Arts d’hiver – 43

 Karel Franta est un illustrateur tchèque (1928-2017).  Karel Franta s’est orienté notamment vers les illustrations pour enfants. Dans les années 1960 et 1970, il a travaillé comme rédacteur artistique des magazines pour enfants Sluníčko, Ohníček et Pionýr. L’artiste a illustré plus de cent livres et  a aussi travaillé sur différents films.

 

Práce ilustrátora Karla Franty - 5 - GALERIE: Práce ilustrátora Karla Franty (5/18)

Práce ilustrátora Karla Franty - 11 - GALERIE: Práce ilustrátora Karla Franty (11/18)

Práce ilustrátora Karla Franty - 14 - GALERIE: Práce ilustrátora Karla Franty (14/18)

 

Práce ilustrátora Karla Franty - 12 - GALERIE: Práce ilustrátora Karla Franty (12/18)

Práce ilustrátora Karla Franty - 16 - GALERIE: Práce ilustrátora Karla Franty (16/18)

sachovy slabikar franta 2

Un conte pour chaque soir par Stovícek

 

 

Cette année 2022

  Mais ça y est ! Nous arrivons à la fin de cette année 2022 !

Je consultais mes articles  de « fin d’année » et pour 2021, je n’ai pas fait grand chose, les derniers jours (le dernier mois)  ayant été assez perturbés par la santé de Loki (les urgences vétérinaires, le pauvre). Cette année, Loki va mieux et surtout, il a un traitement quand ses soucis gastriques lui jouent des tours.

Loki et la bouilloire

J’en profite pour faire  un  tour d’horizon vite fait de cette année 2022.
C’est parti !

Un début 2022 ensoleillé, on pensait aborder une année (enfin) tranquille, avec moins de Covid…

de lumière

L’espoir fait vivre… Bien entendu, ça ne s’est pas passé comme ça. Déjà, en France, nous savions que nous allions avoir une année « spéciale » puisque 2022 correspondait à celle des élections présidentielles. Ne parlons pas des sujets qui fâchent mais la campagne a volé au ras des pâquerettes (et même plus bas encore).  Tiens, on m’aurait demandé début 2022 quel personnage je ne voulais plus revoir en 2023, j’aurais dit « Zemmour » (mais je l’avais déjà cité).  Puis l’attaque de la Russie sur l’Ukraine a eu lieu en février et Poutine est remonté très haut dans ma liste puisqu’il y figure depuis pas mal d’années. Seulement, l’année n’étant pas terminée et les tyrans/dictateurs ne sont, hélas,  pas les seuls à rendre la vie insupportable : d’autres crétins soutenus par d’autres crétins plus riches et plus influents y arrivent très bien (Hanouna sévissant sur la chaîne qu’on ne nommera pas, dans l’émission qu’on ne citera pas non plus). Fin de la partie désagréable.

.
Passons aux bonnes choses, bonnes surprises et tout cela.
Alors, j’ai peint. Je n’ai même pas les photos de toutes mes peintures car il y en a pas mal (aquarelles, acryliques).

avatar style

Montagnes bleues

Sous la pluie

Des marque-pages – j’en ai fait un certain nombre, de différents styles

Cette année, en général, j’ai beaucoup créé visuellement. J’ai fait des vidéos (parfois assez  idiotes, j’avoue ) :

Et, cerise sur le gâteau, en septembre, j’ai testé l’intelligence artificielle avec Midjourney et Stable diffusion, ce qui a, à nouveau, donné des ailes à ma créativité.
Je ne vais pas détailler ici car j’ai déjà parlé de  MJ , SD  ou Dall-e.

Renards (à la façon des maîtres hollandais)

Par contre,  je vais dire une fois pour toutes mon ras le bol de la fausse  polémique amplifiée par les réseaux sociaux  qui dit en gros ceci  : « non, ce n’est pas de l’art, c’est du vol, blablabla, on va perdre nos jobs, et puis, c’est facile à faire« .( avec un panneau : non à l’IA/ no to AI).  Je suis affligée de voir certaines personnes suivre ce « mouvement » inepte , parfois avec des commentaires agressifs (j’en ai eu quelques uns, vite effacés). J’imagine que ces gens agissent sans doute par peur mais surtout par totale  ignorance du fonctionnement de l’intelligence artificielle (qui n’est pas une découverte nouvelle, pourtant). Une fois encore, je me demande ce qui les empêche de se renseigner plutôt que de hurler.  En tout cas, c’est un très bon outil pour booster la créativité. Heureusement, de nombreux artistes trouvent également que c’est le cas 🙂

De fil en aiguille, j’ai donc travaillé sur la couverture du roman de ma maman, qui est sorti en auto édition en décembre. Et aussi sur les visuels (et oui, on peut faire parler des personnages en IA)

 

Sinon, j’ai passé deux très bons moments cette année, avec deux concerts : l’un à Paris à l’Olympia pour la dernière tournée de Midnight Oil. Le concert a encore été meilleur que celui de 2019

Le deuxième a eu lieu à Nantes. The Cure était là en novembre. Juste avant que j’attrape le Covid (ou alors je l’ai chopé au concert mais je ne le saurais jamais).

Having ABad Day Stitch GIF - HavingABadDay Stitch Sad GIFs

Que dire d’autre ? J’ai vu peu de films au cinéma mais je garde un très bon souvenir d’Elvis. Je viens d’aller voir le second Avatar, la voie de l’eau et, même si j’aime beaucoup l’univers, toujours très beau, j’ai été assez déçue tant le scénario est mince (mais où est l’histoire ?). Il y aurait tant à faire avec ces personnages, cette planète et les thèmes … Au final, on a une partie « documentaire sur les océans de Pandora » (très joli mais…) et le reste en clichés sans saveur + la partie finale en film catastrophe hyper violent. On n’est pas loin du navet, malheureusement.

