la fin de quelque chose, un sentiment mêlé : à la fois heureuse de voir que tout est très bien relié et bien sûr, cette sensation de perte inévitable. (« Vraiment, il ne va pas y avoir un petit bonus? »).

Et il y a eu un bonus. (août 2016)

Quelles sont les choses que tu changerais dans les livres ?

Pas grand chose. Peut-être un peu plus d’éclairage sur les pourquoi et les comment . Non, en fait, il me faudrait : des histoires sur la vie des fondateurs de Poudlard, par exemple. Ah, si, j’oubliais: une nouvelle traduction française sans interprétation bizarre ni coupes dans le récit. Ni mots stupides. La traduction française est terrible.

Quel est ton film préféré ?

Malgré tous ses défauts, le 3ème (admirable réalisation) Puis, le 5ème qui mériterait sa version longue car il zappe trop d’éléments.

Quel personnage as-tu perçu différemment que dans le film ?

Ils sont nombreux, à mon avis mais il y en a toujours une qui me choque : Narcissa Malfoy.
Je n’ai rien contre la comédienne. D’ailleurs, à la base, Helen McCrory (Narcissa) devait jouer Bellatrix mais étant enceinte, c’est donc Helena Bonham-Carter qui l’a remplacée (j’ignore quel genre de Bellatrix nous aurions eue — peut-être plus proche du livre et moins « folle » )
Pour en revenir à Narcissa, c’est vraiment l’un des personnages que je ne « voyais » pas comme ça. Mais nous avons tous nos idées entête et j’en ai bien conscience.

Y a-t-il un film que tu as préféré au livre ?

Non. Alors, ça, ça n’est pas possible.

Un moment qui n’apparaît pas dans les films et que tu regrettes ?

Il y a énormément de moments qui n’apparaissent pas dans les films et effectivement, ça m’ennuie.  Déjà, pour la fluidité de l’histoire, dans certains, c’est un vrai casse-tête. je connais des gens qui ont perdu le fil parce qu’ils n’avaient pas lu les livres. Donc, le coup de  » ça se regarde sans se lire », j’ai beaucoup de réticences avec ça. Oui, ça se regarde mais ça se suit mal.

Le 4 est complètement loupé alors que le livre est un vrai bonheur (s’il avait une bonne traduction, j’entends). Le 5 méritait 2 films (il en avait été question mais à sa sortie, ce n’était pas dans l’air du temps). Dommage et pourtant, je l’aime beaucoup. Mais il est tellement dense que c’est compliqué (975 pages, quand même….). Le 6 passe à côté du propos. De peu. Alors, oui, le 7 découpés en   deux  a été développé mais est-ce dans le sens de l’histoire ou sous prétexte d’effets spéciaux ? Je m’ennuie dans la deuxième partie avec presque 20 minutes d’un combat crétin entre Voldy et Harry qui n’a aucun sens.

Finalement, ça ne m’empêche pas de les regarder. Mais je rêve un jour de voir une série se développer, avec du temps pour explorer les éléments jamais mis à l’écran, de nouveaux et nouvelles interprètes. Je rêve peut-être….

Quels sont tes personnages favoris ?

Dans le désordre :Sirius, Remus, Hermione, Luna, Minerva, Severus.

Mes personnages féminins ont toujours été Luna et Hermione. Je suis aussi une grande fan de Minerva.
Mes persos masculins sont de loin Sirius et Remus.

Quels sont les personnages que tu n’aimes pas ?

C’est marrant mais je n’apprécie que modérément James Potter. J’ai mis du temps à accrocher à Lily aussi.

Quel est ton Weasley favori ?

Qui est ton méchant favori ?

En dehors de  Voldemort ?Aucun goût pour Bellatrix et sa clique.

Le seul favori, c’est Gellert Grindelwald (très intrigant…)

Qui est ton professeur favori ?

McGonagall bien sûr!

Avec quel personnage serais-tu amie ?
Avec Luna, sûrement. Hermione (j’ai un côté Luna et un côté Hermione)

Génération des Maraudeurs : Remus

Si tu pouvais ressusciter un personnage, quel serait-il ?

