La pop culture en tableaux de Denver Balbaboco – L’été de l’art #31

De retour avec la troisième édition de L’été de l’art ! Pour retrouver les anciens articles, c’est ici.

On commence avec un artiste philippin, Denver Balbaboco. 

Une interview faite en 2016 par son cousin est à lire ici.

Olenna Tyrell of House Tyrell graphite sketch.

Après Game of thrones, Harry Potter, façon tableau classique :

Avengers 

 

 

Facebook – 

Instagram

Tumblr 

T’as pas vu ma pop (le retour): it takes two to tango

 

La dernière fois dans « T’as pas vu ma pop », je vous ai embarqués dans le grand vaisseau Star Wars, pour décortiquer le rythme de la narration.  3 trilogies de 3 épisodes chacune, chaque épisode étant construit en 3 actes, sont construites selon le modèle du Voyage du Héros.

Pourtant, Star Wars aurait sûrement une  dynamique moindre  si le cycle n’utilisait pas c tant de duos, de tandems, de couples, ou même de jumeaux. En effet, les personnages ne sont jamais seuls, chez Lucas (ex: Han Solo/Chewie; Luke/Obiwan; R2D2/C3PO; Anakin/Padmé….)
Voici un petit aperçu de ces binômes qui contribuent à l’évolution de la « saga » (je suis assez réticente à employer ce terme qui est, à la base, tout à fait impropre). 

 

 Han/ Chewbacca

Si Han est le prototype de l’aventurier solitaire (il ne s’appelle pas Solo pour rien), on voit qu’il est constamment en interaction avec d’autres personnages, dont son plus fidèle allié: Chewbacca.
Chewbacca, le Wookie, qui s’exprime de façon grognante vient de la planète Kashyyyk (c’est ce qu’on apprend dans la prélogie). Créature velue, Chewie est un peu une sorte de chimère constituée d’éléments disparates: lion, loup, singe, ours,..

Chewie remplit une fonction importante en apparaissant aux côtés d’un humain. Symbole de l’animalité cachée dans l’Homme, il met en exergue une facette de sa personnalité. Ainsi, si Han Solo est bourru comme un ours, Chewbacca ressemble à un ours. C’est un peu le double de Solo, sa part animale incarnée dans un personnage; la Bête dans le Beau (gosse), l’homme-ours à la Béorn (Tolkien) ou une autre sorte de loup-garou (la bête sauvage enfermée dans le corps de Remus Lupin dans « Harry Potter »).
Parfois comique, souvent tendre, Chewbacca apporte au duo Solo/Chewie une touche de profonde humanité sous la fourrure. Il démontre ainsi beaucoup de tendresse et de fragilité à travers ses grognements, préfigurant les Ewoks d’une certaine façon. Un autre personnage remplit cette fonction dans un autre cycle et a souvent été comparé à Chewie: Hodor dans Game of Thrones, doux géant protecteur ne sachant que s’exprimer via le  mot mystérieux « Hodor ». (on en apprendra sa signification au cours de la série).

Issue de l'univers étendu, cette vidéo propose une version
 de  la rencontre Solo/Chewie:

 

Le duo comique

Une autre variante du  thème du binôme reprend des codes bien connus: le duo comique.
Les deux droïdes occupent une place prépondérante dans le cycle Star Wars – une place tellement forte que la prélogie les a utilisés et la dernière trilogie leur fait reprendre du service; assez anecdotiquement, il est vrai.
R2D2 et C3PO forment un duo classique des films américains burlesques, tels que Laurel & Hardy et aussi Abbott & Costello:

Quand R2 se rapproche plus d’une sorte d’animal domestique à la Rintintin, Cheetah voire Flipper le dauphin, C3PO endosse le rôle de la caricature du serviteur,  comparse passif, un peu ridicule, bref, un rôle de bouffon et de Fou – ou l’illustration de faiblesses bien humaines.
C3PO est le contraire d’un personnage raté, le JarJarBinks de la prélogie, qui ressemble à s’y méprendre au « bon sauvage neuneu », au « gentil indigène » nous renvoyant à une imagerie digne de Tintin au Congoavec toute la gêne qu’elle nous procure à notre époque. 
Voilà l’une des raisons pour lesquelles le duo de droïdes nous fait rire alors que JarJarBinks nous horripile – sans compter le fait qu’il est beaucoup trop enfantin, voire infantile.  Les pitreries des droïdes font sens, pas celles de JarJar.

