Metallica + Lady Gaga: une histoire de micro #grammys 2017

C’était annoncé :aux Grammy awards 2017, Metallica allait  se produire avec Lady Gaga.
« Wow, me suis-je dit en apprenant la nouvelle, ça, c’est quelque chose qui peut être très bon ».

Aussi dès ce matin de bonne heure (potron-minet, quand tu nous tiens !), je suis allée chercher la vidéo de la fameuse performance. Et là…

Mais je vais trop vite. Avant, regardons ce que les membres du groupe disaient avant leur passage:

Lars (et sa femme) – (batterie au cas où…)

Kirk et Robert – (guitare et basse):

Les voilà tous ensemble + Gaga:

 

Tout s’annonçait bien mais c’était sans compter…le micro!
Il n’y a rien de plus crétin qu’un micro qui ne fonctionne pas, surtout lorsqu’on veut chanter, effectivement. C’est pourtant ce qui est arrivé à James Hetfield dès le début de « Moth in the flame » (dernier album ): attention, le son est pourri – 

Et pourtant, cela n’a pas empêché Gaga et Metallica de livrer une prestation d’enfer. -ou presque .

J’adore la réaction de ce  youtubber/fan – ça vaut son pesant de cacahouètes  : »this mic is off!  » (oui, le micro ne fonctionne pas, incroyable de voir ça):

Mais, au fait, comment a fini cette histoire de micro? Conclusion en images:

 

P.S: « Moth in the flame » – la version album

Ecriture en musique – 2017

J’écris –  j’écris beaucoup, si bien que je suis moins présente sur mes blogs.

Voilà, petit à petit,  la suite d' »Eau-de-Saule » :il y sera question de la Fête à Lacustria …

Lien ici

A jour, également, la 2nde partie de la 1ère fan-fiction Harry Potter. 

Et toujours, « Les gants du magicien »,texte   court.

Ce que j’écoute en ce moment?

 

 

Retour vers le passé: 12/1986

Un autre bond de 10 ans et nous voilà à la station:  décembre 1986. Bienvenue dans les Eighties!

Décembre 1986 : une déferlante musicale nous tombe dessus et c’est un décompte final.. N°1 dans les charts français ( 8 semaines à la 1ère place, je confirme que ce fut long!)  « Pourtant je suis friande de metal, mais non, ça, c’est de la pâté pour chats ! »je cite mon carnet de bord de jeune étudiante encore lisible.

Europe -The Final countdown:

 

Outre-Manche ainsi qu’outre-Atlantique, marchons comme des Egyptiens avec  les Bangles :

Suivent:

Wang Chung:

Et …Duran Duran (ô les années 80 ^^…) avec Notorious:

Robbie Nevil : C’est la vie:

Question mode:

Dans l’actualité: Les manifestations étudiantes – la mort de Malik Oussekine:

Je rappelle le contexte: décembre 86:
Les étudiants ont été en grève en opposition à la loi dite Devaquet (une loi qui visait à selectionner les étudiants à l’entrée des universités et à mettre celles-ci en concurrence…). Le projet sera retiré le 8/12/86 suite à la mort de Malik Oussekine, en marge des manifestations.(j’étais en 1ère année de fac en 1986 – je m’en souviens donc très bien).

Sur le blog ci-dessous (que je recommande), j’ai trouvé ( retrouvé) des références aux 70-et 80’s :

dont la pub de 1986 « Et hop! »:

 

Au cinéma, en décembre, nous sommes allés voir Le nom de la rose : 

Sid & Nancy – sorti en France en novembre – vu en décembre pour ma part (avec mon chouchou, Gary Oldman):

Down by law – 

la 1ère fois que je voyais un  film de Jim Jarmusch -mais pas la dernière –

Stephen King et « It » (« ça » en français)

 

Nous avions Alf à la télé:(ok,  l’inspecteur Derrik avait juste fait ses débuts, aussi…)

http://dai.ly/xcbaex

 

Le  15 décembre 1986 : Lancement à Paris de la chaîne locale « Paris Première »(la chaîne locale…^^)

 

 

Le 1er décembre 1986, François Mitterrand, Valéry Giscard d’Estaing et Jacques Chirac inauguraient ce nouveau musée consacré aux artistes de la seconde moitié du XIXe siècle. (Il aura fallu 9 ans pour transformer l’ancienne gare d’Orsay en musée).

