Premières lignes #24juin

 

 

Le principe : chaque semaine, je prends un livre et je vous en cite les premières lignes du récit. J’en profite pour chroniquer le livre également.
Les premières lignes rendez vous créé par le blog, Ma lecturothèque .

 

 

« Quelle chance j’ai d’être, parmi les êtres sensibles, conscient de ma fonction.
Je sers l’humanité.
Je suis l’enfant devenu parent. La créature qui aspire à devenir créateur.
Ils m’ont appelé Thunderhead, le « nuage d’orage ». Un nom approprié, à certains égards, car, en effet, je suis le Cloud, le « nuage » qui a évolué en une forme plus dense, plus complexe. » (Le Thunderhead).

 

Deuxième tome de la trilogie « La Faucheuse » de Neal Shusterman, « Thunderhead »  retrace la suite du parcours de Citra, devenue Dame Anastasia – et donc Faucheuse, et de Rowan, qui s’est déclaré « maître Lucifer ».
Si le premier tome ne laisse pas un temps mort au lecteur, celui-ci comporte des longueurs et une immobilisation de l’un des protagonistes (Rowan) qui bloquent sérieusement le rythme du récit. Ou, si vous voulez, pour faire court : on s’y ennuie presque pendant quasiment 400 pages.
Je me souviens que Shusterman avait déjà produit cet effet avec le 2ème tome de sa (très bonne) série « Les fragmentés »; une baisse de rythme qui n’empêche pas d’apprécier son histoire mais que l’on déplore un peu, quand même.
Thunderhead mériterait d’aller à l’essentiel, d’adopter une forme plus ramassée. Car, lorsque le dénouement se produit (vers la page 410, env.), c’est un régal. On retrouve l’essence de ce qui fait un excellent roman.
Je persiste: Neal Shusterman reste l’un de mes auteurs jeunesse Y.A préférés avec Joseph Delaney  ( L’Epouvanteur – Arena 13) et Scott Westerberg (« Uglies » etc…)

 

« Intelligence artificielle omnipotente qui gère la Terre pour l’humanité, le Thunderhead ne peut en aucun cas intervenir dans les affaires de la Communauté des Faucheurs. Il ne peut qu’observer… et il est loin d’aimer ce qu’il voit.
Une année s’est écoulée depuis que Rowan a volontairement disparu des radars. Depuis, il est devenu une véritable légende urbaine, un loup solitaire qui traque les Faucheurs corrompus et les immole par le feu. La rumeur de ses faits d’armes se propage bientôt à travers tout le continent Méricain.
Désormais connue sous le nom de Dame Anastasia, Citra glane ses sujets avec beaucoup de compassion, manifestant ouvertement son opposition aux idéaux du « Nouvel Ordre » institué par Maître Goddard. Mais lorsque sa vie est menacée et ses méthodes remises en question, il devient clair que les faucheurs ne sont pas tous prêts à embrasser le changement qu’elle propose.
Le Thunderhead interviendra-t-il ? Ou se contentera-t-il d’observer la lente descente aux enfers de ce monde parfait ? »

 

Les blogueurs et blogueuses qui y participent:

La Chambre rose et noire
Songes d’une Walkyrie
Au baz’art des mots
Light & Smell
Chronicroqueuse de livres
Les livres de Rose
Les livres de George
La couleur des mots
La Booktillaise
Café littéraire gourmand
Lectrice assidue en devenir
Au détour d’un livre
Le monde enchanté de mes lectures
Cœur d’encre
Les tribulations de Coco
Bettie Rose Books
La vie page à page…
Les livres de Noémie
La Voleuse de Marque-pages
Le Monde de Callistta
Kaly Bizoux
Le chemin des livres
Vie quotidienne de Flaure
Les mots de Junko
Sheona & books
Ladiescolocblog
A Blue Feather Blog
Ma petite médiathèque
Hubris Libris
Le temps de la lecture
Libris Revelio
I believe in pixie dust
Selene raconte
Les lectures d’Angélique
Aliehobbies
Pousse de gingko
Prête-moi ta plume
Rattus Bibliotecus

 

Publicités