L’illustration de l’Antiquité par Joseph Kuhn-Régnier – L’été de l’art #43

 

Cette fois, c’est bien le dernier de cet été de l’art. On arrive doucement en automne….
Je clos cette série 2019 avec un illustrateur du début du XXème siècle, connu en France pour avoir été l’un des spécialistes de l’illustration d’ouvrages pédagogiques relatifs à l’Antiquité. Mais pas seulement pédagogiques puisqu’il est aussi connu pour avoir illustré de façon joliment érotique « Les chansons de Bilitis » de Pierre Louÿs (un bel exemple de mystification littéraire, d’ailleurs).
Joseph Kuhn-Régnier a aussi fait des illustrations pour des contes.

 

 

Joseph Kuhn-Régnier 7

 

Joseph Kuhn-Régnier 5

Joseph Kuhn-Régnier 4

 

Joseph Kuhn-Régnier 3

 

 

Joseph KUHN-REGNIER (1873-) L'enlèvement de la Belle Hélène

 

 

 

 

 

La fantasy de Magdalena Katańska – L’été de l’art #42

Bientôt la fin de cette série de l’été de l’art et cette semaine une artiste polonaise Magdalena Katańska qui illustre aussi bien Tolkien que des jeux vidéos

Le Silmarillon

 

Ride to Gondor !

Frostpunk (jeu video)

 

 

 

Negoō lamb (baby)

 

 

Magdalena Katanska
Twitter
deviant art
Art Station
FB 

 

Les livres et les illustrations pour enfants de Rosalinde Bonnet – L’été de l’art #41

Je ne sais pas si c’est l’atmosphère de la rentrée scolaire qui, pourtant, ne me concerne plus, mais j’avais envie de  partager le travail de Rosalinde Bonnet  (oui, elle est française) qui écrit et illustre des livres pour enfants.

 

 

 

Son site

Ses livres

Son instagram

Les illustrations de Vladan Nikolić – L’été de l’art #40

Vladan Nikolić est un artiste serbe né en 1968. Il a publié des comics (Modesty comics), des caricatures, des illustrations se situant parfois à la limite de l’humour noir (parfois totalement dedans !).

 

J’aime aussi la façon dont il représente les chats,  très stylisée. Et ces lignes ! 

 

 

 

Élisabeth Sonrel, une peintre oubliée – L’été de l’art #39

Certains disent qu’elle est symboliste, d’autres pré-raphaëlite, Elisabeth Sonrel aimait surtout représenter des personnages féminins et s’inspirer des légendes – dont la légende arthurienne. Peu connue aujourd’hui,  elle est née en 1874 à Tours ;  son père Stéphane Sonrel était médecin mais aussi peintre à ses heures ainsi que son oncle, aquarelliste amateur. Les Beaux-Arts n’acceptant pas les  femmes ( et ceci jusqu’en 1897) , elle part étudier à l’’Académie Jullian auprès de Jules Lefebvre.
Malgré les difficultés de son statut de femme  non mariée,  E. Sonrel expose au Salon des artistes français de 1893 à 1941. Elle obtient la médaille de bronze de l’Exposition universelle de 1900, le prix Henri Lehmann. (source)

 

1 ak (553x700, 182Kb)

1 ak (700x572, 61Kb)

2AK (279x400, 46Kb)

 

7ak (500x342, 53Kb)

Élisabeth SONREL (1874 –1953) - Ligéia

Le monde étrange et sombre d’Abigail Larson – L’été de l’art #38

Je savais que j’allais parler de cette illustratrice un jour ou l’autre puisque je la suis sur Deviant Art et Instagram depuis quelques années maintenant. Et que j’aime beaucoup ce qu’elle fait…

Abigail Larson est donc une illustratrice:

Beetlejuice tribute

« Abigail’s strange and macabre illustrations have been shown in galleries in many cities throughout the US and Europe, including New York City, Los Angeles, London and Paris. She’s worked with DC Comics, IDW Publishing, Titan Comics, Image Comics, Universal, Pelican Books, 3DTotal, SYFY, and Sideshow Collectibles.In 2016 she won the Hugo Award for « Best Professional Artist. »Her fully-illustrated version of H.P. Lovecraft’s « The Cats of Ulthar » was released in November of 2016, and her tarot deck « The Dark Wood Tarot » will be released by Llewellyn Publishing in 2020. » (source)

Le retour de Perspéphone

 

 

 

Son site

FB

Insta

Twitter

Les chats de Charles Wysocki – L’été de l’art #37

Il paraît qu’aujourd’hui marque la journée internationale du chat (je pense que c’est tous les jours, la journée du chat ^^). Pour rendre hommage aux matous et aux minettes, voici les chats de Charles Wysocki (1928-2002) un peintre américain connu aussi pour ses représentations faussement naïves de la vie campagnarde américaine. 

