Arts d’hiver – 10

C’est en parcourant plusieurs livres d’art à la bibliothèque que je suis tombée sur cette peintre que je ne connaissais pas :

Hilma af Klint (née le  au château de Karlberg à Stockholm, morte le 21 octobre 1944) est une artiste suédoise, théosophe et pionnière dans l’art abstrait.

Intéressée par les mathématiques comme son père, Hilma se montre rapidement très douée pour la création artistique. Elle suit en particulier des cours de peinture et, à 18 ans, entre à l’École technique artistique de Stockholm puis à l’Académie des Beaux Arts de Stockholm, où les femmes sont très rares à l’époque.

Pendant cinq ans, elle y apprendra l’art du portrait et du paysage, y développant un art classique qui servira de couverture à ses créations beaucoup plus avant-gardistes.

Pour gagner sa vie, Hilma met en pratique les techniques apprises au cours de ses études en peignant des paysages traditionnels, inspirés notamment de ses séjours estivaux sur l’île d’Adelsö. En parallèle, à partir de 1906 et avant les pionniers Wassily Kandinsky, Piet Mondrian et Kazimir Malevich, elle se lance dans la réalisation d’une première série de peintures abstraites et symboliques. Ses recherches en peinture non figurative se font sans lien avec les mouvements modernistes contemporains. (source)

 

Hak111

 

Session utan namn0977.jpg

 

« Hilma af Klint : Paintings for the Future »,
Musée Guggenheim, 1071 5th avenue, New York (États-Unis), www.guggenheim.org
Publicités