365 jours d’écriture – « saveur framboise d’un solstice sans fin » F.Cheng

Le 12 Mars 2016 : « saveur framboise d’un solstice sans fin » François Cheng

essais2

 

Sous la lune d’encre
glissent les enfants de l’Equinoxe
Les héritiers du paradoxe

Descendants du ventre
Fertile de l’été
En finitude exquise
Vers l’automne
Saison indécise
D’état d’adolescence

Ils usent leur lassitude latente
Dans la lumière dorée
Négligeant leur paresse forcenée
Les larmes au creux des yeux
Et les paupières marbrées de bleu
En perpétuels amoureux
De l’ailleurs éventuel

Au pli des reins, un grain de sel.

Enfants nés du Solstice,
A la terre, mêlés à jamais

reliés,
Finalement à la réalité
Vivez, vivez!
Ressentez , goûtez,
écoutez, agissez!

Et sachez apprécier.

Dans l’incertitude du monde, la vie garde cette saveur éternelle de framboise
de noisettes et d’amandes, de menthe froissée.

A portée.

 

NIess (2010- revu 2016)

3 réflexions sur “365 jours d’écriture – « saveur framboise d’un solstice sans fin » F.Cheng

Les commentaires sont fermés.