Frederick the Literate

 

 

« I especially like to inject a touch of humor into my work. So much of art today tries to reach for the profound or is painted for shock value. I see life on the lighter side, in much simpler and more basic forms. I personally feel that art should be fun for the artist as well as the viewer. But I work hard at doing my very best to make each painting both as simple and as interesting as possible. It’s difficult. I try. Children, bless their clear eyes, enjoy the simplicity in my work and this really thrills me each time. Art appreciation is not exclusively for adults. I am constantly surprised at how articulate youngsters are in expressing themselves, how clearly they see connections, both within the paintings and to life. » –Charles Wysocki

 

Mabel the Stowaway

Elmer and Loretta Hangin' Out

 

 

J’ai vu que l’illustration ci-dessous existait en poster (et pouvait se commander en ligne)

Charles Wysocki - Classic Tails -  Print Poster  (Overall Size: 18.5x35.5)  (Image Size: 14x31)

 

 

Charles Wysocki Cat Picture ALL BURNED OUT

Max in the Adirondacks

Monty, Minding the Stor

 

 

 

 

Et oui, c’est un livre aussi ….

 

Visions de Dune par Simon Goinard – L’été de l’art #36

C’est en suivant l’actualité du prochain film Dune (version 2020) que je suis (re)tombée sur le travail de Simon Goinard autour de la série de Frank Herbert. Car, si ses illustrations ne sont pas en lien direct avec le développement du film, elles donnent une vision vraiment intéressante. 

Et, disons-le, c’est magnifique !

Les Fremen

 

 

 

Feyd Rautha:

Simon Goinard a travaillé pour de gros clients (Ubisoft, Walt Disney Company, Applibot Inc, Nexus Prod UK, ArenaNet/ NCsoft, Warner Bros, …)
Un aperçu :

 

 

Son site
Art Station

Le romantique Caspar David Friedrich – L’été de l’art #34

C’est ce tableau qui est le plus connu de Caspar David Friedrich

Voyageur au-dessus de la mer de brouillard 1818. Peinture de Caspar David Friedrich (1774-1840). Hamburger Kunsthalle.

Je l’avais en illustration du romantisme dans un manuel de littérature, en particulier pour cet extrait de Chateaubriand: (René)

« Un secret instinct me tourmentait ; je sentais que je n’étais moi-même qu’un voyageur, mais une voix du ciel semblait me dire : « Homme, la saison de ta migration n’est pas encore venue ; attends que le vent de la mort se lève, alors tu déploieras ton vol vers ces régions inconnues que ton cœur demande. »

« Levez-vous vite, orages désirés, qui devez emporter René dans les espaces d’une autre vie ! » Ainsi disant, je marchais à grands pas, le visage enflammé, le vent sifflant dans ma chevelure, ne sentant ni pluie ni frimas, enchanté, tourmenté, et comme possédé par le démon de mon cœur. »

Caspar David Friedrich. Les âges de la vie (1834)

Caspar David Friedrich. Le moine au bord de la mer (1809)

Moon Rising Over the Sea, 1821 - Caspar David Friedrich

 

Lever de lune sur la mer, 1822, Caspar David Friedrich, Berlin, Staatliche Museum

Une vidéo très intéressante sur le peintre : 

Caspar David Friedrich. Le rivage au clair de lune. (1835-36)

L'Abbaye dans un bois, 1809-1810, Caspar David Friedrich

 

A découvrir avec ce lien, une oeuvre à 360 ° , on a l’impression d’entrer dans le tableau  Le moine au bord de la mer, de Friedrich; impressionnant (la vidéo met un peu de temps).