Throwback Thursday Livresque:Epoque favorite

 

C’est jeudi, c’est TBTL!

Chaque semaine nous partageons une lecture correspondant à un thème paru chez Bettie Rose Books. Ce que permet ce rdv ? De ressortir des placards des livres qu’on aime mais dont on n’a plus l’occasion de parler, de faire découvrir des livres à ses lecteurs, de se faire plaisir à parler de livres !

Le thème de cette semaine: Mon époque préférée

 

L’Antiquité a souvent eu ma préférence et ceci, depuis l’enfance. Je me suis beaucoup évadée via les livres quand j’étais gosse, autant historiquement que géographiquement. je dois remercier mes deux parents pour m’avoir donné ce goût de l‘ailleurs – peu importe lequel.

Le dieu du Nil par Pays

 

Parmi mes lectures de jeunesse, la collection « Signes de Piste » (Fleurus) a beaucoup contribué à mes voyages dans le temps. Jean-François Pays (ici, une interview pour mieux découvrir cet auteur) a écrit des romans divers dont celui-ci: Le dieu du Nil.

La guerre civile est aux portes de Thèbes. Et voila qu’est couronné, à Karnak, un pharaon de seulement neuf ans : Toutankhamon. Quand on ouvrira sa tombe, 32 siècles plus tard, on découvrira au cou de ce jeune mort de dix-huit ans, un collier de bleuets, plus frais que s’ils avaient été cueillis la veille.
Voici l’histoire de Toutankhamon et de Sélanké, une histoire étonnante qui n’avait jamais été contée, aussi fraîche que l’étonnant collier de bleuets.
L’auteur de la trilogie du Signe de Rome, donne ici une marque supplémentaire de son incontestable talent.

 

Le Moyen-Age est une période que j’ai appris à apprécier plus tardivement.  J’aime les polars médiévaux d’Andrea H.Japp, qui se passent en France. (Japp est diabolique, ses romans aussi).

1304.
La France est déchirée par la rivalité entre le roi Philippe le Bel, l’Église et le très puissant ordre des Templiers. La belle Agnès de Souarcy, jeune veuve au caractère bien trempé, va voir son destin basculer sans comprendre à quel point il est lié aux intérêts du royaume et de la chrétienté. Pourquoi son demi-frère, Eudes de Larnay, la fait-il traîner devant les tribunaux de l’Inquisition ? D’où viennent ces missives évoquant le  » sang divin « , qui portent le sceau papal et dont les messagers sont systématiquement assassinés ? Leurs cadavres sont retrouvés çà et là, carbonisés, sans pourtant qu’aucune trace de combustion apparaisse.
Qu’a découvert le petit Clément, protégé d’Agnès, dans la bibliothèque secrète de l’abbaye de femmes des Clairets ? Et que cherche Nicolas Florin, ce grand inquisiteur dont les excès de cruauté font frémir ?

Je pense aussi à la série de Peter Tremayne:

 Sœur Fidelma est une série de romans policiers de l’écrivain irlandais Peter Tremayne (pseudonyme de Peter Beresford Ellis). L’héroïne de la série, sœur Fidelma de Kildare, est une religieuse de l’Église irlandaise du viie siècle. Elle est également une juriste. Les romans sont édités en français par 10/18 dans la collection Grands détectives.

Un petit saut vers la Renaissance, et plus particulièrement, l’ ère élisabéthaine ( ok,on sait que j’ai un morceau de coeur en Angleterre).
Autre série policière, à la cour d’Elizabeth 1ère avec les enquêtes d’ Ursula Blanchard, toujours chez 10/18, signées Fiona Buckley.

