365 jours d’écriture – Journal intime

essais2

 

 

Je ne tiens ni journal, ni carnet de bord. Et même si je le faisais, je ne le partagerais pas ( le « intime » du « journal intime »)
Par contre, je vous propose de lire des fragments de journaux/carnets de bord de 3 personnages de fiction (donc, fan-fiction dans un autre genre). A mon avis, ils peuvent se lire sans connaître forcément l’histoire. Nous allons remonter le temps. Nous allons plonger dans un univers magique.

 

1- Ariana (journal)

Mon cher journal,

Voilà longtemps que je te délaisse et j’en suis navrée. Tu ne le sais pas, cher journal, mais j’ai été obligée de détruire ton prédécesseur même si je l’aimais de tout mon cœur. Lors du changement de maison, Mère avait failli le découvrir. Mais c’est mon secret…
j’ai commencé un journal quand j’étais une petite fille. Père m’avait appris à bien écrire. Il disait en souriant que je me débrouillais mieux que mon  frère, Ab. Je sais, ce n’est pas très gentil pour Ab. Mais il est vrai qu’il a du mal avec les mots, la lecture. Il préfère être au grand air, dehors. Tout le contraire de mon frère aîné, Al: lui est un vrai rat de bibliothèque, comme disait Père.

Parfois, nous ne le voyons plus de la journée: il reste enfermé dans sa chambre. Il dit qu’il lit, qu’il écrit à plein de gens. Mais maintenant, Al ne revient que pour les vacances, m’a-t’on dit. Et oui, il est grand. Il est en pension.
Ah, quelle chance il a… Il peut apprendre plein de nouvelles choses. Il fréquente d’autres amis comme nous.
Mais je sais bien que ce n’est pas pour moi. D’ailleurs, je ne me plains pas, cher journal. Je ne crois pas que j’aimerais avoir des tas de gens autour de moi.
Mère dit que ce serait dangereux, que je pourrais avoir « l’une de mes crises » et que personne ne voudrait de moi.
Je ne sais pas si c’est vrai mais Ab, qui est mon frère préféré, chut, trouve que je dois faire attention. Pourtant, lui et Mère ne sont pas d’accord. Je crois qu’il aimerait m’emmener avec lui, dehors. Mais il est trop jeune encore.
Voilà, mon journal. Donc, je reste dans la maison, toute la journée.
C’est pour cela que je vais bien te cacher. Ce sera notre secret, n’est-ce pas?

 

1 – Ab’ (notes)

Ecris, qu’elle me dit! Ecrire c’est une punition. Je vais faire des tas de fôtes fautes et si mon cher frère me lit, alors il va se fou moquer de moi. Oh non il va pas faire ça. Il va juste prendre son air hautain et avoir ce sourire.
J’aime mieux aller dehors quand je suis en vacances. Déjà que toute la fichue l’année je dois rester en classe et écouter ces vieux crétins de profs, apprendre les leçons et faire les fichus devoirs. Pendant ce temps je dois écouter les autres chanter les louanges de mon grand frère qui est si doué. Alors quand j’en ai marre je me bats et je suis puni alors je vais en retenue évidemment. Je m’en fous.
Notre mère a dit « tu dois faire des efforts, Ab’, alors essaye d’écrire tous les jours » .
Oui, que j’ai répondu et pour pas passer pour un crétin, je prends ma plume et voilà, j’écris. Hein, c’est mauvais, non?

 

1- Al’ (carnet)

Il est bien difficile de tenir un carnet de bord quand je suis à Poudlard. Les cours me prennent du temps ainsi que ma correspondance. Mais quand je suis de retour dans notre demeure familiale, j’ai tout mon loisir pour consigner mes découvertes.
Liste des choses à effectuer durant mes vacances:
– Relire les notes sur l’alchimie française
– Répondre à la missive de Nicolas
– Ranger mes chaussettes
– Aller voir notre voisine
– Continuer à m’entraîner à pratiquer le mermédien (le langage du peuple de l’eau)
– Aider Mère (si j’ai le temps).

2- Ariana – Journal (suite )

Très cher journal,
A nouveau, je t’ai abandonné. Vois-tu j’ai été très malade…
J’ai oublié ce qui s’est passé mais depuis, Mère n’est plus là.
On m’a raconté qu’elle n’était plus de ce monde. Je suis horriblement triste. Même si Mère n’a pas toujours été très gentille envers moi. J’ai bien compris que je ne lui convenais pas depuis ce qui s’est passé quand j’étais enfant (mais dont je ne garde pas  souvenir).
Papa est allé en prison à cause de moi, je crois. Et puis, il est mort. Mon cher papa …Ce devait être une chose horrible. Voilà, maintenant, c’est Maman qui est morte. Et je crois que j’y suis pour quelque chose, cher journal, mais je n’arrive plus à me rappeler…
Ma tête me fait mal. Ab’ dit que je dois arrêter d’y penser, qu’il va prendre soin de moi, même s’il est encore jeune. Il dit qu’il s’en fout et je sais que c’est un gros mot.
Et Al’ est à la maison, aussi.