Sirius, Tonks et Remus. Oh, Dobby bien sûr !

Quel serait ton Patronus ?

Un chat sûrement. Ou une chèvre !

 

Si tu devais choisir une Relique de la Mort, quelle serait-elle ?
La cape, évidemment.

Quelle serait ta maison ?


En général je suis Serdaigle. avec une tendance Poufsouffle et une pointe Gryffondor. Je suis très loin de Serpentard.

Quel serait ton cours préféré ?

La métamorphose – ou la botanique.

Quel est, selon toi, le sortilège le plus utile ?

Accio!  Sinon, en termes de magie, pouvoir transplaner.

Que représente Harry Potter pour toi ?

 

Harry Potter a su m’embarquer alors que j’étais déjà adulte.
Un univers qui ne cesse de m’émerveiller, qui m’inspire et avec lequel j’aime jouer.

Il y a autre chose.

A la fin de la saga, j’avais senti le besoin d’écrire une petite fan fic’. Nous étions en 2007.
Jusqu’alors, c’est un genre auquel je n’avais jamais touché.
De petite fan fic, je suis passée à une plus longue.
Puis, j’ai embrayé sur une seconde.

C’est ce que m’a apporté Harry Potter : la possibilité de revenir à l’écriture alors que je me sentais complètement bloquée, que je n’écrivais plus que des petits trucs mais aucune grande histoire. En me lançant dans la fan fiction, j’ignorais que quelques années plus tard, j’allais commencer et terminer un roman. C’était le premier pas.

 

30 Day Movie Challenge -Jour 30

Jour 30 – Votre film préféré lorsque vous étiez enfant

Si je parle de « films », sans évoquer les dessins animés, je sais que je ne vais pas être capable de citer grand chose. Disons qu’il doit y avoir des films mais j’en garde des souvenirs mitigés et ilsne font pas partie de mes films préférés étant enfant. Si je veux évoquer la véritable période de l’enfance – et non de l’adolescence ou de la pré-adolescence (même si je n’ai pas entendu ce terme alors, lorsque j’étais concernée, autres temps, blablabla) – mes préférences allaient donc aux dessins animés. Vers 11/12 ans, j’ai eu le droit de regarder (ou d’aller voir) des films du type James Bond, Superman (les anciens)…
Le 1er Star Wars étant sorti en 77, j’avais alors 9 ans, presque 10, mais….mes parents étaient allés le voir sans moi. (rigolez….je leur ai tout fait raconter!). Par contre, pour L’Empire contre-attaque, j’avais presque 13 ans (quand je dis que c’était le début de l’adolescence….) et là, j’ai eu la joie de le voir en salles (avec mon frère qui a 4 ans et 1/2 de moins que moi, le petit(censuré), veinard! ) Je plaisante (mon frère et moi avons partagé très tôt les mêmes goûts pour la SF, les films fantastiques, etc…)

Bon, mais pour en revenir à l’enfance…. Dessins animés et qui dit : dessins animés, bingo! dit Disney!

 

Je crois ne pas me tromper en disant que mon préféré pendant longtemps (et mon Disney préféré encore aujourd’hui, d’où l’importance de l’enfance, n’est-ce pas?) est et reste: Fantasia

Il y a tout ce que j’aime: de la musique, du rêve, des dessins superbes, beaucoup d’imagination, un peu de frayeur (oui, la bestiole de la « La Nuit sur le Mont Chauve » m’a perturbée un moment, comme elle fichu la trouille à ma fille lorsqu’elle a vu Fantasia bien des années plus tard). Ceci dit, le Fantasia 2000 est très beau (et je le regarde aussi mais ce n’est pas mon enfance).

 

 

Oh, challenge terminé!

Je sais que j’ai des petites choses à rajouter donc, j’ai 2 ou 3 idées en tête. Et puis,  il y a en cours les challenges de Pimpf
et d‘Esther !