Na'vi

J’ai beaucoup lu, de très bonnes choses, d’autres…hum…moins intéressantes. J’ai bouclé le challenge de l’Imaginaire, pas exactement comme je le pensais, surtout parce que j’ai moins lu d’ouvrages de fantasy/SF en fin d’année (un peu fatiguée de tomber sur des niaiseries ou des romans mal ficelés). Bien sûr, je rempile pour le challenge en 2023 !

Côté séries, j’ai regardé du bon comme du moins bon. En ce moment, nous nous régalons avec Mrs.Maisel. 

Et pour finir sur une note agréable parmi la morosité ou les soucis divers, la surprise de l’année n’a pas été un livre, ni un film mais l’arrivée d’un chat en plus. Ce n’était pas prévu mais Newton est avec nous depuis le mois d’août.

Newton

 

D’ailleurs, les facéties de Loki, Newt et Galice m’ont donné  envie d’écrire une histoire de détective mais avec des chats anthropomorphes. J’ai commencé ça cette semaine.

Maître Leroux

Voilà, bonne fin d’année et à 2023 !

Arts d’hiver — 40

Kay Nielsen (1886-1957) est un illustrateur danois ayant travaillé comme artiste d’esquisse pour les studios Disney

En 1939, il est engagé par les studios Disney pour réaliser des études sur plusieurs films dont Fantasia et un projet basé sur le conte de La Petite Sirène mais qui ne verra le jour que dans les années 1980, utilisant toutefois une partie de son travail. 

 

la nuit sur le Mont chauve (dessin pour Fantasia)

 

 

Arts d’hiver – 39

 

Lennart Helje, (1940-2017), est un peintre et illustrateur suédois connu pour ses cartes de Noël et ses elfes, les « tomtes »,  accompagnés d’animaux, dans des paysages enneigés.

 

 

Le Tomte, est une sorte de gnome suédois, un elfe de maison aussi appelé « nisse » en Norvège. Il vit dans les fermes et aide à la bonne santé des animaux. Tout ce qu’il demande en échange de ses services, c’est un bol de porridge  avec du beurre, servi   durant la nuit de Yule. Mais attention à vous si vous ne donnez pas au tomte son bol de porridge ! Il vous jouera des mauvais tours (cela fait penser aux brownies celtiques – partout il y a des légendes « d’elfe de maison », ce n’est pas une invention).

 

LennartHelje06

LennartHelje08

5668583703_15ec41d0b5_o.jpg

LennartHelje07

LennartHelje09

Arts d’hiver – nouvelle saison – 38

Parce la date officielle  de l’hiver approche, je lance une nouvelle saison d’Arts d’hiver,  avec, pour commencer  :

Margaryta Yermolayeva née en 1966 en  Russie a grandi en Ukraine. Diplômée  de l’Odessa State Art School, elle expose beaucoup. En 2003, elle part aux USA et reprend sa carrière artistique.  Elle utilise l’acrylique, l’huile, et l’aquarelle en les mélangeant.

FB 

 

Print Art Print featuring the painting To Grandmother's House We Go by Margaryta Yermolayeva

 

Print Art Print featuring the painting Cats Dancing On Halloween by Margaryta Yermolayeva

 

Print Art Print featuring the painting The Sisterhood by Margaryta Yermolayeva

Redécouvrir les classiques : Bertha Wegmann

Bertha Wegmann ( ) est une peintre – ou peintresse danoise
Un mot sur l’emploi de peintresse : (« peintre » est devenu  épicène au début des années 2000 mais l’emploi de « peintresse » est  le  plus ancien. On peut aussi dire ‘femme peintre’.  La féminisation des noms de métiers n’est pas une rupture étymologique, du moins pas plus que ne l’a été la masculinisation (1647, Vaugelas) qui n ‘intervient qu’ au XVIIe siècle, sans base linguistique, d’ailleurs (la raison est que «  le genre masculin est réputé plus noble que le féminin »... ) Ainsi, les termes de métiers  comme ‘autrice, poétesse, et plus rares pour nous : ‘philosophesse ou médecine’ ont pourtant existé.

Je reviens à Bertha Wegmann : sa spécialité était le portrait. Elle a exposé très tôt et a été considérée comme l’une des meilleures de sa profession à son époque.

La voici, peinte par Johanna Bauck :

Foto af værk

Woman in Black. Bertha Wegmann

Portrait of Johanne Bojesen - Bertha Wegmann

Young Mother with a Child in a Garden. Bertha Wegmann

 

Redécouvrir les classiques : John Atkinson Grimshaw

John Atkinson Grimshaw () est un peintre britannique de l’époque victorienne, surtout connu pour ses paysages bucoliques et urbains. Le préraphaélisme l’a influencé. Plus tard, il se consacre avec passion aux scènes nocturnes de la ville.  Il a parfois été sous-estimé par certains de ses contemporains.  Ses oeuvres seront redécouvertes dans la seconde moitié du XXème siècle.

 » Je me considérais comme l’inventeur des nocturnes jusqu’à ce que je vois les paysages au clair de lune de Grimmy  » (James McNeil Whistler)

 

 

John Atkinson Grimshaw Leeds, 1836 - 1893 Rue après la pluie au clair de lune Huile sur carton

 

Port Lumière - John Atkinson Grimshaw

 

Près de l&39;abbaye de Bolton, 1876 - John Atkinson Grimshaw

Regarder un lac au clair de lune - John Atkinson Grimshaw