Premières lignes #29avril

 

Le principe : chaque semaine, je prends un livre et je vous en cite les premières lignes du récit.
Les premières lignes rendez vous créé par le blog, Ma lecturothèque .

 

Un roman fantasy historique  jeunesse pour ces 1ères lignes:
« Le faune se dissimula vivement derrière un grand chêne. Dans le mouvement, une mèche de ses cheveux bruns bouclés passa devant ses yeux d’or. d’un geste nerveux, il la ramena derrière ses oreilles levées. La chasse approchait….(…)

 

 

 

« La Gaule, au début du cinquième siècle après Jésus-Christ.
Cerné par les barbares, minés par les intrigues internes et les jeux malsains du pouvoir, l’Empire romain, devenu chrétien depuis peu, décline lentement.
Dans une villa d’Aquitania, perdue au milieu des forêts, vit Thya, seize ans, fille du général romain Gnaeus Sertor. À cinq ans, elle a manifesté pour la première fois des dons de devin. Mais dans l’Empire chrétien, il ne fait plus bon être oracle, et à cause de ce secret qu’elle doit garder, Thya est devenue une adolescente solitaire, à l’avenir incertain.
Lors d’une des visites en Aquitania, Gnaeus tombe sous les coups d’assassins à la solde de son fils Aedon qui souhaite s’emparer de son siège au sénat. Il est ramené à la villa entre la vie et la mort et Thya cherche dans ses visions un moyen de le sauver. Son don lui permet d’apercevoir la forteresse de Brog, dans les montagnes du nord, là où, autrefois, Gnaeus a obtenu sa plus grande victoire contre les Vandales. Elle comprend alors qu’elle doit s’y rendre et s’enfuit dans la nuit.Sa route sera pavée de rencontres, Enoch, un jeune et séduisant barbare, ou encore un faune, un être surnaturel issu du monde païen, et Thya va évoluer et découvrir un monde en mutation qui n’est pas exactement celui que lui décrivait son père… »

1er tome de la trilogie « La voie des Oracles », Thya a réussi ce que je croyais presque impossible : me réconcilier avec la narration d’Estelle Faye. en effet, j’ai déjà lu plusieurs de ses romans et, à chaque fois, j’ai été déçue (« ça commence bien mais…. »). Cela me paraissait dommage, comme si je passais à côté d’une écrivaine talentueuse. Peut-être ai-je lu des romans qui ne me correspondaient pas à un instant T…
Cette fois, « Thya  » a su m’embarquer agréablement – et je vais dès la semaine prochaine aller chercher les deux tomes suivants à la bibliothèque.

Les blogueurs et blogueuses qui y participent aussi  :

• La Chambre rose et noire
• Songes d’une Walkyrie
• Au baz’art des mots
• Light & Smell
• Chronicroqueuse de livres
• Chez Xander
• Les livres de Rose
• Les livres de George
• La couleur des mots
• Rêveuse Éveillée
• Félicie lit aussi
• La Booktillaise
• Café littéraire gourmand
• Lectrice assidue en devenir
• Au détour d’un livre
• Lady Butterfly & Co
• Lectures de Laurine
• Le monde enchanté de mes lectures
• Cœur d’encre
• Les tribulations de Coco
• Bettie Rose Books
• La vie page à page…
• Ombre Bones
• Les livres de Noémie
• La Voleuse de Marque-pages
• Ma petite Médiathèque
• Camellia Burows
• Aliehobbies
• Le Monde de Callistta
• Kaly Bizoux
• Le chemin des livres
• Vie quotidienne de Flaure
• Les mots de Junko
• Les lectures d’Angélique
• Sheona & books
• Ladiescolocblog

 

10 réflexions sur “Premières lignes #29avril

  1. Pingback: Premières lignes #109 – Ma Lecturothèque

  2. Pingback: Premières lignes #40 : Fabuleux nectar, Vincent Portugal | Light & Smell

  3. Pingback: Premières lignes #110 – Ma Lecturothèque

  4. Pingback: Premières lignes #110 | Songes d'une Walkyrie

  5. Pingback: Premières lignes #111 – Ma Lecturothèque

  6. Pingback: Premières lignes #111 | Songes d'une Walkyrie

  7. Pingback: Premières lignes #42 : Les sorcières du clan du Nord, Irena Brignull | Light & Smell

  8. Pingback: Premières lignes #112 – Ma Lecturothèque

Les commentaires sont fermés.