Sergeï Lodygin, le Beardsley russe – L’été de l’art

 

 Lodygin Sergeï Pavlovich (Saratov, 1893 – Moscou, 1961?) est un artiste et graphiste russe. On l’a souvent appelé le Beardsley russe

L’héritage créatif de S. Lodygin (comme il l’a toujours signé ou simplement S.L.) est peu connu du large public. Issu d’une ancienne famille noble, ayant reçu une bonne éducation (Institut des ingénieurs civils de Saint-Pétersbourg), le sommet de sa renommée créatrice a eu lieu dans les années 1910, quand il a collaboré avec succès avec un certain nombre de publicationsÀ l’époque soviétique, il travailla comme illustrateur à Saratov, Rostov-sur-le-Don et Moscou. À Saratov (années 1920), il a son propre studio graphique et travaille comme artiste de théâtre tout en participant à la conception de manifestations et de processions festives. En 1920,  il s’installe à Moscou, comme illustrateur.
Pour la maison d’édition « Khudozhestvennaya postcard » en 1915-1916, l’artiste a créé une série graphique assez inhabituelle de dessins (10 pièces) de figures féminines nues  dans un entourage fantastiquement exotique – avec des serpents, des papillons, des orchidées, des panthères, etc. Dans le graphisme russe, les cartes postales représentaient l’imitation la plus cohérente, du célèbre graphiste anglais  Beardsley, l’idole de la bohème artistique de Saint-Pétersbourg.