Premières lignes — 9 novembre

Premières lignes 

Ginger Gold plia la lettre qu’elle lisait et la posa sur la desserte.
— Haley, croyez-vous aux fantômes ?
Sur le canapé de la salle de séjour de Hartigan House, Haley Higginns, étudiante américaine à la London School of Medicine for Women, se détendait  après le dîner en buvant son sherry à petites gorgées. Elle haussa un sourcil.
— Pourquoi ? Avez-vous reçu du courrier de l’au-delà ?

Deuxième tome  des aventures de Lady Ginger Gold, Le manoir des mauvais esprits est un parfait petit cosy mystery qui se déroule dans les années 1920. Pas de grosse difficulté dans l’intrigue mais le roman se lit bien. Et même si je n’avais pas lu le premier, je n’ai eu aucun mal à comprendre qui était qui.
Lady Gold, Ginger, est une jeune veuve anglaise qui, après avoir vécu longtemps aux USA, revient dans son pays au décès de son père (dans le tome 1). Ici, Ginger s’est installée et mène ses affaires en femme indépendante. Mais voilà que sa belle-soeur l’appelle à la rescousse car il semblerait qu’un poltergeist sème le trouble chez elle !
Bien sûr, les choses vont se compliquer et, à nouveau, Lady Gold va devoir enquêter sur un meurtre.
Les personnages sont tous bien dépeints ainsi que le côté historique. Comme je le disais, l’énigme n’est pas hyper complexe et on devine assez vite ce qui va se dérouler mais c’est une lecture agréable. En gros, j’ai passé  un bon moment même si je ne lirais pas que cela tout le temps non plus.

Résumé : Ginger Gold reçoit une lettre de sa belle-soeur lui demandant de venir toutes affaire cessantes à Bray Manor, la demeure familiale. A son arrivée, Ginger découvre qu’on lui a demandé son aide pour une affaire de… fantômes ! La comtesse douairière est persuadée qu’un mauvais esprit hante les lieux. Rien de bien méchant jusqu’à présent. Le « fantôme » se contente de voler des petits objets et de faire tourner en bourrique les invités de Bray Manor. Mais lorsqu’un bal est organisé en l’honneur des vétérans de la Grande Guerre et qu’un cadavre est découvert après la fête sur la piste de danse, tout change. Détective amateur, Ginger va devoir mener l’enquête et elle est bien persuadée d’une chose : le meurtrier n’est pas un revenant, mais bel et bien un être de chair et de sang..

 

Les enquêtes de Ginger Gold, tome 2 : Le manoir des mauvais esprits par Strauss

 

 

Les blogueurs et blogueuses qui y participent aussi :