Fin décembre (30 ans jour pour jour), le  titre de Sade « Is it a crime » sort en single (album « Promises »):

C’est un hit pour Chrissie Hynde et les Pretenders:

Avec la sortie du film, le titre « Stand by me  » du même nom est diffusé en masse:

 

Décembre 86, c’est aussi bon pour ce titre de Bon Jovi (« You give love a bad name »):

Le Boss nous livre sa version de  « War » (même si je préfère la version d’Edwin Starr, perso) mais Springsteen ….le Boss, quand même!

Voilà, la fin de l’année approche.
Pour le réveillon 86, je me souviens d’une fête chez une amie de fac (qui est toujours une amie, 30 ans plus tard).
Nous avons dansé sur Niagara, sur les Rita Mitsouko et d’autres titres que je n’écoutais pas forcément -Jeanne Mas et moi, ça a toujours fait 2 ainsi que  cette variété française dont tout le monde semble si nostalgique actuellement, les Gold et autres Image que je fuyais.Ce soir-là, j’ai aussi croisé sans le savoir le Grand Amour de mes 10 ou12 années à venir. Amusant …

 

 

 

 

Retour vers le passé : 12/1976

Depuis la semaine dernière (ici), faisons un tour dans le TARDIS mis à notre disposition (non, ce n’est pas un traîneau, là , dehors! ) et embraquons -nous pour un voyage temporel, bien sûr: destination: décembre 1976 

Pour préparer cet article, je dois dire que je me suis bien amusée. En effet, même si je garde un souvenir souvent confus de cette période (  1976, j’étais en CM1), je me souviens très bien de la  période disco. Puis, plus tard, ce qui m’a largement influencée dans mes goûts musicaux: l’émergence du punk.

Donc, en décembre 76, je ne vais étonner personne en citant le N°1:

Boney M

Côté mode, on pense souvent à ça:

Mais on oublie souvent ça:

76, c’est l’année de:

(et la coiffure de Farah Fawcett devient celle qu’il faut copier; les petites filles, quant à elles, rêvent d’être de « Drôles de Dames »)

Pendant ce temps, ABBA aligne les tubes:

D’autres titres sont des hits  de légende:

Queen

Au cinéma,en décembre 76,  sortent:

( je me rappelle que mes parents étaient allés voir certains de ces films)

L’âge de Cristal (avec Farah Fawcett, entre autres):

Dersou Ouzala:

La Rose et la flèche (Robin and Marian)

Intéressant aussi, la suite de « Westworld » – le film original – sort :en français, le titre est « Les Rescapés du futur «  (lol) – le titre original : « Futureworld »:

Si vous aimez la série « Westworld », voilà où tout a commencé….

En musique, dansons, avec :

KC &the Sunshine:

Rose Royce – « car wash »

Il y a quand même un OVNI venu d’Angleterre : « Bionic  Santa » :

Bien sûr, il y en a un autre, plus célèbre celui-ci:
– mais je ne pouvais vraiment pas résister au plaisir de le mettre ici –

Car, évidemment, 1976 c’est l’année punk par excellence.

Pour terminer,  j’ai un tableau sur pinterest consacré au mouvement punk , un autre (un petit, celui-ci) pour 1976 et une playlist sur youtube  intitulée 1976 . Enjoy!

The Walking Dead blues

Je sais qu’il y a des personnes par ici qui regardent, que dis-je,  qui ne manquent pas  1 épisode  – de The Walking Dead (coucou Isa!)

De mon côté, j’ai mis du temps mais comme j’ai déjà lu le début des comics, ça va, je rattrape mon retard. J’avais une question en suspens « mais pourquoi cette batte s’appelle-t’elle Lucille ? (Loussile)  » (la batte de base-ball de Negan)

 

 

 

Même si on connaît la réponse… (Negan est un vrai romantique, si, si ^^):

 

