L’été de l’art : nouvelle et quatrième saison – des illustrations

L’été de l’art, 4ème saison ! Tous les articles sont disponibles ( sauf problème ne dépendant pas de moi ^^) en suivant ce lien : l’été de l’art 

J’ai trouvé des illustrations que je ne connaissais pas ces jours-ci, par l’intermédiaire d’une personne que je suis sur Flickr ( là où je mets en ligne mes photos pour mon autre blog : mon Flickr est ici ). Elles proviennent  d’un journal humoristique français de la fin du XIXème/début du XXème : Le Rire  En allant me renseigner, j’ai appris que bon nombre d’artistes (Toulouse-Lautrec, par ex.)  de caricaturistes (comme Daumier ) ont collaboré à ce journal qui paraissait tous les samedis depuis 1894 et qui s’est vraiment arrêté en … 1971 (Sempé en ayant fait partie ).
C’est intéressant à voir même s’il y a un paquet de choses qui ne font absolument pas rire ( le sexisme, le racisme, j’en passe😟 ….). Les illustrations sont parfois très belles, même celles des pubs, comme souvent à cette période.

Voilà donc quelques images qui viennent principâlement de  Gallica, mon ami, comme site  –  on peut feuilleter l’hebdo ici)

Un numéro de 1895 : 

On se moque pas mal des députés qui ronflent à l’Assemblée nationale ( tiens, les choses ne changent pas !) :

1899 – en période de carnaval 

Des publicités de cette année-là :

Ici, un phonographe !

1913

1919

Le rire 1919 no 3  ill  la meilleure preuvé

Le rire 1919 no 3  ill  x

Le rire 1919 no 4 ill  tromper

Le rire 1919 no 4 ill la mort de Poivrot

 

Le rire 1919 no 4 ill un comble

 

Les jeux de mots  !

Le rire 1919 no 5  ill  l évidence

Réclames

Le rire 1919  adv  Gelle   Freres

 

Le rire 1919  adv  glycomiel

Le rire 1919  adv Gueldy

1920

 

 

Le printemps de l’art – 26

Dernier article de la saison, avec de l’art Nouveau ( oui, je sais, je n’ai pas résisté 😆)

Manuel Orazi est un peintre, illustrateur, affichiste français (1860 – 1934).

Salomé – Oscar Wilde 

 

Les fleurs du mal – Baudelaire 

— j’ai bien rigolé en feuilletant l’exemplaire des Fleurs du Mal illustré par Orazi : il a dessiné des femmes nues partout ou alors des champignons en forme de phallus ( le lien avec les poèmes ? 🤔). Je n’avais jamais vu les poèmes de Baudelaire comme ça ! 🤣Il s’est bien amusé, visiblement. (le lien sur Gallica si vous avez envie de regarder – il faut faire défiler les pages, ensuite ) 

Affiches 

La Maison moderne, 2 rue de la Paix et 2 rue des Petits-Champs, l' habitation, l' ameublement et la parure au XXe siècle : [affiche] / Orazi

 

Théodora.Théatre de la Porte Saint-Martin, drame en 5 actes et huit tableaux... [avec Sarah Bernhardt] : [affiche] / Orazi ; Aug. F. Gorguet

Académie Nationale de Musique... Thaïs. Comédie lyrique en trois actes et sept tableaux de Mr Louis Gallet d'après le roman de Mr Anatole France. Musique J. Massenet : [affiche] / lithographie d'Orazi

 

Le printemps de l’art – 25

Cette semaine, j’ai suivi la trace d’un illustrateur français de la fin du 19ème/début 20ème. Jacques Touchet (1887/1949) a illustré de nombreux livres.

Don Quichotte 

 

L’oiseau bleu – Maeterlinck

Les voyages de  Gulliver

La farce de la marmite – Plaute

Image

Image

Image

L’homme qui voulut être roi – Kipling

 

Le printemps de l’art – 23

J’étais presque certaine d’avoir déjà parlé de ce peintre et pourtant….non !

Carlos Schwabe (1866-1926) peintre et illustrateur symboliste suisse (né allemand, naturalisé suisse qui vécut en France).

La Vague

"La vague" (1907). Huile sur toile (196 x 116 cm). Musée d'art et d'histoire de Genève

Carlos Schwabe : Étude (1906) pour «La vague»

 

Carlos Schwabe : Étude (1906) pour "La vague"

 

Illustrations  « Les Fleurs du Mal » :

Illustration de Carlos Schwabe pour Remords dans «Les Fleurs du Mal» de Charles Baudelaire, Paris : Charles Meunier, 1900.

Jour de mort

 

Affiche pour  ‘Fervaal’ (1898)

schwabefervaal

 

la Vierge aux Lys

schwabevirginlilies1899

la Mort et le Fossoyeur

schwabedeathgravedigger

Femme à la lyre

schwabewomanlyre

 

schwabewomancradle

Le printemps de l’art – 22

Cette semaine, c’est un peintre, illustrateur, graveur sur bois, imprimeur, de style Art déco qui est à l’honneur.

D’origine suisse,François-Louis Schmied s’établit en France, puis est naturalisé français, et enfin s’exile au Maroc vers 1931-1932. Il est le père du graveur Théo Schmied, qui a dirigé l’atelier de son père à partir de 1924.

François-Louis Schmied, qui maîtrisait tous les métiers du livre, a conçu et réalisé des ouvrages de luxe, à tirages limités (20 à 150 exemplaires), dont la préciosité exigeait plusieurs années de travail (de 2 à 6 ans pour chaque titre). Graveur sur bois expérimenté, il a notamment pratiqué la technique longue et délicate du camaïeu afin d’obtenir des illustrations en couleur.

Pour l‘Odyssée

 

 

 

undefined

undefined

undefined

undefined

undefined

Artwork by François Louis Schmied, Zaghit, sud oranais, Made of Distemper painting on hardboard

227383_1560570674677_1847625139_1017568_6619418_n

 

Artwork by François Louis Schmied, CHAOUCH ENDORMI, Made of Black lacquered wood and silver inlaid eggshell

Le printemps de l’art – 20

Cette semaine, retour à l’Art Nouveau avec Walter Crane

Walter Crane ( à Liverpool – ) est un artiste majeur anglais. Il fut également théoricien, écrivain, et socialiste convaincu. C’est l’un des principaux acteurs du mouvement artistique des Arts & Crafts. D’abord connu comme illustrateur, puis fervent promoteur des arts décoratifs, il a exercé son art dans de nombreux domaines: l’illustration, la peinture, la céramique, le papier peint, la tapisserie, etc.
En tant que socialiste, il écrit (The Claims of Decorative Art, 1892) et illustre de nombreux pamphlets et essais (Cartoons for the Cause. A Souvenir of the International Socialist Workers and Trade Union Congress 1886-1896, 1896), participe à des réunions (il rejoint la Fabian Society en 1885) et des manifestations (il assiste au Bloody Sunday de 1887). Surtout, il tente de promouvoir, avec William Morris et ses suiveurs, un modèle de vie artistique qui soit l’expression des idéaux socialistes.

Le prince grenouille

 

La Belle et la Bête

 

vue 24 - page NP

vue 44 - page NP