Ce grand moment: l’Eurovision

C’était un samedi soir très musical à la télévision française : The Voice (la finale – quoique…je ne sais pas si on peut qualifier certaines prestations de « musicales » – pitié pour mes oreilles ) et l’Eurovision!
Ah, l’Eurovision…. C’est toujours un grand moment de paillettes/kitscherie/chansons improbables. Et le plus étonnant c’est qu’on finit toujours par se demander comment on atterrit devant ce programme.
En 2016, on double la partie de rigolade en suivant les passages à l’écran (de TV) et en les tweets relatifs aux candidats. Et là, j’ignore quel est le plus hilarant….

Il faut avouer que les commentaires sur twitter sont simplement à tomber par terre de rire.

Nous avons noté la candidate croate et son manteau/ciré

 

Un peu de résille en Arménie:

Le candidat russe s’est laissé pousser des ailes:

 

 

Un bon équilibre « jean déchiré/sex-appeal » chez le chanteur hongrois:

Pour la Pologne, ça n’a pas manqué: avec un peu  beaucoup plus de barbe, la ressemblance avec Thorin Oakenshield était quasi complète ….

Et nous avons eu un mélange étonnant d’Ilona Mitrecey/Miley Cyrus (version sage) avec la chanteuse autrichienne qui a chanté en …français! Bisounours -land

 

 

Pour mémoire, Ilona Mitrecey, c’était ça:(non, ne me remerciez pas ^^)

Mais le clou du spectacle revient à Måns Zelmerlöw et Petra Mede

 

Pour rappel, Måns Zelmerlöw  s’était également fait pardonner suite à des propos litigieux au sujet de l’hétérosexualité/l’homosexualité en participant à l’événément LGBT de l’année en Suède – une soirée organisée par le magazine QX – durant laquelle il avait poussé la chansonnette et était apparu totalement nu sur un boulet de démolition lors d’un clin d’oeil au clip Wrecking Ball de Miley Cyrus. Il s’était excusé de sa maladresse, ceci avec un certain  degré d’humour.

 

Vous aurez remarqué que le chanteur suédois ne s’est pas dénudé pour rien sinon pour une bonne cause: la lutte contre le cancer de la prostate.

Comment? Pour le plaisir des yeux?
Ah. Si vous le dites….

Note: Je n’ai toujours pas compris pourquoi l’Australie était représentée (la géographie a-t’elle changé à ce point?)
C’est un peu dommage que tant de chansons soient interprétées systématiquement en anglais: j’aimais beaucoup l’époque où on découvrait des langues peu entendues. (même si j’aime beaucoup l’anglais, j’ai regretté de ne pas écouter d’espagnol, de grec, d’allemand, de russe,  etc, etc…)
Ayant loupé le passage du Français, je l’ai écouté a posteriori: (pourquoi m’étais-je égarée sur The Voice qui était particulièrement dépressive, allez savoir…) Amir avait une sacrée pêche et la chanson était tout à fait honorable (je vais rajouter sournoisement: pour 1 fois).

Je n’ai toujours pas réalisé pourquoi le duo anglais ressemblait aux frères Winchester (Supernatural) version jeune mais puisque l’Allemagne avait envoyé un Pokemon et l’Autriche, Ilona/Miley, je ne cherche plus. 

Et cette fois, j’arrête et vous souhaite un bon (long) weekend.

 

  • merci à June et Yoda Bor pour les échanges via twitter d’hier soir

 

 

5 réflexions sur “Ce grand moment: l’Eurovision

  1. L’Eurovision c’est la soirée de l’année où je rallume ma télé et où j’adore retomber en enfance❤
    Bon allez, on est un peu moqueur mais c'est quand même l'évènement musical européen à ne pas manquer😛

    Aimé par 1 personne

  2. J’ai pas mal changé d’opinion concernant l’Eurovision, je n’ai pas tout vu mais j’ai l’impression de pouvoir vraiment découvrir des pépites musicales. Malgré le kitsch des tenues.

    Aimé par 1 personne

  3. Yeah, I did not understand why Australia was there either… and I couldn’t understand why the judges loved that song so much! Mind you, the Ukraine song that won wasn’t my fave either… Yes, I miss the languages too! I really liked that the Austrian girl sang in French, so I voted for her as I had no favourites this year at all… Fun night and I have to say, I quite liked the new point system, it was very exciting till the end to find out who had won!

    Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.