Les jumeaux

Une autre déclinaison d’un duo est le thème de la gémellité.
Leia et Luke, on l’apprend à la fin du Retour du Jedi sont frères et soeurs, mieux: ils sont jumeaux.
Même si le spectateur se doute d’un lien familial depuis le fameux « Je suis ton père « et la communication via la Force entre Luke et Leai à la fin de l’Empire contre-attaque, il est rassuré à la clotûre la trilogie originale. Leia peut aimer Han (et Luke….heu…R2D2?). Happy ending.
Quant aux Skywalker, ils assument leur hérédité quasi divine, leur descendance d’une lignée prestigieuse.

Car les jumeaux font partie d’un vaste thème remontant aux plus anciennes mythologies: Isis et Osiris, par exemple. Et nous sommes bien ici dans une filiation divine – doublée d’une relation incestueuse frère/soeur, un filon souvent exploité dans la narration.
Leia embrasse Luke. Elle ne sait pas qu’il est son frère. Mais elle déclare à la fin du cycle qu’elle s’en était toujours doutée.

D’autres jumeaux incestueux – et non divins, ceux-là, sont venus agrandir le cercle ces dernières années dans l’imaginaire du spectateur.  Je veux parler de Cersei et Jaime Lannister dans Game of Thrones.

C'est cette scène du jeune Bran surprenant

 l'inceste qui est le facteur déclencheur:

Décrits comme grand, blonds, beaux, ayant les mêmes yeux verts, Cersei et Jamie sont des faux-jumeaux très semblables. Ce n’est pas le cas pour Leia et Luke, la prélogie nous faisant comprendre que Leia ressemble à sa mère, Padmé, et Luke, à son père, Anakin, le futur Vader.

Leia dit qu'elle se rappelle de sa vraie mère:

Autres jumeaux légendaires, Remus et Romulus: comme eux, Leia et Luke sont abandonnés et confiés à une famille d’adoption, – qui n’est pas une louve. Ils ne connaîtront leur véritable identité qu’à l’adolescence et ils sont d’essence divine.

Enfin, la SF n’est pas en reste avec les jumeaux de Dune de Frank Herbert. C’est dans le Messie de Dune (le 2nd livre de la série) que le héros, Paul Atréides, ayant vaincu ses ennemis et règnant comme  l’empereur  Muad’Dib, devient  père de deux jumeaux Leto et Ghamina. Les deux enfants, en particulier Leto, connaîtront un destin plus grand que celui de Paul.

Luke et Leia semblent être deux faces d’un même être, comme l’ animus et l’ anima. Ils se construisent et parviennent à l’âge adulte parce qu’ils auront rencontré une tierce personne jouant le rôle de grand frère pour Luke et d’objet du désir, puis de compagnon, pour Leia: Han Solo.

Enfin, en ce qui concerne les binômes, nous verrons la prochaine fois ce qu’il en est au sein de l’Ordre Jedi. Je vous donne rendez-vous la semaine prochaine pour un autre volet.

Dragons et fantasy par Eric Velhagen #L’été de l’art -15

Like so many artists, Eric began drawing at an early age. In his early teens and after discovering the literary works of JRR Tolkien and the powerful artwork of Frank Frazetta, Eric realized that is what he wanted to do…Fantasy Art!

C’est Eric Velhagen qui illustre le calendrier 2018 Game of Thrones (A Song Of Ice and Fire)

Ramin l’enchanteur

Si vous suivez – ou pas – , si vous avez eu l’occasion de pencher une, voire deux, oreilles sur les musiques des séries « Game Of Thrones » (GoT) et Westworld, vous en êtes au même point que moi: Ramin Djawadi est un enchanteur!

Rien que le générique de GoT est une splendeur. Dois-je parler de Light of the Seven – finale de la saison 6 ?

Ramin – qui êtes-vous? 

Papa iranien, maman allemande, Ramin Djawadi est né en Allemagne en juillet 1974. Il a fait des études de musique au Berklee College of Music,dont il sort diplômé en 1998. (quand on regarde d’un peu plus près la liste des ex-élèves célèbres de cette école, excusez du peu !)

Une interview où Ramin en parle :

Il a ensuite attiré l’attention de Hans Zimmer (je le disais !) . Il a travaillé aux studios  Remote Control Productions, spécialisés dans mes musiques de films et créés par Hans Zimmer.

C’est une véritable fourmilière de talents – avec un magnifique décor, de surcroît!

Parmi les bandes sons sorties de RCP, on a : Pirates of the Caribbean   Shrek (tous), Iron Man, Gladiator, Kung Fu Panda, Mission: Impossible II, The Last Samurai, Batman Begins, Transformers, Hancock, Kingdom of Heaven, The Dark Knight, Madagascar, The Da Vinci Code, Inception, Sherlock Holmes les 2.  De même, les compositeurs de  Remote Control Productions ont travaillé sur les musiques de jeux vidéos comme :   The Sims 3, Gears of War 2, Call of Duty: Modern Warfare, Call of Duty: Modern Warfare 2, Crysis 2, Assassin’s Creed: Revelations, and Assassin’s Creed III…ouf!