N’hésitez pas à les suivre

 

30 Day Movie Challenge – Jour 29

Jour 29 – Les films les plus  obscurs , les plus incompréhensibles, que vous ayez vus

 

Je ne peux pas vraiment dire que j’ai en tête un film que je n’ai pas compris. J’ai déjà évoqué le cas de Tree of Life. Je ne vais pas y revenir. Sinon, il y a une partie de 2001, Odyssée de l’espace qui m’a toujours laissée perplexe ( le début et …une partie de la fin, vraiment longuette). Mais, en règle générale, j’ai préféré (et de loin), le roman d‘Arthur C.Clarke.

Mais on peut aussi essayer de le regarder comme ça:

 

Cependant, ce n’est pas réellement de l’incompréhension. Bien sûr, ce sont des passages un peu… obscurs. Mais il y en a aussi dans Matrix (particulièrement dans le 3 ème, qui est loin de valoir le 1er, à mon sens). Ensuite, de là à dire: « je n’ai rien compris », à moins d’avoir dormi durant la majeure partie du film ou de ne pas aimer les films un peu  complexes, (je n’ose pas dire : ou d’avoir le Q.I d’une huître cataleptique – mes plus plates excuses auprès des huîtres, cataleptiques de surcroît) ,   il y a un grand pas (que je ne ferai pas).

Un film complexe ou qui demande de la réflexion ne signifie pas « incompréhensible ». Et, pour enfoncer des portes ouvertes (ou des fenêtres), ce qui est difficile à comprendre pour l’un ne l’est pas forcément pour son voisin /sa voisine. (donc, cesse de bailler au cinéma et de geindre, va manger tes pop-corns dehors si tu ne piges rien à…..) Décidément, je suis habitée par un mauvais génie, aujourd’hui…. Je reprends: 

Par contre, je vois bien un film, qui a mal tourné. Il  avait bien commencé et par je ne sais quel mystère, le voilà perdu!

The Box

« Norma et son époux mènent une vie paisible dans une petite ville des Etats-Unis jusqu’au jour où une mystérieuse boîte est déposée devant leur domicile. Quelques jours plus tard, se présente l’énigmatique Arlington Steward qui leur révèle qu’en appuyant sur le bouton rouge de la boîte, ils recevraient un million de dollars, mais cela entraînerait la mort d’un inconnu… »

L’idée est bonne mais voilà, le film s’égare. Il y a eu des critiques assez mitigées ça et là.

 

Et dans le genre  » mais pourquoi ? « , j’ajouterais aussi :

Cube –  Vincenzo Natali (1997)

J’étais allée voir celui-ci au cinéma avec un ami et ex-collègue. J’ignore pourquoi ce film en particulier mais ça nous semblait une bonne idée, sur l’instant: « Six personnes enfermées dans une pièce cubique se réveillent. Celle-ci compte six sorties, une sur chaque face, mais certaines pièces sont mortellement piégées. Comment trouver la sortie ? » Intéressant, non?

Oui, mais non. L’idée était bonne mais très vite, on ne voit qu’un enchaînement de pièges un peu sans queue ni tête. En fait, il ne faut surtout pas chercher ni le comment ni le pourquoi ? Oui, car enfin, pourquoi sont-ils enfermés dans ce fichu cube et par qui? ….et bien, on ne le saura pas ! Voilà!
Je crois que ce sont nos têtes que nous aurions dû prendre en photo à la sortie (mais, non, 1997, pas de selfies! ). Mais le plus amusant, c’est qu’il existe une suite : Cube 2 Hypercube  et ….un Cube Zero qui est une prequelle. Comme quoi, on peut s’amuser longtemps avec ce concept de cube…..

Et demain, j’ignore si mon génie maléfique m’aura quittée mais je finirai ce challenge (qui a été excellent, une source d’échanges fructueux et intéressants tant ici que sur mon profil FB où mon mur a débordé d’idées)

 

30 Day Movie Challenge – Jours 27 et 28

Jour 27 – Vos films étrangers (hors US) préférés

Le Festin de Babette (en danois : Babettes Gæstebud)

Danemark

réalisé par Gabriel Axel et sorti sur les écrans en 1987. Il est inspiré d’une nouvelle de Karen Blixen.

 

 

Tu n’aimeras point 

(Eyes Wide Open)

Un film de Haim Tabakman.
Festival de Cannes 2009 – Un Certain Regard.

