TBTL – Coupable d’insomnie, de book hangover ou troubles divers

Chaque semaine nous partageons une lecture correspondant à un thème paru chez Bettie Rose Books. Ce que permet ce rdv ? De ressortir des placards des livres qu’on aime mais dont on n’a plus l’occasion de parler, de faire découvrir des livres à ses lecteurs, de se faire plaisir à parler de livres !

Un livre coupable d’insomnies, de hangover et troubles divers et variés….

 

Me voici de retour avec le TBTL !

Je vais éviter le sujet des insomnies et autres troubles de mauvais sommeil. Même si la lecture occupe bien la nuit, je préfère largement …dormir.
Récemment, les livres qui ont créé chez moi ce syndrôme de « gueule de bois littéraire » – tellement fort qu’on n’arrive plus à passer à autre chose – sont ….rares mais intenses!

Morwenna Phelps, qui préfère qu’on l’appelle Mori, est placée par son père dans l’école privée d’Arlinghurst, où elle se remet du terrible accident qui l’a laissée handicapée et l’a privée à jamais de sa sœur jumelle, Morganna. Là, Mori pourrait dépérir, mais elle découvre le pouvoir des livres de science-fiction. Delany, Zelazny, Le Guin et Silverberg peuplent ses journées, la passionnent.
Un jour, elle reçoit par la poste une photo qui la bouleverse, où sa silhouette a été brûlée. Que peut faire une adolescente de seize ans quand son pire ennemi, potentiellement mortel, est une sorcière, sa propre mère qui plus est ? Elle peut chercher dans les livres le courage de combattre.

Je pense que je vais réserver une place à part à Jo Walton dont les romans me font l’effet d’une sorte d’addiction depuis « Mes vrais enfants ».

Parmi les grands coupables d’insomnies/troubles divers et gueule de bois littéraire, je peux citer:

 

Ou:

 

Bonnes lectures!