L’automne en images et en musique #3

Direction les personnages de dessin animé, avec l’artiste de cette semaine – et en particulier avec les fameuses princesses Disney. Les princesses Disney sont souvent utilisées et constituent une source d’inspiration pour les dessinateurs (ex: les princesses X-men ou celles-ci, plus réalistes). 

Cette fois, ce sont des princesses combattantes !

Ariel, la petite sirène :

Mulan :

 

Pocahontas :

Belle (et la bête) :

Blanche-Neige :

Jasmine :

 

Aurore (et Maléfique) :

Moana : (Vaiana)

Tiana (La princesse et la grenouille) :

 

Anna et Elsa :

 

Et Merida !

 

L’artiste s’appelle Artemii Myasnikov 
Pour le suivre sur FB 

Sur Instagram

Publicités

L’automne en images et en musique #2

Parce que c’est l’automne, le début octobre, parce qu’il commence à faire frisquet, pour toutes ces raisons, plongeons-nous dans des illustrations élégantes et légères : celles de Yuko Yoshioka.

Yuko Yoshioka est une illustratrice japonaise née en 1972. Elle est free lance depuis 1999 et habite à Tokyo (son site web ). 
Elle a fait des couvertures de livres et de magazines, des calendriers, des publicités. Elle est marquée par la culture française. Elle a d’ailleurs co-écrit   « Le français pour s’amuser avec des images (phrase de conversation) » (Gakken Plus ) – mai 2016 . 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Instagram

Behance

L’automne en images et en musique #1

Après ma série de « L’été de l’art » (30 articles, 2 saisons), j’ai pensé que continuer notre exploration du monde de l’illustration (et, bonus, avec découvertes et coups de coeur musicaux !) serait une belle aventure. Allons-y !

C’est parti, avec des illustrations Harry Potter cette semaine. L’artiste est italienne (Rosalia Radosti) . On peut trouver ses fan art sur Deviant Art.
Son style est vraiment sympa.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sans rapport avec Harry Potter :

 

 

 

Sur FB

L’été de l’art #30 – Le dernier de la saison

Parce que l’été se termine bien tôt, voici le dernier article de la série  L’été de l’art 2018. Pour rappel, j’avais commencé cette série l’année dernière et vous pouvez retrouver tous les articles sur le blog  .

Je finis donc cette saison avec une petite loutre qui voyage. Mr.Otter est une création de Simon Lee, un artiste chinois qui a fait ses illustrations dans le style de l’ukiyo-e, les estampes japonaises gravées sur le bois (Hiroshige, Hokusai…)

 

 

 

 

 

 

 

 

Les contes de fées de Marija Jevtic – L’été de l’art #29

Marija Sevjtic est une illustratrice serbe :

Cendrillon

 

 

Le petit chaperon rouge

 

 

Blanche Neige

 

La reine des neiges

 

Le joueur de flûte de Hamelin

 

La princesse au petit pois

« Born in Valjevo. In 1994 she graduated from the Faculty of Applied Arts in Belgrade.
Started working in theatre Atelje 212 in the same year.
So far she has realized more than a hundred stage and costume designs for various productions.
Since 1999 she has been a graphic designer.
She is a the co-founder of the magazine for creative education TRACKS, and in 2007 began collaborating with the publishing house Propolis Plus Books for which she works as an illustrator and author of children’s books.
Since 2010 starts cooperation with the Goethe-Institute in Belgrade, for which, among other things, she design the logo of international projects Goethe-Guerilla and Urban Incubator.
During 2013 she has exhibited at the international exhibition « The Art of touch » in Sarajevo and at the May Salon in Belgrade
In 2014 she was a participant of the « Golden Pen ».
She has exhibited in several group exhibitions.
She is the author of three solo exhibitions. »

(source)

 

 

Sur FB

Son site

 

Un peintre espagnol : Ignacio Zuloaga – L’été de l’art #27

Ignacio Zuloaga 1925.jpg

Ignacio Zuloaga y Zabaleta, né le  à Eibar, et mort le  à Madrid, fut l’un des plus importants peintres espagnols de la fin du XIX ème siècle et du début du XXème siècle.

 

 

Le Portrait de la comtesse Mathieu de Noailles, réalisé vers 1913, est présent dans le livre Les 1001 tableaux qu’il faut avoir vus dans sa vie ; la critique Lucinda Hawksley l’y qualifie de « merveilleusement décadent ».

 

C’est en voyant le portrait de la comtesse que j’ai eu envie de m’intéresser à ce peintre.

John Jude Palencar – L’été de l’art #26

Le calendrier 2019  illustrant Game of Thrones a été confié à John Jude Palencar:

Palencar est connu pour les couvertures réalisées pour la série de romans Eragon :

 

Palencar, c’est ce genre de peintures :

 

 

 

 

Et voici quelques illustrations issues du prochain calendrier:

 

 

 

Calendrier 2019

 » Palencar’s latest project is the 2019 “A Song of Ice and Fire” calendar that was just approved by author George R.R. Martin and his team. “A Song of Ice and Fire” is the name of Martin’s book series on which the “Game of Thrones” TV series is based.

“They were very accepting of my approach,” Palencar said. “My approach is probably not going to be liked by a lot of people because I really didn’t want to show the exact characters’ faces.”

Palencar, 61, who has worked almost exclusively as a freelance artist since before graduating from the Columbus College of Art in Design in 1980, said he has good reason for this approach.  » (source)

Les illustrations de Manon Iessel – L’été de l’art #25

 

Je connais Manon Iessel grâce à de vieux livres gardées par ma maman. Toute petite, je regardais ces illustrations d’un autre époque en espérant un jour dessiner aussi bien. Voilà ce que ça donne :

 

 

 

 

 

 

 

 

Un mot sur l’illustratrice :

Manon (Marie Antoinette Aline Jacqueline) Iessel, née à Reims le 4 juillet 1909 et décédée à Orsay le 30 octobre 1985, est une illustratrice française. Illustratrice très appréciée des années 1930 aux années 1970, c’est aussi l’une des premières françaises à réaliser des bandes dessinées. 

Le père de l’affiche américaine : Edward Penfield -L’été de l’art #24

Edward Penfield (1866-1925) est un dessinateur américain, un illustrateur et graphiste considéré comme étant le père de l’affiche américaine.

 

 

On peut rattacher Penfield à l’Art nouveau : en effet, il a produit un travail graphique aux États-Unis équivalent aux productions d’artistes européens comme MuchaSteinlen ou Toulouse-Lautrec, qui ont inventé l’art de l’affiche à la fin du XIXe siècle