Parmi les compositeurs qui  s’y trouvent, hormis Ramin Djawadi, on a  (on s’accroche à nouveau – y a du beau monde!): Henry Jackman (“Captain America: The Winter Soldier”), Heitor Pereira (“The Smurfs” Les Schtroumpfs), James Dooley (“Pushing Daisies”), James Levine (“Glee”), Geoff Zanelli (“The Pacific”), Atli Orvarsson (“Chicago Fire”), David Buckley (“The Good Wife”), Rupert Gregson-Williams (“Winter’s Tale”), Lorne Balfe (“Assassin’s Creed III”), Benjamin Wallfisch (“Summer in February”), Dominic Lewis (“Free Birds”), Matthew Margeson (“Kick-Ass 2”), Junkie XL (“Divergent”)and Michael Einziger of Incubus.

La carrière

Pour Ramin Djawdi, son mentor sera Klaus Badelt   , dont il a été l’assistant.
La 1ère bande-annonce composée seul est celle de Blade : Trinity. (2004)
Puis Ramin compose le thème célèbre de Prison Break. Le style de Djawadi est déjà très reconnaissable:

 

Dans les thèmes nés avant GoT, on note celui de The Strain, la série écrite (et tirée desromans de) Guillermo Del Toro :

En 2011, Ramin Djawadi est choisi pour composer la musique de Got -avec le succès que l’on sait. En 2016, il crée l’univers musical de Westworld, l’autre série de HBO .

Cette interview de Ramin Djawadi est un bon résumé (et il s’exprime sur sa façon de composer):

Les thèmes les plus connus actuellement

Game of thrones – générique ici version live( -début)

Westworld – générique

Les plus beaux thèmes dans GoT
(liste non-exhaustive):

 

King of the North – saison 1

Pay The Iron Price –  S 2

Valar Morghulis-s.3

Mhysa-saison 3

The Rains of Castamere – s.4 (avec les paroles de la chanson)

Let’s kill some crows – s.4

Dance of Dragons -saison 5

Blood of my blood – s.6

Light of the Seven  -saison 6

Winter has come –The winds of winter – saison 6:

En concert!

Ramin Djawadi et son orchestre sont en ce moment en tournée aux USA pour le  Game of Thrones live experience. 

Voilà ce que ça donne :

 

 

Bonne écoute!

Thème : Relecture ou si je devais relire un livre

 

 

Dire que j’aime relire mes livres, c’est une litote... D’ailleurs, à quoi bon acheter des livres (pour faire joli ? pour faire style »oh, j’ai des livres chez moi « ? ) sinon pour avoir le plaisir de les relire.
Alors, effectivement, il y a tant de livres à lire, tant de nouvelles parutions – mais ne nous leurrons pas: une vie n’y suffirait pas …

Ceci posé, j’ai toujours eu mes chouchous en matière de relecture.
Pendant un moment, tous les 2 ou 3 ans – je ne suis pas maniaque, peu importe – je ressentais le besoin de me replonger de façon cyclique dans:

  • DuneFrank Herbert – du 1er jusqu’à La maison des mères – 6 tomes – (pas les continuations par son fils Brian Herbert et Kevin J.Anderson.
  • Le seigneur des Anneaux –  (la trilogie ) JRR Tolkien
  • Le cycle de Fondation – Isaac Asimov – (5 tomes + les 2 préludes) avec parfois le cycle des Robots du même auteur

J’ai la chance (ou la malchance, c’est selon) de lire vite, voire très vite. Actuellement, je suis en relecture de deux grandes séries que j’alterne avec des lectures nouvelles.
Il s’agit de :

Outlander – de Diana Gabaldon 

 

La série de romans a paru en français sous le titre : Le chardon et le tartan.  Après son adaptation pour la télé, la nouvelle édition reprend le titre de la série: Outlander donc.