Deux ans après son couronnement, Élisabeth 1re d’Angleterre, que l’on croyait inexpérimentée, est devenue une souveraine au jugement implacable, respectée de la Cour et de l’Europe entière.
Mais derrière les révérences et les serments se cachent bien des ambitions et des amours secrètes, et Élisabeth doit s’entourer des soutiens les plus sûrs… Parmi eux, Ursula Blanchard, une jeune veuve sans le sou promue dame d’honneur, devient bientôt son plus fidèle agent. Dans cette première aventure, Ursula doit faire taire d’inquiétantes rumeurs : le favori de la reine, le beau Lord Dudley, est soupçonné de vouloir tuer sa femme pour devenir prince consort.
Dans une Cour où la moindre parole malheureuse conduit au billot, la jeune dame d’honneur devra user de toute sa finesse et de sa discrétion.

Fin XIXème…

Je vais faire un plus grand bond et vous emmener à la fin du XIXème siècle/début XXème, une période que j’aime aussi (décidément..). Et voici l’une de mes séries policières préférées…

« Claude Izner » est le pseudonyme de deux sœurs, Liliane Korb (née 06/01/1940) et Laurence Korb (née 10/04/1951, également connue sous le nom de Laurence Lefèvre), utilisé pour signer, depuis 2003, les romans policiers de la série « Les Enquêtes de Victor Legris ».

 

1920/1930

L’un des romans ancrés dans ces années folles qui me revient à l’esprit est « Chrysis » de Jim Fergus (sinon, je peux citer de nombreux ouvrages consacrés à Louise Brooks, qui reste l’une de mes actrices/modèles préférés).

 

1925. Gabrielle “Chrysis” Jungbluth, âgée de 18 ans, entre à L’Atelier de Peinture des Élèves Femmes de L’École des Beaux-Arts, pour travailler sous la direction de Jacques Ferdinand Humbert, qui fut le professeur de George Braque. Exigeant, colérique, cassant, Humbert, âgé de 83 ans, règne depuis un quart de siècle sur la seule école de peinture ouverte aux femmes. Mais malgré toute son expérience, il va vite se rendre compte que Chrysis n’est pas une élève comme les autres. Précoce, volontaire, passionnée et douée d’un véritable talent, cet esprit libre et rebelle bouscule son milieu privilégié et un monde de l’art où les hommes jouissent de tous les privilèges. Elle ne tardera pas à se perdre dans les plaisirs désinvoltes et à devenir l’une des grandes figures de la vie nocturne et émancipée du Montparnasse des années folles. C’est là qu’elle va rencontrer Bogey Lambert, un cow-boy américain sorti de la légion étrangère, avec qui elle va vivre une folle histoire d’amour.

1950/60

Le roman qui suit a été quasiment l’un de ceux de mon adolescence (avec le film de Coppola pour son adaptation). On ne sort pas indemne de beau roman de S.E Hinton

1966. Tucsa, Oklahoma. Deux bandes rivales, les Socs – la jeunesse dorée de la ville – et les Greasers – sortes de blousons noirs aux cheveux gominés –, se livrent une guerre sans merci.

Ponyboy Curtis, quatorze ans, est un Greaser. Il traîne dans les rues avec ses copains qui, comme lui, sont des loubards. Mais le meurtre d’un Soc bouleverse brutalement sa vie insouciante, le mettant hors la loi. Au fil d’événements dramatiques, le jeune garçon va devenir adulte et faire l’apprentissage de l’amour et de la mort. Devenu un best-seller, « Outsiders » a été adapté au cinéma par Francis Ford Coppola, avec Matt Dillon dans le rôle principal.

Je vais m’arrêter là, mais la liste pourrait être très longue.

Bonnes lectures!

 

Publicités

5 réflexions sur “Throwback Thursday Livresque:Epoque favorite

  1. Pingback: Throwback Thursday Livresque #42 : Mon époque préférée | BettieRose books

  2. Je comprends ton choix de l’Antiquité, c’est vrai qu’il s’agit d’une période tout à fait fascinante. J’ai hésité entre le XIXe siècle et le Moyen-Âge (pour finir par opter pour le deuxième), deux périodes que je trouve follement intéressantes, dans leurs codes sociaux surtout.
    Je prends note en tout cas de tous les titres que tu cites =)

    Aimé par 1 personne

Merci pour cet avis! (nous aimons savoir ce que vous en pensez)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s