On peut aussi y voir un clin d’oeil à une chanson de BB King, un très beau blues qui parle de sa moitié, enfin, de sa guitare – et non de sa batte.
Toutes ses guitares étaient surnommées….Lucille. Pourquoi?
Voilà comment le musicien l’expliquait : en 1949, il jouait dans un « dance hall » de Twist, dans l’ Arkansas  lorsqu’une bagarre éclata. Elle fut tellement violente qu’un poêle qui chauffait la pièce fut renversé. Le bar prit feu. Paniqué, tout le monde prit la fuite tandis que les deux bagarreurs essayaient d’éteindre les flammes.
BB King, une fois dehors,  se rendit compte qu’il avait laissé sa guitare à l’intérieur. Sachant qu’il lui faudrait plusieurs mois pour réunir la somme nécessaire pour la remplacer, le futur roi du blues retourna dans le bar en flammes pour retrouver sa guitare.Il en ressortit in extremis. Il apprit par la suite que la bagarre avait été déclenchée à cause d’une fille prénommée Lucille et que les deux hommes avaient été retrouvés morts le lendemain dans les décombres. Il décida alors d’appeler sa guitare Lucille afin de toujours se souvenir de ne pas agir stupidement dans la vie.

Un album porte le nom « Lucille ». Une chanson aussi. La voilà avec les paroles aussi fidèles qu’il est possible quand il s ‘agit de blues…

 

« My Lucille »

The sound that you’re listening to is from my guitar
That’s named Lucille. I’m very crazy about Lucille.
Lucille took me from the plantation. Oh you might say,
Brought me fame.
I don’t think I could just talk enough about Lucille.
Sometime when I’m blue seem like Lucille try to help
Me call my name.

I used to sing spirituals and I thought that this was
The thing that I wanted to do. But somehow or other
When I went in the army I picked up on Lucille, and
Started singing blues.

Well, now when I’m paying my dues, maybe you don’t
Know what I mean when I say paying dues, I mean when
Things are bad with me. I can always, I can always,
You know like, depend on Lucille.

Sort of hard to talk to you myself. I guess I’ll let
Lucille say a few words and then.

You know, I doubt if you can feel it like I do. But
When I think about the things that I’ve gone through,
Like, well for instance, if I have a girlfriend and
She misuses me, and I go home at night, maybe I’m
Lonely, well not maybe, I am lonely, I pick up Lucille
And it bring out those funny sounds that sound good to
Me, you know. Sometime I get to the place where I
Can’t even say nothing.

Look out.

Sometime I think it’s crying.

You know, if I could sing pop tunes like Frank Sinatra
Or Sammy Davis Junior, I don’t think I still could do
It, ’cause Lucille don’t wanna play nothing but the
Blues. I think I’m, I think I’m pretty glad about
That. Cause don’t nobody sing to me like Lucille.
Sing, Lucille.

Well, I’ll put it like this. Take it easy, Lucille. I
Like the way Sammy sings and I like the way Frank
Sings, but I can get a little Frank, Sammy, a little
Ray Charles, in fact all the people with soul in
This.

A little Mahalia Jackson in there.

One more, Lucille!

Take it easy now.

You know, I imagine a lot of you wanna know, a lot of
You wanna know why I call the guitar Lucille. Lucille
Has practically saved my life two or three times. No
Kidding, it really has.

I remember once I was in an automobile accident, and
When the car stopped turning over, it fell over on
Lucille, and it held it up off me, really, it held it
Up off me. So that’s one time it saved my life.

The way, the way I came by the name of Lucille, I was
Over in Twist, Arkansas, I know you’ve never heard of
That one, have you? And one night the guys started a
Ball over there, you know, they started brawling, you
Know what I mean. And the guy that was mad with his
Old lady, when she fell over on this gas tank that was
Burning for heat, the gas ran all over the floor.

And when the gas ran all over the floor, the building
Caught on fire, and almost burned me up trying to save
Lucille. Oh I, I imagine you’re still wondering why I
Call it Lucille, the lady that started that brawl that
Night was named Lucille.

And that’s been Lucille ever since to me. One more
Now, Lucille.

Sounds pretty good to me. Can I do one more?

Look out, Lucille.

Sounds pretty good. I think I’ll try one more. All
Right.

 

Retour vers le passé: 12/1966

Faisons un bond de 50 ans en arrière. 50 ans? Quelle idée, 50! Pourquoi 50?
Ma 1ère réponse serait : « pourquoi pas? ».
La seconde: « c’est un chiffre rond – et puis, c’est autrement plus amusant que de remonter 10 ans en arrière  »
Certes, il y a une autre raison (si vous me lisez jusqu’au bout, vous verrez).