 

2- Ab (notes -suite)

Il exagère. Il croit qu’il peut revenir et que tout va s’arranger.
Mon cher frère. Il pense qu’après ce qui s’est passé il a la situation en main, monsieur « j’ai la tête dans les livres ».
J’écris ça mais je sais que ça sert à rien. C’est juste pour avoir quelque chose à faire.
Mais ma sœur a besoin de moi, je l’entends.

 

2- Albus (carnet – suite)

Godric’s Hollow, 1899

Notes:
– Ranger et trier les affaires de Mère
– Envoyer des hiboux pour remercier (condoléances)
– Finir de mettre en ordre papiers et parchemins officiels
– Etablir un emploi du temps pour Ariana
Mercredi: thé chez Bathilde (rencontre avec son petit-neveu)

 

3- Ariana (journal, suite et fin)
Mon cher journal,

Rien n’est plus pareil depuis que Mère est partie. Al’ est revenu mais je ne le vois presque jamais. Il a ce nouvel ami, Gellert. Je l’ai vu une fois et il est beau garçon.
J’aimerais bien qu’Al’ m’emmène avec lui. Mais il fait comme Mère: il me garde ici, à la maison, pendant qu’il passe des journées entières avec son ami. Ils ont des conversations passionnantes. Ils sont très doués en magie.
Peut-être pourraient-ils m’apprendre…. Pour que je ne fasse plus de bêtises…
Mais Ab’ dit qu’ils sont trop snobs. Mon frérot préféré veut bien que je nourrisse les chèvres, avec lui. Tout se passe bien.
Je n’ai pas de crises dans ces moments-là. Ab’ dit que plus tard, il m’emmènera vivre ailleurs, là où les gens ne font pas autant de chichis. Mais Al’ n’est pas d’accord. Ils parlent fort et j’ai peur qu’ils soient tous très fâchés, encore à cause de moi…
Voilà, je les entends encore. Ils crient. Je vais voir ce qui se passe…ça recommence….

3- Aberforth (notes/gribouillis)

Je vais lui dire ma manière de penser….Ces deux andouilles

3-Albus (carnet -suite)

C’est extraordinaire! Ce qui m’arrive est la plus belle chose au monde…J’ai rencontré un égal, mon double, mon complément.
J’ai presque honte de m’emballer autant.
Notes:
– rédiger une charte Moldus/Sorciers « pour le plus Grand Bien »
– répondre à la missive d’Elphias

 

Note trouvée ( Aberforth ou Albus?)

J’ai trouvé le journal d’Ariana. J’ai le cœur brisé.
14 ans… et elle n’est plus là

 

 

Complément:
Durant l’été 1899, Ariana Dumbledore dont la magie était instable depuis qu’elle avait été agressée par de jeunes Moldus pendant son enfance, tenta de s’interposer entre ses frères et Gellert Grindewald.
Tous les trois se battaient en duel. Nul ne sait qui lança le sort mortel qui atteignit l’adolescente.
Gellert s’enfuit afin de fuir les autorités magiques.
Albus et Aberforth vécurent avec ce poids et cette culpabilité. Jusqu’à la fin de sa vie, Albus Dumbledore éprouva de vifs remords ( c.f « Le Prince de Sang-Mêlé »).

J’ai gardé le prénom originel : « Aberforth » : et non la version francisée hasardeuse (« Abelforth ») utilisée étrangement dans les livres.
Le prénom « Aberforth » a un sens  (qu’il n’a plus si on le change en » abel »): « Aberforth » (angl.) = « vieux nom pour un village dans le Yorkshire (nom actuel: Aberford) ». « Aberforth » – « aber » (gaélique) = « marécageux, le confluent des eaux » + « ford » (vieil angl.) = « gué » (endroit peu profond d’une rivière où l’on peut traverser à pied), mais aussi « patauger ».

Pour le reste, j’ai vérifié la chronologie (dates de naissance probables – et dates de décès).

Merci à JK.Rowling pour les personnages et l’histoire.

2 réflexions sur “365 jours d’écriture – Journal intime

    • idem🙂
      Quand on en sait si peu, ça me donne toujours envie de combler l’histoire (on avait commencé quelque chose au sujet de Minerva étant jeune avec Mr. et j’aimerais bien faire un truc sur les fondateurs de Poudlard…)

      J'aime

Les commentaires sont fermés.