Arts d’hiver – 16

Arts d’hiver musicaux aujourd’hui ! 

Tout commence avec un groupe dont j’ai parlé et que j’aime particulièrement écouter en ce moment, The Hu. (j’ai mis à jour l’article, avec les photos des concerts donnés durant leur tournée 2019/2020). 

Cette semaine, la vidéo officielle du titre qu’ils avaient composé spécialement pour le jeu vidéo Star Wars Jedi : Fallen Order est en fin sortie. « Black thunder » est une commande qui a été faite au groupe. Ils ont donc écrit la chanson en mongol comme ils le font pour leurs autres chansons et l’ont ensuite « traduite » dans un langage imaginaire lié à l’univers Star Wars. (tout est expliqué ici par Gala, chanteur principal du groupe)  Le titre a souvent été joué durant leurs concerts aux USA et en Europe : « Black thunder » ( « khar ayanga », en mongol). En langue Star Wars, le titre se nomme « Sugaan Essena » (ça se prononce plutôt « tsougane échéna » quand on écoute, parce que je parle pas mal l’extra-terrestre, c’est connu !  ^^). La version studio est un petit peu différente du live mais est vraiment bien fichue :

Je continue avec mes aventures « HU-vianes »: comme j’ai loupé le concert de février à Paris, j’ai décidé d’aller les voir au Hellfest à Clisson (pas loin de chez moi, donc). Le seul souci, c’est que je n’ai pas encore de billets. On sait ce qui s’est passé avec la vente des pass 3 jours…. pas une réussite. Je ne pensais pas pouvoir y aller plusieurs jours de suite, donc je n’avais même pas essayé. Les pass 1 journée seront en vente bientôt, à moi de jouer – et d’éviter les bugs.
Mais j’ai réalisé que le jour où the Hu seront en concert, un autre groupe assez intéressant est programmé (pas qu’un, bien sûr). Il s’agit de Wardruna . Ils avaient participé à la musique de la série TV Vikings. Musique ! 

 

Arts d’hiver – 15

Un article un peu spécial consacré à une artiste, Qinni, que je suivais sur Deviant Art (puis, Insta et Twitter) depuis pas mal d’années. Ce n’est pas très joyeux puisqu’elle est décédée d’un cancer cette semaine. Elle avait parlé ouvertement de ses problèmes de santé et était largement soutenue par une importante communauté dont de nombreux artistes . Je ne vais pas m’attarder sur le côté dramatique mais plutôt lui rendre hommage en partageant son art :

 

 

 

View this post on Instagram

Star Scattering ⭐️✨ • • Happy Holidays! I wasn't going to post this during the holidays cause I felt like no one would be online? But if I don't post it I'll keep "fixing" it and I can't stare at this any more 😂. I don't really celebrate anything tbh, despite the smol tree we got at home haha. What do people actually do on Christmas Day other than opening presents? Or do you guys celebrate at all? We only got those present-like chocolates under the tree so we're trying not to eat them all at once in one day 😂😂 • The new meds I'm taking is making me so sleepy tho, I've been sleeping 9-10 hours a day and still tired…but ahh won't talk about my heart condition today lol, hope you guys have a nice relaxing holiday 💕 • #art #stars #moon #illustration #star

A post shared by Qing Han (@qinniart) on

 

View this post on Instagram

[Fragile] ☔️ • • • Consider joining my $1 patreon? Link in my profile :3~ Haha a girl’s gotta try xD~ • Hey guys, long time no update here. Not feeling the best today, but at least last round of chemo went better than my first round so I will take it. I feel so tired and weak but I've never had such strong urge to keep drawing, so I might have pushed my body a little too far yesterday…. I've made a list of all these old artwork I want to redo for an artbook so I'm slowly working through that. Thanks for sticking around, I know I don't update nearly as much here…do you guys wanna see me take screenshots of my twitter updates and throw them up on my story? I don't know how many of you guys follow me on twitter or even use it haha. I just wanna keep this a clean gallery-like place where I talk about my health stuff in the comments xD~ Lemme know in the comments? • Not sure how much I'm making sense now, my chemo brain is still pretty bad haha, but yeah, thank you guys for all the support, seriously <3~ #illustration #artistsoninstagram #drawing

A post shared by Qing Han (@qinniart) on

Arts d’hiver – 14

Puisque j’ai enfin retrouvé ma connexion internet (des pannes, des incidents, c’est le chaos, en ce moment), voici quand même l’article des Arts d’hiver de la semaine, consacré à un héros de BD (et de dessin animé), puisque c’est le festival d’Angoulême et que 2020, c’est l’année de la BD. (j’espère surtout que ça va faire bouger les choses pour les auteurs et les autrices). 

