Arts d’hiver — 36

Ana Godis est une jeune artiste ukrainienne spécialisée dans l’illustration (particulièrement digitale).  Elle vivait à Odessa encore récemment (elle est réfugiée en Roumanie).
Je suis ce qu’elle fait depuis pas mal de temps maintenant, principalement sur Instagram .  Je dois dire que j’avais complètement craqué pour la façon dont elle dessine ses personnages (les fan art de Harry Potter ont beaucoup contribué à mon coup de coeur, au début). Je pensais parler d’elle bien avant que la guerre n’éclate et j’avais  donc déjà préparé  mon article pour ce mois-ci — étrange coïncidence. Me voilà en train de devoir le dé-programmer à cause de la terrible actualité… J’aurais préféré parler d’art et non de guerre, de bombes ou d’artistes devant fuir leur pays. Bref, de l’art tout de suite.

 A noter : on peut aider Ana qui est partie à toute vitesse d’Ukraine mais qui publie toujours sur Insta, en contribuant à son Patreon  

 

 

 

 

 

 

 

 

L’automne en images et en musique — 42

Tsuruta Ichiro est un artiste polyvalent japonais originaire né en 1954 à Hondo City, préfecture de Kumamoto (actuellement Amakusa ).  Ichiro Tsuruta a grandi entouré par la nature riche de la région d’Amakusa. Après avoir obtenu son diplôme d’études secondaires, il a ensuite intégré le département de design graphique de la Tama Art University, dans le but de devenir illustrateur.
Il est célèbre pour représenter les femmes japonaises avec élégance et une touche artistique bien distinctive.

Comme il le dit, « Je veux dessiner ma propre muse », c’était son thème éternel et le point de départ de son travail.

Son site

Instagram 

Ichiro Tsuruta

 

 

Ichiro Tsuruta

 

Ichiro Tsuruta

Ichiro Tsuruta

Ichiro Tsuruta

 

Ichiro Tsuruta

 

Ichiro Tsuruta

Les femmes de l’art — 12

Pour terminer cette série, des femmes qui dessinent d’autres femmes et un genre bien particulier, celui des pin-ups.

ZOE MOZERT (1907-1993)

Elle-même avait posé en tant que pin-up tout en faisant ses études d’art. Elle a travaillé toute sa vie comme illustratrice et a connu le succès. Beaucoup de travail au pastel

PEARL FRUSH (1907-1986)

Encore une artiste extraordinaire dont la technique à la gouache et à l’aquarelle, ainsi que la maîtrise de la lumière, faisaient ressembler ses oeuvres à des photos. (quand je vois ce qui suit, je me demande pourquoi certaines et certains préfèrent complètement tomber les pinceaux pour le digital…ça rend très bien comme ça aussi : cette netteté!)

Pearl Frush01
Pearl Frush02

Pearl Frush04
Pearl Frush06
Pearl Frush07

JOYCE BALLANTYNE (1918-2006)

Et voici la dernière du trio nommé le « Girl’s club » puisque la profession d’illustrateur de pin-ups (ça va étonner qui ?) était largement masculine. Mais on peut voir que ces trois femmes avaient un sacré talent et qu’elles ont mené de brillantes carrières.

Joyce Ballantyne est connue pour cette illustration (pour une marque de crème solaire):

Joyce BALLANTYNE img 36
Joyce BALLANTYNE lucr0eCdXb1qh583lo1 1280

Joyce Ballantyne

Joyce BALLANTYNE3abe14a88 b

Les femmes de l’art – 11

Virginie Demont-Breton (Courrières, 1859 – Paris, 1935), fille de Jules Breton (1827-1906), artiste alors réputé, qui sera son maître, et nièce du peintre Emile Breton (1831-1902)  est une artiste peintre et femme de lettres française.

LES TOURMENTES_0

B_2

Dialogue avec son père, à l’âge de cinq ans, quand elle a effectué un dessin à l’aquarelle :

« Tu seras un peintre

En riant je lui répondis :

–          Mais non, je ne serai pas un peintre, puisque je serai une femme !

–          Cela ne fait rien. Tu seras un peintre tout de même.

–          J’aurai le droit ?