« Aaron est un membre respecté de la communauté juive ultra-orthodoxe de Jérusalem. Marié à Rivka, il est le père dévoué de quatre enfants.
Cette vie en apparence solide et structurée va être bouleversée le jour où Aaron rencontre Ezri.
Emporté et ému par ce bel étudiant de 22 ans, il se détache tout doucement de sa famille et de la vie de la communauté. Bientôt la culpabilité et les pressions exercées par son entourage le rattrapent, le forçant à faire un choix… »

J’étais persuadée que ce film était 100% israëlien (et il est aussi français et allemand…). Découvert en DVD en l’empruntant à la médiathèque. Touchant.

 

 

 

 

Épouses et Concubines

film chinois réalisé par Zhang Yimou et sorti en 1991.

 

J’ai envie de dire: encore un très bon film de Zhang Yimou …..

Je reste en Asie et en Chine avec : Adieu ma concubine 

réalisé par Chen Kaige, sorti en 1993.

Un chef d’oeuvre.

Et parce que je ne pouvais pas parler de mes films préférés étrangers sans citer Pedro Almodóvar, j’ai choisi

Volver 

Espagne -2005

Le problème arrive maintenant: non-américain, mais anglais, oui. Et là, ce n’est plus possible car il y en a beaucoup trop.

Je devrais citer Alfred  Hitchcock (celui que vous voulez, j’aime bien  Les Oiseaux, mais en fait, j’aime Hitchcock), Stephen Frears, Alan Parker (The Commitments, Birdy), Terry Gilliam et son Brazil , les Monthy Python, Richard Attenborough (Gandhi, Cry Freedom, Chaplin), James Ivory (Retour à Howard’s End), Christopher Nolan (et oui! Inception, Interstellar, les Darknight…), et pour terminer une liste qui ne sera jamais exhaustive, un film qui me tient à coeur :

The servant de Joseph Losey -1963

 

« À Londres, Tony, un jeune aristocrate paresseux emménage dans une confortable maison de ville, il engage Hugo Barrett comme domestique. Ce dernier se révèle être un valet modèle, travailleur et intelligent. Une certaine complicité s’établit peu à peu entre le maître et son serviteur. Les femmes entrent en jeu : Susan, la fiancée de Tony, et Vera, d’abord présentée comme la sœur d’Hugo. La tension monte inexorablement car Susan, jalouse, détecte la face malsaine de ces intrus. Rapidement les rôles s’inversent et le maître se retrouve l’esclave de son serviteur, abandonnant tout caractère et toute volonté. »

 

Jour 28 – Vos films d’animation ou films pour enfant préférés

Voilà un thème qui est agréable!

 

Allez, c’est Hayao Miyazaki qui commence avec :

Mon voisin Totoro (My neighbour Totoro) :

 

 

Arrietty :

Coraline:

Sans oublier : Les Triplettes de Belleville

Et pour conclure (parce que je le dois):

L’Etrange Noël de Monsieur Jack (Nightmare before Christmas)

 

30 Day Movie Challenge -Jour 26 – Votre film français préféré

Vos films français préférés

 

La Première Etoile, un film de Lucien Jean-Baptiste, avec Firmine Richard, Bernadette Lafont, Michel Jonasz – 2008 (comédie)

Le Locataire (The tenant) – Roman Polanski – 1976 (drame, thriller)
Avec Roman Polanski, Isabelle Adjani, Melvyn Douglas…

Mon oncle réalisé par Jacques Tati,  sorti en 1958. (comédie)

Venus Noire Réalisé par Abdellatif Kechiche
Avec Yahima Torres, André Jacobs, Olivier Gourmet.. (2009) 

Drame historique: Ce film  raconte la vie de Saartjie Baartman, jeune femme originaire de la colonie du Cap, aujourd’hui province de l’Afrique du Sud,  appelée aussi Vénus hottentote. Le moulage de son corps fut exposé au Musée de l’Homme, à Paris, jusqu’en 1976.