Il s’agit de Popeye et de son créateur, E. C. Segar

 

« En France, Popeye est appelé « Mathurin » dans les albums publiés par Tallandier de 1935 à 1938, mais le nom originel, utilisé dans les hebdomadaires Robinson et Hop-là ! à partir de 1937 s’impose dès la fin de la décennie. »

  • Je ne savais même pas qu’il était appelé Mathurin !

 

 

 

 

 

Popeye dans « L’Aurore », 1950 

Popeye a eu une influence sur de nombreux autre héros et c’est parfois surprenant : par exemple, la récente déclaration de Shigeru Miyamoto, un des inventeurs du jeu vidéo moderne qui dit s’être inspiré de Popeye pour créer Mario et Donkey Kong.

Quant au chien Jeep, il a inspiré… Franquin pour un autre animal.

Image result for eugene the jeep

 

Marsupilami - Source : www.marsupilami.com

 

Et bien sûr, on  retrouve Popeye  en dessin animé :

 

Arts d’hiver – 13

Comme je suis pas mal de personnes/comptes qui ont la bonne idée de partager des peintures/dessins/illustrations d’artistes que je ne connais pas forcément, je tombe souvent sur des pépites. Ainsi, récemment, j’ai découvert ce peintre de style Art nouveau bien oublié dont il est très difficile d’obtenir des infos (pas de wikipedia ni rien de ce genre). Heureusement, il y a les blogs !

Il s’appelle Sergius Hruby (1869- 1943) et il est autrichien.

Sergius HRUBY - Dessin-Aquarelle - Cover Design, Vienna Art Nouveau, 1913

Postcard by Sergius Hruby 1907

 

 

 

 

Artwork by Sergius Hruby, From the Past, Made of gouache and pencil on artist’s board

Sergius Hruby

 

Apotheosis, 1901  by Sergius Hruby

Arts d’hiver – 12

Allez, je vais parler d’illustrations Harry Potter !

Ce sont de nouvelles couvertures pour l’édition en thaï  à l’occasion des 20 ans de publication en Thaïlande. Et elles sont magnifiques …

Ash-Aruchsuan ou Apolar (deviant art) est un artiste thaïlandais (interview ici – on peut activer la traduction en français). 

Pré-commande Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban, Volume 3 (rendu le 11 mai 63).

 

Harry précommande Potter et la Coupe de Feu, volume 4 (rendu le 11 mai 63).

 

 

 

Arts d’hiver (2ème saison) – n°11

2020 et l’art est de retour sur le blog avec les arts d’hiver, 2ème saison ! Bienvenue !

Robert Sherriffs est le premier de la saison à s’inviter ici.

sheriff-robert

 The Life and Death of Tamburlaine the Great de Christopher Marlowe

Tamburlaine

Robert Stewart Sherriffs (1906 – 1960) est un illustrateur écossais. Il a  inspiré à ses débuts par Beardsley et Dulac.   Connu du grand public britannique  pour ses caricatures de personnalités du show business, il a aussi. illustré  le Rubaiyat d’Omar Khayam.

 

 

L’automne en images et en musique – 25

Dernier volet de cette série automnale avec celui qu’on considère parfois comme le Disney de l’Est,  Jiří Trnka (1912 – 1969)

 

 » Passionné par les marionnettes depuis son plus jeune âge. après avoir fait ses débuts auprès de Josef Skupa, il monte bientôt sa propre troupe.

Au lendemain de la guerre, il fonde avec Eduard Hofman et Jií Brdeka  un véritable studio d’animation appelé Bratři v triku  (ce qui signifie « les trois frères dans un seul pull-over »).

Il réalise d’abord quelques courts métrages sur cellulose, puis se fait connaître avec un premier vrai film de marionnettes, L’Année tchèque (1947), qui met brillamment en scène les légendes et coutumes de son pays et attire l’attention de la critique internationale sur le cinéma d’animation tchèque.

Il poursuit avec deux autres longs métrages très appréciés, Prince Bayaya (1950) et Les Vieilles Légendes tchèques (1952), avant de porter à l’écran une grande figure nationale dans Le Brave Soldat Chvéïk (1955).

Mais il se tourne également vers les chefs-d’œuvre de la littérature mondiale et réalise successivement Le Roman de la contrebasse, d’après TchekhovL’Archange Gabriel et Madame l’Oye d’après Boccace ou encore Le Songe d’une nuit d’été d’après Shakespeare.

