Vintage art – 4

 Aujourd’hui, je vais m’intéresser aux années 1920, au Japon et …aux  boîtes d’allumettes !

En effet, les étiquettes de ces boîtes connaissent un véritable  âge d’or dans l’archipel japonais (qui correspond plus ou moins à l’essor du modernisme de la démocratie Taisho) . En fait, dès les années 1905–1910 des industriels japonais avaient remarqué que ces petits objets (pochettes, boîtes) constituaient des vecteurs de promotion. et de communication. La pub !
Dans le Kansai (Osaka et Kobe), de grandes entreprises embauchent même graphistes dans leurs équipes.
Un boîte d’allumettes, c’est facile à fabriquer. Et surtout, les fumeurs vont la remarquer. Idéal pour faire sa promo.
A la fin des années 1920, le graphisme japonais  est reconnu internationalement et des entreprises américaines commandent leurs pochettes publicitaires au Japon.

Publicité