L’art du Beau d’Alexandre Cabanel – L’été de l’art

Né à Montpellier en 1823, Alexandre Cabanel connaît une ascension fulgurante. Familier de la cour de Napoléon III, il devient célèbre à la fois pour ses portraits, que l’on s’arrache de Baltimore à Saint Pétersbourg, mais aussi pour son répertoire de grands sujets spectaculaires : Phèdre, Cléopâtre, Othello et Desdémone… Alors que l’impressionnisme précipite la chute du système des Beaux-Arts, la confrontation de sa Naissance de Vénus et du Déjeuner sur l’herbe de Manet est l’une des plus célèbres controverses artistiques sur le nu au XIXe siècle. Des centaines de jeunes artistes se sont formés dans son atelier : Aristide Maillol, Bastien-Lepage, Eugène Carrière…

Fichier:Alexandre Cabanel - La Chiaruccia.jpeg
Fichier:Alexandre Cabanel - Albayde.jpg
L'Ange Déchu, Cabanel 1847
Contemplation
Etude de l'ange dans Le Paradis perdu
Phèdre
La Naissance de Vénus

Les femmes de l’art – 11

Virginie Demont-Breton (Courrières, 1859 – Paris, 1935), fille de Jules Breton (1827-1906), artiste alors réputé, qui sera son maître, et nièce du peintre Emile Breton (1831-1902)  est une artiste peintre et femme de lettres française.

LES TOURMENTES_0

B_2

Dialogue avec son père, à l’âge de cinq ans, quand elle a effectué un dessin à l’aquarelle :

« Tu seras un peintre

En riant je lui répondis :

–          Mais non, je ne serai pas un peintre, puisque je serai une femme !

–          Cela ne fait rien. Tu seras un peintre tout de même.

–          J’aurai le droit ?

–          Certainement ! et tu ne seras pas la première à en avoir le droit, tu sais bien qu’il y a Rosa Bonheur et encore d’autres » (Mémoires)

B4

File:Demont-Breton-femme-de-pêcheur.jpg

File:Demont-Breton-la-plage.jpg

Les petits goëlands par Virginie Demont-Breton sur artnet
Virginie Demont - Breton (1859 -1935) French Painter "Andiamo a fare il  bagno" | Comment peindre, Peintre, Marie thérèse
94 idées de Virginie Demont-Breton en 2021 | virginie, breton, marie thérèse

Arts d’hiver — 27

Rowena Morrill est décédée récemment et, si vous lisez de la SF ( et si vous aimez les éditions un peu pas forcément récentes en poche, celles qui ont tout leur charme), vous connaissez sans le savoir ce qu’elle faisait.

Et elle a dessiné Asimov sur un trône aussi :

 

Rowena Morrill. Le gardien

Rowena Morrill. Jardin de pierre

Rowena Morrill. Temps de Bender

Rowena Morrill. Le sorcier

Sa vision de Tolkien ( oui….) — Beren et Luthien :

Rowena Morrill. Beren et luthien

Le cygne-bateau de Galadriel :

Rowena Morrill. Cygne bateau galadriel

Le Gondor :

Rowena Morrill. Dernier gouverneur du gondor

Rowena Morrill. Maître en général

Et Asimov :

Rowena Morrill. Opus 200

Arts d’hiver – 19

Des chats. Des illustrations. Un côté rétro.

Et tout ça donne El Gato Gomez Art.

C’est une artiste américaine qui s’appelle Crystal. Elle tire son nom d’un …chat (gato, en espagnol) que l’artiste a peint plusieurs années auparavant et qu’elle avait nommé   Gomez. Elle aime le style vintage des années 1950-1960, les chats et  la  SF. Ses oeuvres sont en vente sur Ebay

17071109011415263615143421 dans Retrofake

EL-GATO-GOMEZ-PRINT-RETRO-MID-CENTURY-DANISH-MODERN-KITTY-CATS-KITSCHY-POP-EAMES

 

 

 

 

 

Instagram
Flickr 

Les livres et les illustrations pour enfants de Rosalinde Bonnet – L’été de l’art. 41

Je ne sais pas si c’est l’atmosphère de la rentrée scolaire qui, pourtant, ne me concerne plus, mais j’avais envie de  partager le travail de Rosalinde Bonnet  (oui, elle est française) qui écrit et illustre des livres pour enfants.

