365 jours d’écriture – Souvenir d’enfance

essais2

 

Imaginez des lits superposés. Imaginez deux enfants en vacances âgés respectivement d’environ 11 et 7 ans; une fille et un garçon.
C’est l’été, ce qu’on appelle toujours « les grandes vacances ». Mon frère et moi.Je suis l’aînée.
Je dors dans le lit du haut, lui, dans la couchette du bas. Pas parce que je suis la plus grande mais parce qu’ il y  a  moins de chances – j’entends plutôt: moins de risques – d’acrobaties périlleuses et de péripéties nocturnes sur l’échelle.
Nous passons quelques semaines avec nos parents, tous ensemble.
C’est la nuit.
Et oui, je dors.

Tout à coup, quelque chose m’éveille. Je me réveille toujours facilement au moindre bruit (et ça n’a pas changé.)
Je tends l’oreille.
Tout a l’air calme.
J’ai dû rêver. Je me retourne. C’est trop bête…

Mais, soudain, ça recommence! Quelqu’un m’appelle? Non, je ne rêve pas du tout. C’est mon prénom que j’entends. Plusieurs fois. A voix haute, pas trop fort, mais clairement.
Je me penche. C’est mon frère, bien sûr.

Il s’arrête puis ….ah, non! Il m’appelle de nouveau.
Je lui demande, un peu énervée, un peu inquiète aussi,  car, après tout, il a peut-être fait un cauchemar….
–  Qu’est-ce qu’il y a?

Il prononce encore mon prénom. Décidément, il devient pénible. IEst-ce qu’il ne serait pas en train de me faire une farce en pleine nuit.

– Mais quoi, à la fin? Qu’est-ce que t’as?

– Passe-moi le sel……

Et là….plus rien. Je n’en crois pas mes oreilles. Il a dit distinctement « Passe-moi le sel »‘ et c’est tout.

 

Cette histoire a fait rire beaucoup de monde à commencer par le principal intéressé qui était un peu somnambule à cette période de son enfance, puis nos parents, puis des amis, puis  beaucoup plus tard, nos enfants.

Niess – 01/2016

7 réflexions sur “365 jours d’écriture – Souvenir d’enfance

  1. ma soeur était somnambule et faisait également d’horribles cauchemars
    le nombre de fois où j’ai senti une présence, que j’ai ouvert les yeux et qu’elle était là, debout, au pied de mon lit
    où quand elle réveillait tout l’immeuble avec ses hurlements…
    son mari a été fort surpris la première fois qu’elle s’est mise à hurler à côté de lui dans le lit LOL!!

    Aimé par 1 personne

      • oui c’est vrai parfois tu n’as que des bribes de phrase ou de mot et pas toujours tout très compréhensible🙂 on s’y fait avec le temps🙂

        J'aime

  2. Trop drôle !😆
    Mon fils pendant des années se marrait aux éclats (en plus il avait et a toujours un rire communicatif…), très très très souvent, vers les 4 h du mat !!
    Un jour on en eu marre et on l’a réveillé (avec difficultés ) pour savoir ce qui était si drôle et nous aussi rigoler un peu ….il ne se rappelait pas du tout pourquoi et nous a pris pour des dingues et à continuer de r^ver et rigoler pendant très longtemps !😀

    J'aime

Les commentaires sont fermés.