Premières lignes #2septembre

 

« Nous nous attendions à une chaleur étouffante et à une rumeur diabolique mais c’est le froid et le silence qui nous accueillirent. Une plaine glacée s’étalait devant nous, tel un immense tapis blanc. A gauche, caché par des espèces de sapins, on devinait un mur sombre. »

Pour ce 1er Premières lignes de septembre, je vous propose de me suivre….aux Enfers !

 

Dans cette suite, on retrouve le jeune héros Bjorn, rencontré dans le tome: Bjorn le Morphir. Bjorn est un adolescent vivant au onzième siècle dans une Scandinavie fantastique. Bjorn est un fils de chef viking mais il a été un enfant chétif et maladroit jusqu’au jour où une neige maléfique fait le siège de la maison familiale et le pousse à révéler sa vraie nature: il est un morphir (un combattant redoutable doté de capacités surprenantes). 
Dans cette deuxième partie, Bjorn répond à une demande express du roi Harald: il doit descendre aux Enfers pour ramener le fils aîné du roi, Sven.

Commence alors une série de péripéties extraordinaires où Bjorn, sa fiancée Sigrid, le guerrier Ketill le Rouge, un étrange personnage, Svartog, son dragon encore bébé Daphnir et une chèvre vont rencontrer des créatures effrayantes et surmonter  obstacles après obstacles.

Une fois encore, Thomas Lavachery fait mouche : les personnages sont de mieux en mieux développés, les épreuves sont autant de passages bien décrits et haletants, sans parler d’un humour bien trouvé. Bref, c’est un roman jeunesse comme on aimerait en lire plus souvent. 

« Je t’attends Morphir » Personne n’a oublié le message du roi Harald adressé à Bjorn à la fin de « Bjorn le Morphir ». Un message aussi énigmatique qu’inquiétant. Quel genre de mission allait donc être confiée au jeune Viking ? Elle a de quoi faire frémir. Le souverain lui ordonne de descendre au fond de la terre afin d’arracher son fils, le prince Sven, à la cruelle Mamafidjar, reine des enfers. Cela n’a rien d’une promenade de santé, mme pour un morphir aux pouvoirs exceptionnels. Heureusement, Harald encourage Bjorn à s’entourer de compagnons de son choix. Un guerrier au coeur tendre, une fiancée pleine de fougue, un demi-hirogwar, une chèvre et un bébé dragon souffreteux feront donc partie du voyage. Lors de cette descente aux enfers, le jeune Viking va mettre à l’épreuve ses qualités de chef et se découvrir de nouveaux pouvoirs insoupçonnés.

 

  • L’école des Loisirs
  • Prix : 7,80 €
  • ISBN : 9782211233170
  • Paru la première fois en 2005
  • Dans cette collection le 20.09.2017

 

 

Le principe : chaque semaine, je prends un livre et je vous en cite les premières lignes du récit.
Les premières lignes rendez vous créé par le blog, Ma lecturothèque.

Les blogueurs et blogueuses qui y participent aussi :

• La Chambre rose et noire
• Songes d’une Walkyrie
• Au baz’art des mots
• Light & Smell
• Chronicroqueuse de livres
• Les livres de Rose
• La couleur des mots
• La Booktillaise
• Lectrice assidue en devenir
• Au détour d’un livre

• Le monde enchanté de mes lectures
• Cœur d’encre
• Les tribulations de Coco
• Bettie Rose Books
• La Voleuse de Marque-pages
• Le Monde de Callistta
• Vie quotidienne de Flaure
• Les mots de Junko
• Sheona & books
• Ladiescolocblog
• Hubris Libris
• Le temps de la lecture
• Selene raconte
• Les lectures d’Angélique
• Pousse de gingko
• Prête-moi ta plume
• Rattus Bibliotecus
• Envie de lire
• Alohomora, blog littéraire
• Les livres de Noémie
• La machine à lire
• La Pomme qui rougit

Publicités

2 réflexions sur “Premières lignes #2septembre

  1. Pingback: Premières lignes #127 – Ma Lecturothèque

  2. Pingback: Premières lignes #127 | Songes d'une Walkyrie

Les commentaires sont fermés.