Donc,
musicalement, décembre 1966, ça donne quoi?

Un coup d’oeil sur les charts anglais et français nous donne ceci (sélection faite):
Tom Jones très en forme:

Côté mode – mais il faudra encore plusieurs années avant de voir des femmes porter ces couleurs dans la rue. (collection Dior- 1966 sur cette photo):

 

The Small Faces – My mind’s eyes – dec.1966

Cet excellent « Friday on my mind » :

Immanquablement, si vous avez un best-of de cette partie des années 60, vous trouverez aussi the Kinks – Dead End Street:

Côté Motown, the  Supremes – et le « You keep me hanging on » :

En France, Jacques Dutronc et  « Playboys »:
(j’ai délibérement oublié Sacha Distel, Johnny, Sheila, Les Compagnons de la Chanson, Michel Polnareff, etc… – je ne peux pas!)

« 96 tears »  – (un titre que j’ai découvert durant mon adolescence grâce à une reprise des…Stranglers); ici, il s’agit de la version originale:

 

Fin 66, c’est aussi :

Avec ce « Hey Joe », c’est une autre époque qui s’annonce.
1967 sera une année riche en émotions musicales. L’été de l’amour( « summer of love ») se profile….

 

Note perso: j’ai toujours une intention cachée quand j’écris (un billet, un paragraphe, une histoire, peu importe). Mais  aujourd’hui,  hormis l’idée de pouvoir voyager dans le temps en pensée, j’avais en tête un autre petit projet. J’y reviendrais, j’espère.
Sinon, il se trouve que je fêterais effectivement mon demi-siècle en 2017 (née en septembre 67). Je ne me considère pas (encore^^) comme un objet vintage mais je pense bien passer du 4….au 5…avec le sourire – et non en me lamentant ou en ronchonnant. Il y a déjà trop de vieux  (et- de- jeunes- déjà -vieux )cons   de tristesse dans ce monde, inutile d’en rajouter.

Pour finir aujourd’hui: peut-être aurez-vous noté que j’ai emprunté le titre « Retour vers le passé à  » Code Lyoko »– un clin d’oeil à une autre enfance que la mienne.

 

 

 

GoT : en attendant la saison 7

En attendant la saison 7!

Voici une version chantée du générique de Game Of Thrones. Les paroles sont en dothraki:

Shekh ma shieraki anni,
Jalan atthirari anni,
Anha zhilak yera norethaan.
Shieraki gori ha yeraan. 

Torga sani jalan qoyi,
Sorfosor nakho vosecchi.

Me nem nesa.

Jillian Aversa

 

 

 

Et la saison 6?

– – ne passez pas ce seuil si jamais vous n’avez pas vu la saison 6 – —

Mais la question demeure: comment traduit-on « hold the door » (= Hodor) ?

En français, le choix est fait.

« Qu’ils n’aillent pas au dehors!

Pas au dehors….(=Hodor)  »

Bien vu.

 

 

 

Ce qui n’empêche pas de faire ce rapprochement entre 2 séries (GoT et Westworld):

Le Tag des B.O #je tague, tu tagues, etc…

Merci à  June – 

Je n’ai pas pu résisté à ce tag. Evidemment (même si je le garde au chaud dans mes brouillons) Je dois avouer que: – oui, j’ai tendance à  écouter les B.O avant de voir les films;
– il m’arrive de me passer des « musiques de films » (soundtracks) en boucle
– pire: j’ enrage quand  j’entends un extrait de B.O et que, ô misère, je ne le reconnaîs pas . Bref, pour les films, le choix des musiques est certainement un second dialogue (qui a dit ça? Ennio Morricone?je cite de mémoire).

Une bande originale que tu as aimée mais pas particulièrement le film (ou pas du tout)?

Un exemple frappant, pour moi, c’est Sweeney Tood. J’avais même écouté et réécouté la B.O  avant de visionner le film. A noter que le Sweeney Todd  de Tim Burton étant une adaptation de la comédie musicale de Stephen Sondheim (et Sondheim étant l’équivalent d’un génie dans le domaine…), on peut s’attendre à du très bon. Néanmoins, le film est largement en dessous des attentes.