Les bouleversements de la société au cours des années 1960 et l’accélération du progrès technique constituent pour lui de nouvelles sources d’inspiration, avec par exemple La Grand-mère cybernétique (1962), et surtout son dernier film, La Main (1965), que l’on peut voir aujourd’hui comme une sorte de testament, puisqu’il mourra d’une affection cardiaque en 1969, à peine âgé de 57 ans « 

 

 

L’automne en images et en musique – 24

Des portraits de femmes, cette semaine ! Ils sont signés du peintre Charles Edward Perugini 1839 – 1918

Carlo Perugini est né à Naples, mais a passé son enfance en Angleterre. Il est retourné se former  en Italie  par Giuseppe Bonolis et Giuseppe Mancinelli, puis à Paris par Ary Scheffer. Il est devenu un protégé de Lord Leighton. 
Il a épousé la plus jeune fille de Charles Dickens,  Kate Macready Dickens., elle-même une artiste qui a continué sa carrière.

.

Portrait de Kate, une jeune femme pleine d'intelligence et de ressources artistiques.

Ses portraits sont liés à l’esprit pré-raphaélite

 

 

Peinture de : Charles Edward Perugini

 

Peinture de : Charles Edward Perugini

Peinture de : Charles Edward Perugini

 

Peinture de : Charles Edward Perugini

Peinture de : Charles Edward Perugini

Peinture de : Charles Edward Perugini

 

L’automne en images et en musique – 21

Et ce sera en musique, cette semaine !

Il s’agit d’un groupe assez peu connu qui s’appelle Dobranotch.

Formé à Nantes en 1998 (promis, je ne l’ai pas fait exprès mais la coïncidence est trop marrante ! et non, je n’étais pas à Nantes en 97/98), les musiciens sont russes, essentiellement de St Petersbourg. Ils jouent de la musique klezmer/Balkan/gypsy.

 

Ils ont été connus il y a quelques années pour leur reprise du titre de Rammstein « Du hast  » 

Pour les gens qui seraient passés à côté de « Du hast « , voilà l’original :

Il y a aussi ce titre « Acoustic techno » qui est bien sympa; avec ça, c’est sûr, on danse !

Et en plus,le chanteur  Mitia Khramtsov explique comment faire de la techno acoustique (c’est sous-titré) :

On les retrouve un peu partout autour du monde en vidéo. Les voici à Berlin cette année :

On rigole, on rigole mais ils peuvent aussi jouer comme ça aussi.

Ici, « Bayatılar« la reprise d’un morceau composé par Eldar Mansurov  un compositeur d’Azerbaïdjan (et un morceau qui a souvent été repris ) :

Ils sont en tournée en Europe cette année, mais ils ne semblent pas passer par la France…

L’automne en images et en musique – 20

Pendant que le ciel tente de nous noyer sous une pluie quasi torrentielle ( à 14h, on pouvait croire qu’il était plus de 18 h !), je poursuis cette vadrouille dans mes découvertes ou redécouvertes artistiques.

 

Cette semaine, le peintre est tchèque : František Kupka (dit François Kupka).

La voie du silence, par František Kupka

Né le 22 septembre 1871 à Opočno en Bohême Orientale (région de l’actuelle République Tchèque) il reçoit d’abord une formation artistique aux Beaux-Arts de Prague en 1884 qu’il poursuit à Vienne en Autriche. Il s’initie à la même période à la philosophie, la littérature, l’histoire naturelle ou encore l’occultisme.

Il compte parmi les pères de l’abstraction avec Vassili KandinskyGino SeveriniPiet MondrianKasimir MalevitchAuguste Herbin et Robert Delaunay. 

Durant ses quatre-vingt-cinq années de vie, il aura vu de nombreux bouleversements de l’art, du symbolisme au pop art, en passant par l’impressionnisme, le cubisme, et bien sûr l’art abstrait, mais il aura toujours voulu garder son indépendance, sa liberté par rapport à tous les grands « -ismes » de l’Art.

Il meurt à Puteaux en 1957.

(source)

 

Babylone, 1906 de Frantisek Kupka (1871-1957, Czech Republic) |  | WahooArt.com
Babylone 1906

Elogio de Frantisek Kupka (1871-1957, Czech Republic) |  | WahooArt.com

 

 auto portrait avec épouse, 1908 de Frantisek Kupka (1871-1957, Czech Republic) |  | WahooArt.com

Autoportrait avec son épouse

 

cathédrale, 1913 de Frantisek Kupka (1871-1957, Czech Republic) |  | WahooArt.com

Cathédrale

Conte de pistils et étamines 1 de Frantisek Kupka (1871-1957, Czech Republic) |  | WahooArt.com

 

Espaces animés de Frantisek Kupka (1871-1957, Czech Republic) |  | WahooArt.com

Le Idol Black résistance , 1903 de Frantisek Kupka (1871-1957, Czech Republic) |  | WahooArt.com