Le printemps de l’art – 16

J’ai trouvé par hasard ces illustrations, cette semaine. Elles sont l’oeuvre d’un artiste japonais Ono Tako (on peut le suivre sur Twitter )

On le connaît pour ses  » contes de fées de l’Ouest” :

Cendrillon :

Blanche-Neige

 

La petite sirène 

La reine des neiges :

 

Mais aussi :

Hatsune Miku (Vocaloid)

hatsune miku, illustration, style japonais / Miku est cool car il fait chaud

 

illustration, VOCALOID, hatsune miku / 和ミク

Fate Grand Order

Fate/Grand Order, Fate/Grand Order, Caster of Okeanos / 【FGO】オケアノスのキャスター【浮世絵風】

Fate/Grand Order, Fate/Grand Order, illustration / 【FGO】氷雨酒(ひさめざけ)【酒呑童子】

illustration, Fate/Grand Order, Japanese style / 【C97新刊】サンプルと通販のお知らせ【FGO浮世絵本】

Sailor moon

Sa page 

Le printemps de l’art – 15

Période de confinement ou pas : c’est le printemps ! C’est même aujourd’hui ! Et c’est l’occasion d’aller explorer  le printemps de l’art. 

Un illustrateur cette semaine, Bernard Boutet de Monvel (aussi  peintre, graveur, sculpteur et décorateur) né le  à Paris et mort le  lors de l’accident du vol Paris-New York d’Air France aux Açores.

Musée virtuel : Bernard Boutet de Monvel

 



auto-portrait



Auto-portrait

 

Bernard Boutet de Monvel,   - 1881 – 1949 - PROFIL D'UNE DAME DE QUALITÉ   -   - [...]

Je le connaissais pour les dessins qui suivent (je les collectionnais en cartes postales quand je dessinais beaucoup et que j’avais l’envie de devenir styliste – dans une autre vie ^^) : 

Le printemps de l’art – 14

Voilà le dernier article du « Printemps de l’art« , une saison riche en découvertes !

Une pépite de l’illustration du début du XXème, cette semaine :

Charles Gesmar (1900-1928), est l’ un des dessinateurs parmi les plus créatifs et innovateurs. Dès l’âge de quinze ans, il dessinait déjà les costumes pour Mlle Spinelly, une des plus célèbres actrices de l’époque. À seize ans il commence à dessiner pour Mistinguett, la reine du music-hall.

Malgré sa brève carrière, brisée par une pneumonie à ving-sept ans, en neuf ans,   il produit plus de douze-mille dessins de costumes, une trentaine de couvertures de programmes et cinquante-cinq affiches.

Diane Belli et Gaston Gerlys : [affiche] / [C. Gesmar]

 

 

[Elvire Popesco] : [affiche] / [C. Gesmar]

 

Lucienne Delahaye : [affiche] / [C. Gesmar]

CHARLES GESMAR 1900-1928 L

Doriane, Cabaret Affiche: artiste Charles Gesmar, 1920s (30 x 40 cm imprimé)

 

 

 

Le printemps de l’art – 12

 

La Hongrie est à l’honneur cette semaine !

Géza Faragó  ( 1877 1928 ) est un peintre  qui est considéré comme l’un des plus importants représentants  de l’Art Nouveau hongrois. Il est surtout connu pour ses posters et ses caricatures. Son style est proche de celui de Mucha.

J’aime beaucoup la délicatesse et l’humour qui se mélangent dans ses oeuvres.

 

Fargo Geza. (1877 - 1928)

 

 

Le printemps de l’art – 10

L’artiste de cette semaine a un monde particulier : il aime raconter des histoires étranges au travers de ses dessins et de ses peintures.

Photo taken by David Hayes

 

Come Back To Me by Ysvyri

Voilà ce que dit Kim Myattà propos de son art :
« My work is a cumulation of influences from my childhood and teenage years – horror cinema, 90s TV shows, video games and growing up in a small town where a lot of strange things happened. I usually work digitally but I sometimes make small excursions into traditional media and would like to do more. I also make prints of my work, which are available in my store, and soon I’d like to make other merch. « 

Nyx_Kim_MyattPRINTMOCKUP.jpg

Sorrows to the Wind by Ysvyri

Cernunnos by Ysvyri

Made Me Come Undone by Ysvyri

In Ancient Woods by Ysvyri

 

Kim Myatt 
sur Insta
sur Twitter
son site

Le printemps de l’art – 9

C’est d’un illustrateur grec dont je vais parler cette semaine. Il s’appelle Téo Zirinis, habite à Athènes et ses illustrations sont pleines d’humour et de bonne humeur!

Vous pouvez retrouver une interview en français ici.

 

 

 

 

Sur Instagram
Sur Twitter
Sur FB
Son site

Le printemps de l’art – 8

Une illustratrice cette semaine dans Le Printemps de l’art: Erica Williams vit à Minneapolis et est freelance depuis 2012. Elle dit d’elle-même qu’elle adore les chats.

Je l’ai découverte sur Twitter avec ce dessin :

Haze Mandolin Orange

Et ce dessin m’a définitivement accroché :

Metallica-PNC-Arena-Erica-Williams.jpg

 

Sparrow-Erica-Williams.jpg

 

 

Thorny-Poster-Detail-Erica-Williams.jpg

Michel-Roger-Squirrels-Erica-Williams.jpg

Corvus Corax

Sa page FB

Instagram 

Son site

Le printemps de l’art – 7

Changement de style avec l’artiste d’aujourd’hui : il signe La Mine , est namurois d’adoption, passionné de latin et de dessin de presse. Son blog  « les Oiseux » est justement une mine de dessins !

Vous pouvez aussi le retrouver sur Twitter     – là où je l’ai découvert – et FB.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C’est avec ce dessin que j’avais accroché à son univers :