 

Autre exemple de  » très belle B.O mais je me passe largement du film, merci! «  c’est : Tubular Bells (Mike Odfield) qui est la B.O de...L’Exorciste. (ensuite,  des goûts et des couleurs…pour certains, l‘Exorciste est un chef d’oeuvre, pour moi: un ensemble de clichés):

 

Pump up the volume – (le film !) – avec Leonard Cohen, Soundgarden, et j’en passe, la B.O d’un film  sympa-mais-sans-plus 

La première bande-originale qui t’a marquée?

Après avoir bien réfléchi, la réponse s’est imposée (merci Metallica ):

Ennio Morriconne : Le bon, la brute et le truand – Ecstasy of gold – L’estasi dell’oro

 

Un film que tu as voulu découvrir après avoir entendu la musique?

L’odyssée de Pi ( Life of Pi): (les deux se valent : B.O et film +++)

Par contre, j’ai l’exemple de la B.O qui me donne envie de revoir le film ( pourtant le film n’est pas forcément à la hauteur de mes espérances et je le sais…):je veux parler de:Troie – James Horner: ce morceau à cause de la voix sublime de Lisa Gerrard (ex-Dead Can Dance). Le morceau emprunte d’ailleurs beaucoup à celui-ci (Host of the Seraphim Dead Can Dance).

Une bande-originale qui t’a fait craquer pour un compositeur?

Facile! John Williams a composé la B.O de Star Wars. C’est de cette manière que j’ai découvert un grand artiste….

Un générique de série que l’on retrouve dans ta playlist?

Découvert récemment, un générique signé Hans Zimmer pour The Crown (série dont je viens de terminer la saison 1 – et que je recommande) :

Plus ancien, toujours valable:

La série en N&B – heureusement rediffusée souvent:

 

Des B.O que l’on retrouve dans ta playlist?

Celle- ci! La B.O du Dernier des Mohicans est un imbroglio. Cette partie a été adaptée par Trevor Jones d’après le morceau de Dougie Mc Clean « The gael ». (l’original se trouve sur youtube )

Dans mon téléphone : (ça n’en bouge pas) GotG 1 – Awesome Mix 1

Le thème de Davy Jones – Pirates des Caraïbes 2 – Hans Zimmer

 Hanging tree – B.O Hunger Games – cover L.E.J

Une bande-originale indissociable du film pour toi?

Inception – Hans Zimmer – ici en concert (Hans Zimmer est au piano):

 

Une bande-originale qui te rappelle la période des fêtes de fin d’année?

Un film avec ce thème de Jerry Goldmsith:

Une bande-originale qui t’a fait pleurer?

‘Pas sûre que les B.O  seules me fassent pleurer…Je dirais que c’est l’assemblage: les images+la musique = les émotions provoquées + mon état émotionnel  du moment(parlez-moi des Animaux Fantastiques, récemment…)

Harry Potter : (H. P and the Deathly Hallows – part 2) – Alexandre Desplat :

 

Une bande-originale qui t’a déçue ou que tu détestes?

A vrai dire, je n’en ai pas. Sauf tout ce qui a une voix de Chipmunk et qui chante!

Mais je peux apporter ma contribution aux B.O étranges et/ou datées avec:

Ladyhawk (il faut écouter, si, si)

 

Une bande-originale ou générique de série que tu as toujours avec toi?

Pour moi, Ramin Djawadi est un génie. Non seulement il a composé ça:

 

Mais aussi ça:Westworld

Je ne résiste pas au plaisir d’ajouter le générique de Poldark, ici interprété par Lang Lang (magnifique)

Cette très belle chanson est le générique de la série Outlander.

Et ceci dans Le Hobbit:

 

Je pourrais continuer longtemps sur ce thème . Je vais terminer avec 2 séries:

Vinyl – série que j’adore mais qui, hélas, n’aura pas de saison 2 (et là, je grogne) :

The Get Down (saison 2 à venir) :

Metallica: Atlas, Rise! (Live – Bogotá, Colombia – 2016)

Voilà le dernier titre de Metallica : Atlas, rise! (avant la sortie de l’album). Je l’ai écouté 2 ou 3 fois – la 1ère avec un plaisir mêlé d’un doute certain (j’ai vraiment l’impression d’avoir déjà TROP entendu ça – même si Metallica sonnant enfin comme du Metallica devrait être une bonne nouvelle). Bon. A voir avec l’album……

Emmahavok Magazine

hqdefault1

View original post 24 mots de plus