365 jours d’écriture – Souvenir d’enfance

essais2

 

Imaginez des lits superposés. Imaginez deux enfants en vacances âgés respectivement d’environ 11 et 7 ans; une fille et un garçon.
C’est l’été, ce qu’on appelle toujours « les grandes vacances ». Mon frère et moi.Je suis l’aînée.
Je dors dans le lit du haut, lui, dans la couchette du bas. Pas parce que je suis la plus grande mais parce qu’ il y  a  moins de chances – j’entends plutôt: moins de risques – d’acrobaties périlleuses et de péripéties nocturnes sur l’échelle.
Nous passons quelques semaines avec nos parents, tous ensemble.
C’est la nuit.
Et oui, je dors.

Tout à coup, quelque chose m’éveille. Je me réveille toujours facilement au moindre bruit (et ça n’a pas changé.)
Je tends l’oreille.
Tout a l’air calme.
J’ai dû rêver. Je me retourne. C’est trop bête…

Mais, soudain, ça recommence! Quelqu’un m’appelle? Non, je ne rêve pas du tout. C’est mon prénom que j’entends. Plusieurs fois. A voix haute, pas trop fort, mais clairement.
Je me penche. C’est mon frère, bien sûr.

Il s’arrête puis ….ah, non! Il m’appelle de nouveau.
Je lui demande, un peu énervée, un peu inquiète aussi,  car, après tout, il a peut-être fait un cauchemar….
–  Qu’est-ce qu’il y a?

Il prononce encore mon prénom. Décidément, il devient – Mais quoi, à la fin?

-Passe-moi le sel!

Et là….plus rien. Je n’en crois pas mes oreilles. Il a dit distinctement « Passe-moi le sel» et c’est tout.

 

Cette histoire a fait rire beaucoup de monde à commencer par le principal intéressé qui était un peu somnambule à cette période de son enfance, puis nos parents, puis des amis, puis  beaucoup plus tard, nos enfants.

Niess – 01/2016

Publicités

Dear Alan….

J’aimerais vraiment arrêter de faire des articles en hommage à …

Et celui-ci me tient particulièrement à coeur. Non, mais stop: 69 ans, mon cher Alan, ce n’est pas un âge pour mourir. Pas maintenant, non…

Alan Rickman est l’un des rares acteurs (heu…le seul) à qui j’ai un jour envoyé une carte d’anniversaire (en février). Et pour la petite histoire, j’avais reçu une réponse de son attachée de presse. Je ne cours pas  après les dédicaces et autres marques d’attention, même si j’ai quelque part quelques signatures (les membres d’Iron Maiden, Metallica je crois aussi , des auteurs…).

Mais, bizarrement, un jour, j’ai bien écrit cette carte et je l’ai postée. Une carte que j’avais moi-même illustrée plusieurs années auparavant.
Alan Rickman est certainement le 2ème acteur dont je suis vraiment admirative (la 1ère place est depuis longtemps prise par Gary Oldman, ce n’est pas un secret).

J’ai vu un nombre considérable de films dont lesquels il a joué, en V.O pour profiter de voix inimitable (et superbe).

 

Les articles de journaux se succèdent:

Ici

Le Parisien

The Guardian

Ici

Ici

Ici

http://bcove.me/zo1wxwk4

C’est un sentiment étrange, quand même, de me dire: « Voilà,  je ne le verrais plus dans un nouveau film, seulement dans les anciens ».

 

Enfin, pour l’instant, ce serait bien de se calmer avec les décès. Juste un peu.