L’as-tu lu ou le liras-tu? – « Demain il sera trop tard » – Jean-Christophe Tixier

Virgil vit dans l’insouciance. Le Terme diagnostiqué à sa naissance fait de lui un 81 (il va vivre 81 ans). Mais un jour, une Brigade tente de l’arrêter. Il s’enfuit. Débute alors sa descente aux enfers.
Enna, elle, est Court Terme et vit dans le ghetto. Elle graffe sa révolte sur les murs des beaux quartiers. Quand son amie est tuée par un groupuscule proche du pouvoir, elle jure de la venger…
Traqué, Virgil rencontre une jeune geek, Lou, analyste de données, qui lutte clandestinement contre le système.
Lui, Enna, Lou et d’autres sont décidés à se battre contre cette société totalitaire qui les a condamnés et à vivre intensément chaque jour, chaque minute, chaque seconde, qui restent !
Les maîtres prévisionnistes règnent sur la société. Tout le monde connaît sa durée de vie précise. Virgile est un Long Terme et a toujours bénéficié du meilleur. Enna, elle, est Court Terme et vit dans un bidonville. Un beau jour, Virgil apprend que ses informations sont erronées et qu’il doit mourir à 21 ans. Il rencontre Lou, qui s’oppose clandestinement au système.

J’ai été vraiment séduite par la 4ème de couverture et je me suis dit » Chic, une dystopie! ». J’aime assez le genre Y.A même si j’évite d’en lire trop sous peine de saturation rapide. Je l’ai lu grâce au site Netgalley (le roman sortira le 13/09)
La venue des éditions Rageot sur la plateforme est d’ailleurs une bonne surprise.
J’ai entamé ce roman sous les meilleurs auspices, mais, malheureusement, j’ai rapidement été découragée.
Ce qui m’a lassée? L’emploi du sigle ® trop fréquent. Exemple ci-dessous:

« – Il y a des brouilleurs partout, la rassure-t-il. Nos propres brouilleurs, annonce-t-il avec fierté, qui nous rendent invisibles aux yeux de leurs saloperies de Civic-LSS®.
– Les Butineurs®?
– Ouais, si tu préfères. Ici, on n’utilise aucun nom qui pourrait rendre sympa toute leur technologie®. Ils ont eu Internet, les moteurs de recherches puis les méta-données, les contenus, l’information, les satellites, les téléphones. Avec une putain de technologie déposée®, protégée®, fermée®, hégémonique®, obligatoire®, captive®, et surtout intrusive® et cafteuse®. Ils ont endormi la population, qui a plongé dans l’individualisme® et la soumission®. Partout. Et tout le monde s’est laissé faire. »

 

Bien sûr, cet emploi se justifie dans le contexte de l’histoire mais je l’ai trouvé envahissant (peut-être est-ce l’effet recherché?) et bloquant une certaine lisibilité du texte. Certes, il est intéressant d’être confrontés à des notions comme celles des  Butineurs® – mais trop de symboles dans la phrase tue le rythme.

Ceci, dit, l’histoire est menée tambour battant. La réflexion est intéressante et les personnages sont attachants ( avec en bonus des caractères féminins bien campés et présents!).  » Demain il sera trop tard » ouvre à la réflexion (temps qui reste à vivre; peur de la mort). La fin arrive un peu trop vite et pourra laisser des lecteurs sur leur faim, justement. J’ignore si une suite est prévue mais cela pourrait se faire. Un roman intéressant qui pêche par son omniprésence de termes techniques et de sigles(le lectorat visé est les 13 ans et +), par sa foison de personnages et par sa fin très ouverte mais qui amène à un questionnement actuel.

 

Pour:

– les amateurs de dystopie

– les jeunes et moins jeunes (attention aux termes et notions  techniques pour les plus jeunes).

– ceux qui ont aimé « Time out » au cinéma; « Divergente » de Veronica Roth  mais surtout « La déclaration » de Gemma Malley en Y.A.

 

« Tous les hommes meurent, mais seuls certains vivent.
Cette phrase bat dans sa tête, comme le ferait un coeur.
– ça veut dire quoi ? demande Diab alors qu’elles quittent le réduit.
Si ses questions déroutent parfois Enna, elles la font toujours sourire.
– ça veut dire qu’on est plus forts qu’eux, dit-elle en montrant d’un geste circulaire les habitations qui les entourent. »

 Ma note: 2,5/5

 

 

 

 

Demain, Il Sera Trop Tard

Date de sortie: 13/09/2017

Auteur(s)Jean-Christophe Tixier

ÉditeurRageotRayonRoman Jeunesse / Romans 9-13 Ans

ReliureBrochéNombre de pages448

ISBN / EAN978-2-7002-5316-0 – 978270

Publicités