I fought the law and…. the law won (or I won) #

« I fought the law » fait partie de mes titres préférés. J’ai connu la chanson  grâce à un groupe qui a marqué une grande partie de ma vie (rien que ça…), je veux parler de: The Clash. La voici: (paroles et video ci-dessous)

Breakin’ Rocks In The Hot Sun
I Fought The Law And The Law Won (Twice)
I Needed Money ‘Cause I Had None
I Fought The Law And The Law Won (Twice)

I Left My Baby And It Feels So Bad
Guess My Race Is Run
She’s The Best Girl That I Ever Had
I Fought The Law And The Law Won
I Fought The Law And The

Robbin’ People With A Six-Gun
I Fought The Law And The Law Won (Twice)
I Lost My Girl And I Lost My Fun
I Fought The Law And The Law Won (Twice)

I Left My Baby And It Feels So Bad
Guess My Race Is Run
She’s The Best Girl That I Ever Had
I Fought The Law And The Law Won
I Fought The Law And The

I Fought The Law And The Law Won (7 Times)
I Fought The Law And The

 

 

Flashback (ou analepse en français) : Je n’ai pas découvert le groupe (The Clash) dès leur formation (1976/77) puisque j’étais alors enfant (et que je n’écoutais certainement pas du punk rock…pas encore).
Les Clash me sont tombés dessus – du moins, un album m’est tombé entre les mains et entre les oreilles, ça fait moins mal –  à l’adolescence vers 15 ans( avec ceux des: Sex Pistols, Damned,  Stranglers et j’en passe). Nous étions au début des années 80 en pleine période New Wave ( l’un des premiers disques que j’ai achetés avec mon argent de poche était « New life » d’un certain…Depeche Mode,un groupe presque inconnu en France…amusant, en plein  rockabilly revival  (The Stray Cats, quel bon groupe…) et en plein mouvement punk’s not dead. 
Avec la sortie de l’album des Exploited (Punk’s not dead), les coupes à l’iroquoise firent soudain leur (ré)apparition (et les épingles de nourrice, etc…).
Punk, donc.
Et parmi les titres des Clash, un jour, j’ai entendu « I fought the law« . Pas sur un album. A la radio. Coup de foudre. Très vite, j’ai appris que le titre n’était pas l’une de leurs compositions (oui, à 15 ans, il y a beaucoup de choses qu’on ignore…même quand on tente d’écrire de petites critiques de disques – et je faisais vraiment mes débuts). Je me suis donc plongée dans l’histoire de cette chanson sans internet à disposition à cette période (ça, c’était rock’n’roll et long, aussi).

Et me voilà, plus de 30 ans plus tard, avec autant d’enthousiasme vis à vis de cette chanson, de la musique en général. Retour en 2016, donc, avec internet, youtube et j’en passe.

Ce qui est cool  avec « I fought the law« , c’est que l’une des meilleures reprises a été faite par un autre de mes groupes favoris: the Stray Cats.

(live, Tokyo 1990) La voici tout de suite:

Mais je reviens à l’origine de la chanson:
Sonny Curtis, guitariste de Buddy Holly (« That’ll Be the Day ») , écrit et compose « I fought the law« . Il la joue avec The Crickets, le groupe dont il fait alors partie, après le décès prématuré de Buddy Holly en 1959. (les rock stars ont la fâcheuse tendance à mourir jeune: 22 ans pour Buddy Holly) et dans des circonstances stupides (un accident d’avion).

En 1960, Sonny Curtis and the Crickets l’enregistre.

 

La 1ère reprise ne tarde pas. Elle est faite par Paul Stefen and The Royal Lancers en 1962 :

Et en 1964, Sammy Masters nous livre cette reprise:

Bobby Fuller, grand admirateur de Buddy Holly, reprend avec son Bobby Fuller Four « I fought the law » en 66. Ce sera un hit aux USA. Pour la petite histoire, six mois après l’entrée du titre dans les charts, on retrouve Bobby Fuller sans vie, dans la voiture de sa mère. Suicide par asphyxie, concluent les services de police de Los Angeles. D’autres disent qu’il a été assassiné. (le musicien avait 23 ans…)

 

Roy Orbison a lui aussi donné sa version de « I fought the law » en 1972 .Je pouvais difficilement passer outre Roy Orbinson, Mr. »Oh, Pretty Woman » par exemple, une voix inimitable:

En 78, c’est donc la version des Clash, bien sûr

En 1979, sur l’album d’Hank Williams Jr. apparaît cette version country :

Un autre excellente version voit le jour en 79 lorsque Lester Bangs, journaliste et critique musical légendaire américain ( – je me suis gavée de ses recueils d’articles -)  entre aux Studios Electric Lady (LE studio conçu par Hendrix à l’origine) avec Mickey Leigh, frère de Joey Ramone.  Les bandes furent égarées puis retrouvées par Leigh qui publia l’album des années plus tard, le finançant par des publicités au dos de pochette.

 

Parmi les reprises les plus connues, et elles sont nombreuses,je n’oublie pas celle des Dead Kennedys, avec des paroles réécrites (voir la vidéo) et un refrain qui fait: « I fought the law, and I won »

 

Mike Ness de Social Distortion en 1999:

2009, celle de Bruce Springsteen: (parce que c’est le Boss):

 

 

Sans oublier celle de La Mano Negra :

 

Pour la TV: la reprise de Mary’s Danish en 1992 dans la série (allez, je vous laisse deviner? …) : « Buffy the vampire slayer » , une cover très 90’s:

Pour le film Intermission, Colin Farrell l’a enregistrée (et ça rend bien):

 

 

C’est même  pas mal du tout quand on écoute celle de Green Day…  qui n’est pas ce qu’ils ont fait de mieux, malheureusement. C’est la raison pour laquelle je la mets en dernier. Attention, je me garderais bien de dire que leur version est nulle, loin de là. Mais je pense que le groupe s’est un peu loupé (je n’ai rien contre eux, au contraire!):

 

Mais je vais vous laisser avec le regretté Joe Strummer ( ex-chanteur, ex-guitariste de The Clash, décédé en 2002), pour revenir à  mes 1ères amours.  Cette fois il la joue en compagnie de son groupe, les Mescaleros :

 

7 réflexions sur “I fought the law and…. the law won (or I won) #

  1. ah quel hommage à ce titre et la version de The Clash toujours éternelle et la vois de Joe Strummer incarne à fond l’esprit de la chanson😉 ravi de voir l’historique de la chanson que je ne connaissais pas ainsi que le clin d’oeil à Depeche Mode🙂 quel pied musical sur toutes ces versions🙂 merci🙂

    Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.