Premières lignes – 9 août

Premières lignes

 » June Bourdoncle avait décidé que les barrières de sécurité ne la concernaient pas. de toute façon, il n’y avait personne pour la voir fouiller dans les décombres.
De l’Ecole des Allumettes Hurluberlu, il ne restait plus une pierre debout. Même la fontaine du Dragon au fond de la cour avait été détruite, ce qui était follement triste parce que c’était un vrai dragon, ainsi qu’elle avait pu le constater. « 

Cette suite de Magic Charly, je l’attendais avec impatience. Le premier tome met en place un univers magique habile et malin, bourré d’humour à la Pratchett et de tendresse, avec quelques petites références à Harry Potter bien placées.
Ici, on retrouve notre duo de choc, Charly et Sapotille, dans un beau pétrin (et ça ne va pas s’arranger…). Mais aussi : June et une flopée de personnages secondaires tous aussi bien caractérisés les uns que les autres. Côté nouveautés, c’est un vrai bonheur : licornes snobs, poulpiquets, petits poissards, duels d’épouvantails, courses de citrolles à la Mario Kart…
On en apprend un plus au sujet de certains personnages comme Maître Lin (et comme c’est bien vu et bien dit !), ou sur le background d’autres (la famille de Sapotille, quel twist…).

Le deuxième tome est donc aussi bien fait si ce n’est plus que le premier. Ici, Audrey Alwett en conteuse chevronnée boucle un peu plus de 500 pages au cours desquelles elle réussit à aborder des sujets sérieux ( harcèlement, pauvreté, injustice sociale, société inégalitaire, mais aussi sexisme, racisme, grossophobie, et d’autres encore) avec finesse sans jamais enfoncer le clou. C’est pour cette raison que le roman peut s’adresser, à la façon des Harry Potter,à un public plus jeune aussi bien qu’à des adultes, chacun/e y trouvera ce qu’il/elle veut.

J’ai vraiment savouré chaque page de ce deuxième tome et j’ai retardé le moment de le refermer.
Les dialogues sont succulents ; tout est bien trouvé…. Si, en plus, on me dit que Guérande est une cité à demie magicière, alors je ne peux qu’approuver ; je l’avais déjà remarqué… 😉

Un gros coup de coeur pour ce tome 2 après avoir eu un premier coup de coeur pour le premier, est-ce possible ? L’une des meilleures séries fantasy jeunesse françaises actuelles.

Résumé : Saint-Fouettard ! C’est dans cette sinistre institution pour jeunes magiciers indisciplinés que sont envoyés Charly et Sapotille. Alors que des forces malfaisantes œuvrent pour prendre le contrôle de la magie, les deux amis sont plus que jamais déterminés à agir. Mais comment lutter quand on n’a aucun sortilège sous la main ?

Et un de plus dans le Challenge de l’Imaginaire


Une réflexion sur “Premières lignes – 9 août

  1. Pingback: Challenge de l’imaginaire -2021 | Lady Butterfly & Co

Les commentaires sont fermés.