« Écosse, 1945. Après une longue séparation due à la Seconde Guerre mondiale, Claire Randall, infirmière de la British Army, et son mari Frank, professeur d’histoire, tentent de se retrouver pour une deuxième lune de miel à Inverness, en plein cœur des Highlands. Pendant que Frank entreprend des recherches généalogiques sur sa famille, Claire visite les environs. Après avoir entendu parler de coutumes locales liées aux cultes druidiques, elle décide d’aller voir par elle-même les menhirs de la colline de Craigh na Dun. Par un moyen inconnu, elle finit par traverser les pierres et se retrouve plus de 200 ans en arrière, pendant les rébellions jacobites de la première moitié du 18e siècle. »

J’avais lu les romans parus en français en 2007/2008. J’ai commencé depuis l’année dernière à les relire dans leur version originale qui est bien plus agréable. (la traduction française ayant coupé de nombreux passages). Inutile de dire que mon intérêt pour l’Histoire – même si je n’ai pas a priori de formation d’historienne hormis en autodidacte ou lors de mes études littéraires- ainsi que pour l’Ecosse font que j’ai été naturellement attirée par les romans de Diana Gabaldon. Le côté romance n’est pas forcément ma tasse de thé même s’il est très bien mené.

 

La deuxième série que j’aime lire et relire n’est pas plus étonnante:

Game of Thrones – GRR Martin

Pour ce qui pourrait se qualifier de « saga », il s’agit d’une … 5 ou 6 ème relecture, me semble-t’il, mais  la 1ère en anglais. Et je dois préciser qu’elle est bien plus facile,plus fluide à lire en version originale qu’en traduction française (même si les différents traducteurs ont fait un travail formidable).

Je dois attaquer le 2ème tome dès que j’aurais avancé dans mes lectures à rendre pour les différentes médiathèques auxquelles je suis abonnée (voilà donc mon mode de fonctionnement qui prouve que je suis un minimum organisée malgré ce que je raconte!).

Voilà, et bonne(s) lecture(s)!

 

Game of Thrones: campagne de soutien, concours et défi

Pour venir en aide aux familles des réfugiés, le cast de Games of Thrones lance une campagne (via omaze, à nouveau) accompagnée d’un concours ( assister à la  première  de la saison 6 à L.A, USA, avec le cast, évidemment). A cette occasion, les comédiens se sont lacés un défi amusant: « Est-ce le nom d’une épée de GoT (si oui, celle de qui?) ou le nom d’un groupe de metal des années 80?

Réponses en images:

 

The International Rescue Committee responds to the world’s worst humanitarian crises by restoring safety, health, education, economic wellbeing, and power to people whose lives have been devastated by conflict and disaster. The IRC is the only international relief agency responding on all fronts to the refugee crisis in Europe and the Middle East: inside war-torn Syria, in neighboring host countries, in Greece and Serbia where refugees enter Europe, and in the United States where they resettle refugees from around the world.

Pochette surprise: lectures, relectures – 1

Il y a longtemps, je tenais un carnet de mes lectures. J’ignore si c’était pour me rappeler des livres que j’empruntais ou parce que je me dirigeais vers les métiers du livre. Comme je lisais beaucoup   énormément, le carnet a été suivi par d’autres. J’ai mis du temps à laisser tomber cette habitude de noter les titres des livres lus, achetés, empruntés
Mais j’ai gardé les carnets (bon, peut-être pas tous).

 

 Les relectures :

Parmi elles, depuis mai 2015, relecture entière de Trône de Fer depuis le début.
(donc Intégrale 1 – 2 – 3 – 4 et je viens de refermer le tome 5 cette semaine).
J’avais relu l’intégrale 1 (donc 2 fois). Mais je ne possède pas les autres intégrales car je désire les avoir en anglais (je suis un peu fatiguée de la traduction mal fichue et lire en anglais ne me dérange pas).
J’avais lu les derniers tomes de la 5 séparément à leur sortie française mais j’en en avais gardé un souvenir un peu flou. La série T.V a contribué à semer un doute supplémentaire quand j’ai regardé la fameuse saison 5. Voilà, J’attends la suite.
Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur Harper Lee
– la suite est parue et….elle m’attend, d’ailleurs sur ma PAL- (La suite s’intitule  Go set a watchman )

Pourquoi j’ai mangé mon père – Roy Lewis

Lectures:

Birdbox – Josh Malerman

(un livre de la PAL de ma fille)

~ L’Embellie Auður Ava Ólafsdóttir

 ~  La Dame à la licorne -Tracy Chevalier

  ~   Le Labyrinthe  – James Dashner (film vu par la même occasion)

 ~ La Maison au toit rougeKyoko Nakajima

 ~  Le Passeur –  Messager – Le Fils – Lois Lowry ( sur ma PAL: l’Elue – je les ai lus dans le désordre)

 

Manga:

Suite des aventures de Jésus et Bouddha en Vacances : « Les vacances de Jesus et Bouddha » T.8 et T.9
Hikaru NAKAMURA (Saint Onii-san)

 

En anime, ça donne ça:

 

Bonne lecture!

 

Niess.