Je rajoute que ce film est très fort émouvant et certainement méconnu. Il avait été salué par la critique et a reçu de nombreux prix (dont le César du Meilleur espoir féminin pour la prestation de Yahima Torres)

Mon dernier est à part car franco-belge:
(c’est un peu  pour la même raison que je n’ai pas cité Le Nom de la rose qui est vraiment européen et non « français », arf….je n’ai pas envie de chipoter car Le Nom de la Rose fait partie de mes films préférés).

Donc, sur ma liste, je n’oublie surtout pas: Séraphine de Martin Provost sorti en 2008.

Le film retrace une partie de la vie  de la peintre autodidacte Séraphine de Senlis (de son vrai nom Séraphine Louis, interprétée par Yolande Moreau), de 1912, année de sa rencontre avec le collectionneur Wilhelm Uhde, à son internement en 1932.

Les récompenses que ce film a reçu sont totalement justifiées (César du Meilleur film, par ex. mais la liste est longue). Yolande Moreau est impressionnante. J’avais même pensé à Séraphine pour la question de « votre film préféré ». Quoi d’autre? Il faut voir ce film.

 

30 Day Movie Challenge: jours 23 & 24

Jour 24 – Vos thrillers préférés.

Un peu de retard, en ce moment – même si les choix sont faits….(heureusement, j’avais pensé aux thèmes un peu avant)

Thriller….Voilà un genre que j’aime. En livre ou en film, d’ailleurs.

Donc, le 1er film que j’avais à l’esprit (juste avant que les autres viennent se bousculer en grand tapage dans ma tête, la nuit, de préférence – oui, j’ai la particularité de réfléchir à tout et n’importe quoi entre 2 h et 5h du matin, ce qui n’arrange pas du tout mon sommeil, surtout en ce moment….), enfin, je reprends, le thriller évident en premier lieu, c’est …. Le Silence des agneaux (Silence of the Lambs) 

Celui-ci, je l’ai vu, je l’ai lu (et relu) et je dois admettre que c’est un chef d’oeuvre du genre.

 

 

Mais , très vite, un autre film est venu réclamer sa place parmi mes favoris. Adapté du très bon roman de Dennis Lehane (encore un très bon roman, dois-je ajouter), il s’agit de Shutter Island.

 

 

Et je serais injuste envers un film de 1955, lui aussi adapté d’un roman (que j’ai lu il y a de nombreuses années), La Nuit du Chasseur (The Night’s Hunter). C’est un film magnifique, superbement filmé (oui, en noir et blanc et c’est là qu’on voit toute la beauté des images monochromes). D’ailleurs, La Nuit du Chasseur a été sélectionné en 1992 pour être conservé à la Bibliothèque du Congrès pour son « importance culturelle, historique ou esthétique ».

 

Dans les thrillers, j’aurais pu rajouter Memento ou Misery, également ….

Allociné fait une sélection intéressante.

Jour 25 – Votre western préféré

Je rappelle la définition du genre du western:

Le western est un genre cinématographique dont l’action se déroule généralement en Amérique du Nord lors de la conquête de l’Ouest dans les dernières décennies du XIXe siècle. Il apparaît dès l’invention du cinématographe en 1895, en filiation directe avec la littérature et la peinture prenant pour sujet l’Ouest américain.

Le terme « western » a été appliqué postérieurement à d’autres arts visuels ou littéraires (peinture, télévision, bande dessinée, roman) et désigne aujourd’hui toute production artistique influencée par l’atmosphère et les poncifs de la représentation cinématographique du Far West. (ceci pour dire que, par ex, « Brokeback Mountain  » n’est évidemment pas un western – mais qui irait croire ça? C’est une histoire d’amour dramatique – donc à classer en « drame » ou « films romantiques »).

Bon, ceci posé, western, vaste programme!