–          Certainement ! et tu ne seras pas la première à en avoir le droit, tu sais bien qu’il y a Rosa Bonheur et encore d’autres » (Mémoires)

B4

File:Demont-Breton-femme-de-pêcheur.jpg

File:Demont-Breton-la-plage.jpg

Les petits goëlands par Virginie Demont-Breton sur artnet
Virginie Demont - Breton (1859 -1935) French Painter "Andiamo a fare il  bagno" | Comment peindre, Peintre, Marie thérèse
94 idées de Virginie Demont-Breton en 2021 | virginie, breton, marie thérèse

Les femmes de l’art – 10

Helen Allingham, née Helen Mary Elizabeth Paterson, (1848 – 1926) était une peintre aquarelliste, illustratrice britannique de l’époque victorienne.  Sa grand-mère maternelle, Sarah Smith Herford, et sa tante Laura Herford, étaient toutes deux des artistes accomplies de leur époque. Helen Allingham a étudié l’art pendant trois ans à l’école de dessin de Birmingham (fondée en 1843) puis a suivi des cours à la Female School of Art, et enfin est acceptée Royal Academy School  à Londres, une école prestigieuse où sa tante, Laura Herford avait été la première à être admise.

Off Marketing
Self Portrait 1885

Foxgloves

From the Porch, Aldworth

In the Hayloft
In a Summer Garden

By the Terrace, Brocket Hall
The Fairy Bridges

Tig Bridge
Aldworth
Book page image
Happy England – illustré par Helen Allingham
Book page image
The homes of Tennyson – illustré par Helen Allingham

Les femmes de l’art – 9

Chidinma Nnoli est une artiste née en 1998 au Nigéria. Elle est diplômée de l’université du Bénin et a exposé principalement au Nigéria. Sa première exposition personnelle a été inaugurée en mars 2021 à Lagos

« Faisant référence à des symboles et à des images tirés du christianisme, son travail tend un miroir à une société profondément religieuse, patriarcale et pleine de préjugés, qui semble vouloir abuser des femmes et les opprimer en permanence. L’œuvre de Chidinma Nnoli nous emmène également plus loin, vers des scènes de compagnonnage et de soutien qui font référence à ses propres expériences personnelles où elle a trouvé réconfort et libération dans une communauté de femmes partageant les mêmes expériences. L’exposition explore l’idée d’une communalité fondée sur des valeurs communes, une communalité qui permet des imaginations nouvelles et diverses de soi et une exploration de l’inconnu. » (source)

Instagram

Interview

IMG-3539.jpg

When purple hibiscuses fall Huile, Acrylique et feuille d'or sur toile 96 x 100 cm 2020

Les femmes de l’art – 6

Je suis en train de lire (de finir) un roman bien sympa, que je vais chroniquer dans très peu de temps, à mon avis. Et il y est question, entre autres, du Bloomsbury group. Comment éviter de parler alors, de Vanessa Bell ? La soeur de Virginia Woolf ( les soeurs Stephen, plutôt ).

Vanessa Bell est la soeur aînée de Virginia ; elle  naît en 1879 dans un milieu intellectuel de la haute bourgeoisie. Sa mère étant décédée prématurément, Vanessa doit tenir le ménage. A la mort de leur père, les deux sœurs vivent dans le quartier londonien de Bloomsbury, où elles font la connaissance de ceux qui feront partie de leur célèbre cercle d’amis. Vanessa étudie l’art avec Sir Arthur Cope, puis, après la mort de ce dernier en 1901, à l’école supérieure d’art de la Royal Academy.

Vanessa Bell — AWARE Women artists / Femmes artistes

Ses peintures – Iceland Poppies (« coquelicots d’Islande », 1908- 1909), par exemple – témoignent d’abord de l’influence conjointe des peintres américains John Singer Sargent et James Abbott McNeill Whistler. Progressivement, elle s’intéresse ensuite à l’impressionnisme et surtout au post-impressionnisme français.

Sensible à la peinture de Paul Cézanne, de Camille Pissarro et de Vincent Van Gogh, elle réalise des portraits à la ligne synthétique, aux formes simplifiées et aux couleurs vives, comme celui de sa sœur : Virginia Woolf (1912)

Vanessa Bell — AWARE Women artists / Femmes artistes
Virginia Woolf

Vanessa Bell — AWARE Women artists / Femmes artistes

Vanessa Bell — AWARE Women artists / Femmes artistes

Vanessa Bell — AWARE Women artists / Femmes artistes
Auto portrait

Vanessa Bell — AWARE Women artists / Femmes artistes
Nude with poppies

Vanessa Bell — AWARE Women artists / Femmes artistes

Sense of betrayal … a 1912 portrait by Vanessa Bell of her sister, Virginia Woolf.
Virginia Woolf

bloomsb_lwoolf
Leonard Woolf