Premières lignes – 7 septembre

Premières lignes

 » — Maman, je peux aller voir les étoiles ?
Tessa se détourna de son petit établi pour regarder sa fille plus petite encore. « Pour le moment, je ne peux pas t’y emmener, ma puce ». du menton, elle désigna le robot nettoyeur qu’elle s’efforçait de ranimer. « Je veux terminer avant l’appel de ton oncle Ashby. »
Aya sautillait sur place. de toute sa vie, elle n’avait jamais été immobile, ni quand elle dormait, ni quand elle était malade, ni même quand elle était encore dans le ventre de Tessa. « Je n’ai pas besoin de toi, dit Aya. Je peux y aller toute seule ».

Les voyageurs, tome 3 : Archives de l'exode par Chambers

Archives de l’exode (Record of a spaceborn few) constitue le troisième volet de la série de Becky Chambers entamée par L’espace d’un an , poursuivie par Libration.
Cette fois encore, on change de personnages même si Tessa, dont il est question dans les premières lignes,  a un lien avec le capitaine du Voyageur : c‘est sa soeur.
Pour les autres, ce sont autant de points de vue  que nous allons apprendre à suivre et à connaître, des voix diverses qui font écho et se recoupent, des tranches de vies dans l’espace, attachantes, uniques, sincères.

Cette fois encore, l’action n’est pas ébouriffante. Selon certains avis, le roman peut être »ennuyeux » mais à mon sens, ce n’est pas du tout le cas ; je pense que les personnes qui n’ont pas aimé « parce qu’il ne s’y passe rien » sont soit passées à côté de l’essentiel, soit, plus simplement, devraient se tourner vers d’autres types de  lectures (bourrées de scènes d’action, pour le coup). Mais, comme pour Libration, ce n’est pas le propos.
D’ailleurs, je pense que j’ai préféré ce tome 3 à Libration : plus de points de vue, justement. Libration était un peu limité — et c’était aussi le but recherché, vu le thème, mais j’étais restée sur ma faim. Celui-ci se déploie, explore l’âme.
J’aime toujours autant ce que peut écrire Becky Chambers — décidément, un coup de coeur.  A noter qu’un tome 4 de la même série est en prévision pour février 2021 tandis qu’un autre roman, indépendant de la série, vient de sortir en traduction française à l’Atalante : Apprendre si par bonheur. 

 

 

Les blogueurs et blogueuses qui y participent aussi :

• Au baz’art des mots
• Light & Smell
• Les livres de Rose
• Le monde enchanté de mes lectures
• Cœur d’encre
• Les tribulations de Coco
• Vie quotidienne de Flaure
• Ladiescolocblog
• Selene raconte
• La Pomme qui rougit
• Les lectures d’Emy
• Aliehobbies
• Ma petite médiathèque
• Pousse de ginkgo
• À vos crimes
• L’univers de Poupette
• Le parfum des mots
• Chat’Pitre
• Les lectures de Laurine
• Lecture et Voyage
• Eleberri
• Les lectures de Nae
• Claire Stories 1, 2, 3
• Tales of Something
• Read For Dreaming
• Ju lit les mots
• Illie’z Corner
• Voyages de K
• Prête-moi ta plume

4 réflexions sur “Premières lignes – 7 septembre

  1. Pingback: Challenge de l’Imaginaire – 2020 | Lady Butterfly & Co

  2. Pingback: Premières lignes #232 – Ma Lecturothèque

  3. Pingback: Premières lignes #233 – Ma Lecturothèque

  4. Pingback: Premières Lignes #21 – Prête-moi ta plume

Laisse un com, ne sois pas timide

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s