D’emblée, je dirais: Le Bon, la Brute et le Truand (The Good, the bad and the Ugly)

 

 

(et puis, Metallica a repris Ectasy of Gold! )

 

 

30 Day Movie Challenge – jours 22 & 23

Jour 1 – Votre film préféré.
Jour 2 – Un film que vous détestez.
Jour 3 – Un film que vous regardez pour vous sentir bien.
Jour 4 – Un film que vous regardez pour vous sentir mal.
Jour 5 – Un film qui vous rappelle quelqu’un.
Jour 6 – Un film qui vous rappelle un endroit.
Jour 7 – Un film que vous trouvez sensuel.
Jour 8 – Un film que vous pouvez citer par coeur.
Jour 9 – Le film que vous aimez le moins de votre acteur préféré.
Jour 10 – Le film que vous aimez le moins de votre actrice préférée.
Jour 11 – Le film que vous aimez le moins de votre réalisateur préféré.
Jour 12 – Un film que vous aimez bien par un réalisateur que vous n’aimez pas habituellement.
Jour 13 – Un plaisir coupable.
Jour 14 – Un film que personne ne s’attendait à ce que vous l’aimiez.
Jour 15 – Un film que vous aimiez avant et que vous détestez à présent.
Jour 16 – Votre scène préférée.
Jour 17 – Votre film dramatique préféré.
Jour 18 – Votre comédie préférée.
Jour 19 – Votre film d’action préféré.
Jour 20 – Votre film romantique préféré.
Jour 21 – Votre film de science fiction / fantasy préféré.
Jour 22 – Votre film d’horreur préféré.
Jour 23 – Votre film de guerre préféré.
Jour 24 – Votre thriller préféré.
Jour 25 – Votre western préféré.
Jour 26 – Votre film français préféré.
Jour 27 – Votre film étranger (hors US) préféré.
Jour 28 – Votre film d’animation ou film pour enfant préféré.
Jour 29 – Le film le plus « obscur », le plus incompréhensible, que vous ayez vu.
Jour 30 – Votre film préféré lorsque vous étiez enfant.

 

Vos films d’horreur préféré 

Ce n’est pas forcément le genre que je préfère même si, à une époque de ma vie, j’en regardais. Cependant, j’ai vu les classiques ( L’exorciste, non, pas le remake, The Thing, Alien, Rosemary’s baby, la série des Vendredi 13, des Halloween, des Freddie (Elm Street), Chucky, Evil Dead, La nuit des morts-vivants, Shining, Poltergeist, Scream, etc…- non, pas: Insidious, La colline a des yeux ou Saw).

Je pense que parmi ceux qui m’ont marquée, il y a :

Shining

Rosemary’s baby

et Alien 

(même si la poupée Chucky m’a fait vraiment flipper, même si Freddie Krueger avec ses griffes….-bref)

 

J’en profite pour parler  d’un vieux téléfilm qui a fait l’objet d’une réadaptation plus récente (par Guillermo Del Toro):

le titre original est : Don’t be afraid  of the dark (1973)

(en français: Les créatures de l’ombre…)

Ce film a longtemps été le sujet de discussions avec  des amis qui l’avaient vu étant gosses. Mon ex et moi l’avions cherché en VHS (et trouvé, d’ailleurs). Il n’y a rien d’extraordinaire, en apparence.  C’est une histoires d’affreuses petites créatures, des sortes de gnomes très moches sortant de la cheminée.  (les créatures sont atrocement vilaines et mal faites , années 70, un certain charme vintage ), mais ‘est le genre de chose qui fiche la trouille quand on est enfant….

Je vous renvoie à cet article  qui en parle très bien.

Je suis certaine que le film de Guillermo Del Toro de 2012 est bien meilleur. Le réalisateur ne s’y pas trompé. Il a su dénicher une « perle rare » en quelque sorte.

 

Vos films de guerre préférés

Je vais en sélectionner 3:

  1. Apocalypse Now,

Je n’ai pas vu Apocalypse Now au cinéma (trop petite à sa sortie en salles), mais, plus tard, et plusieurs fois, à la télé:  la bande-son est incroyable (The End , The Doors). Je passe sur le reste….(je rajoute, pour la petite histoire, que le film est une très libre adaptation de Au coeur des ténèbres de  Joseph Conrad ).

 

 

 

Mais Good morning Vietnam a été la révélation (Robin Williams!):

 

Le 3ème est Indigènes (Days of Glory):

 

 

Edit: Je rappelle qu’il s’agit ici d’un challenge et non d’une série de critiques de films (je n’en ai ni le temps ni la prétention, merci)