 

 

 

Son site

Ses livres

Son instagram

Élisabeth Sonrel, une peintre oubliée – L’été de l’art. 39

Certains disent qu’elle est symboliste, d’autres pré-raphaëlite, Elisabeth Sonrel aimait surtout représenter des personnages féminins et s’inspirer des légendes – dont la légende arthurienne. Peu connue aujourd’hui,  elle est née en 1874 à Tours ;  son père Stéphane Sonrel était médecin mais aussi peintre à ses heures ainsi que son oncle, aquarelliste amateur. Les Beaux-Arts n’acceptant pas les  femmes ( et ceci jusqu’en 1897) , elle part étudier à l’’Académie Jullian auprès de Jules Lefebvre.
Malgré les difficultés de son statut de femme  non mariée,  E. Sonrel expose au Salon des artistes français de 1893 à 1941. Elle obtient la médaille de bronze de l’Exposition universelle de 1900, le prix Henri Lehmann. (source)

 

1 ak (553x700, 182Kb)

1 ak (700x572, 61Kb)

2AK (279x400, 46Kb)

 

7ak (500x342, 53Kb)

Élisabeth SONREL (1874 –1953) - Ligéia

Le printemps de l’art – 14

Voilà le dernier article du « Printemps de l’art« , une saison riche en découvertes !

Une pépite de l’illustration du début du XXème, cette semaine :

Charles Gesmar (1900-1928), est l’ un des dessinateurs parmi les plus créatifs et innovateurs. Dès l’âge de quinze ans, il dessinait déjà les costumes pour Mlle Spinelly, une des plus célèbres actrices de l’époque. À seize ans il commence à dessiner pour Mistinguett, la reine du music-hall.

Malgré sa brève carrière, brisée par une pneumonie à ving-sept ans, en neuf ans,   il produit plus de douze-mille dessins de costumes, une trentaine de couvertures de programmes et cinquante-cinq affiches.

Diane Belli et Gaston Gerlys : [affiche] / [C. Gesmar]

 

 

[Elvire Popesco] : [affiche] / [C. Gesmar]

 

Lucienne Delahaye : [affiche] / [C. Gesmar]

CHARLES GESMAR 1900-1928 L

Doriane, Cabaret Affiche: artiste Charles Gesmar, 1920s (30 x 40 cm imprimé)

 

 

 

Arts d’hiver – 10

C’est en parcourant plusieurs livres d’art à la bibliothèque que je suis tombée sur cette peintre que je ne connaissais pas :

Hilma af Klint (née le  au château de Karlberg à Stockholm, morte le 21 octobre 1944) est une artiste suédoise, théosophe et pionnière dans l’art abstrait.

Intéressée par les mathématiques comme son père, Hilma se montre rapidement très douée pour la création artistique. Elle suit en particulier des cours de peinture et, à 18 ans, entre à l’École technique artistique de Stockholm puis à l’Académie des Beaux Arts de Stockholm, où les femmes sont très rares à l’époque.

Pendant cinq ans, elle y apprendra l’art du portrait et du paysage, y développant un art classique qui servira de couverture à ses créations beaucoup plus avant-gardistes.

Pour gagner sa vie, Hilma met en pratique les techniques apprises au cours de ses études en peignant des paysages traditionnels, inspirés notamment de ses séjours estivaux sur l’île d’Adelsö. En parallèle, à partir de 1906 et avant les pionniers Wassily Kandinsky, Piet Mondrian et Kazimir Malevich, elle se lance dans la réalisation d’une première série de peintures abstraites et symboliques. Ses recherches en peinture non figurative se font sans lien avec les mouvements modernistes contemporains. (source)

 

Hak111

 

Session utan namn0977.jpg

 

« Hilma af Klint : Paintings for the Future »,
Musée Guggenheim, 1071 5th avenue, New York (États-Unis), www.guggenheim.org