Transbordeur : photographie, histoire, société

Transbordeur photographie, histoire, société est une très belle revue consacrée à la photographie dotée d’une iconographie très bien mise en valeur et d’articles techniques richement documentés.

« Les images existent par l’effet cumulé des dispositifs d’enregistrement et de visionnage, d’exposition en petit et grand format, de stockage, de flux et de masse, d’encodage et de surcodage, des mécanismes économiques et juridiques de leur valorisation, des agences, des archives, des institutions patrimoniales ou pédagogiques qui leur donnent leur utilité en tant que technique culturelle » (p. 5).

 

Au fil de plus de 230 pages, cette revue, dont le titre s’inspire du pont transbordeur, présente au lecteur un éventail choisi  des études photographiques de notre époque tout en axant ses articles sur le côté technique, faisant le lien entre passé et présent.
Il s’agit non seulement d’un très bel objet mais aussi d’une mine de renseignements et d’études.

« Les éditions Macula ont conçu un objet de haute qualité esthétique et magnifiquement illustré grâce au soutien de plusieurs institutions et mécènes. Cette première livraison a pour objet les Musées de photographies documentaires. Elle est issue d’un colloque organisé par les universités de Lausanne et de Genève. En une quinzaine de textes, elle propose un panorama des principaux projets et institutions européennes consacrés à l’archivage photographique depuis le XIXe siècle, ainsi que quelques essais sur des thèmes particuliers comme « Fasciner l’attention. Le chromatrope et le pouvoir suggestif de la couleur en France au XIXe siècle » (p. 134-149) d’Alessandra Ronetti, ou « Frank Bunker Gilbreth : La normalisation comme art de vivre » (p. 150-165) de Bernd Stiegler. »

(source)

 

 

Revue Transbordeur. Photographie, histoire, société, éditions Macula, 2017, numéro 1, 236p  

Site des éditions Macula

Merci à Babelio Masse critique 

 

L’automne en images et en musique – 13

 

C’est le dernier de la saison et je vous invite à découvrir (ou re-découvrir) l’oeuvre de Karen Knorr, photographe. 

Née à Francfort-sur-le-Main (Allemagne) mais de nationalité américaine, Karen Knorr fut parmi les premiers photographes à codifier la photographie dite « mise en scène » au début des années 80. Elle a traité ses thèmes de prédilection que sont le post-colonialisme, le féminisme et la culture visuelle en passant successivement d’un travail sociétal (cf. ses fameuses séries noirs et blancs Belgravia (1979-1980) et Gentlemen (1981-1983) sur la « so British Society«) à des scénographies architecturales dans lesquelles elle introduit des animaux – éléments incongrus et poétiques – mêlant ainsi des approches analytiques, historiques et littéraires à une liberté fictionnelle à la symbolique surprenante.
Présentée dans des musées et galeries parmi les plus prestigieux (Musée Carnavalet, Tate, Adamson Gallery…), Karen Knorr a reçu le prestigieux Prix Pilar Citoler en 2011. Elle est actuellement professeur de photographie à l’Université des arts créatifs Farnham (Royaume-Uni).

 

  • Série the Lanesborough, 2015

Cette série se situe dans un des hôtels les plus chers du monde.

 



The Wedding Party




The Lanesborough, The Wedding guest

 

 

 

 

 

 

 

(Série monogatari)

Tag de fin d’année 2017

 

Je voulais le faire l’année dernière mais, allez savoir ce qui s’est passé, le tag est passé à la trappe ! Bon,  c’est souvent le cas pour les tags, chez moi: ce n’est pas que je ne les fais pas, c’est que je les mets dans un coin et que je les y oublie). Merci donc Lisa-Petit Pingouin Vert pour me remémorer ce tag.

  • Selon vous quelle est la personnalité de l’année 2017 ? 

Toutes les femmes qui on témoigné contre ce …… Harvey Weinstein et toutes les ordures du même acabit.

Pour résumer: toutes les femmes qui se font entendre

  • Quelle personnalité n’avez vous plus envie de revoir en 2018 ? 

Oh, quelques unes !
Forcément, Trump et son pote de guéguerre Kim Jong-un
Dans l’idéal, tous les tyrans et dictateurs du monde…



Breakfast club

  • Quelle a été votre plus grosse déception artistique de l’année (Livres,films, musique, etc) ?

Film: Guardians of the Galaxy vol. 2

Pour à peu près les mêmes raisons que June

Résultat de recherche d'images pour "guardians of the galaxy 2 gif"

 

 

  • Quelle a été votre bonne surprise artistique de l’année 2017 ?  

Musicalement, 2017 c’est une très bonne année pour moi.
Côté concerts, ça a été royal ! Cela faisait des années que je n’étais pas allée en concert (et oui, ça fait du bien.)

Le 1er était à Bercy-Accor Arena – avec quelqu’un qui ne viendra sans doute pas de sitôt en Europe (pour cause de service militaire coréen). J’ai nommé l’un des/ou le King de la Kpop: G-Dragon (JiYong de son vrai prénom).

 

 

Le second concert sera à Nantes, dans quelques jours :Post Modern Jukebox

 

  • Une chose que vous n’auriez jamais voulu voir en 2017 ? 

Trop de choses: la mesquinerie, les rageux, les chouineurs (tout ça se conjugue autant au masculin qu’au féminin), surtout sur internet et les RS.
Malheureusement, quand on a une activité en ligne, on ne peut s’empêcher de tomber sur des fils de plaintes (je zappe), de haine (je bloque) et de récriminations de tout poil (j’évite de lire).


Je n’ai pas envie de ça, j’ai envie de positif …surtout cette année qui a été (qui est encore) compliquée pour moi et émotionnellement difficile.
D’ailleurs, je me fous de la mort de Johnny, j’ai perdu mon père récemment et, à mon sens, il valait 100 Johnny même s’il n’a jamais vendu de disques.

 

 

  • Le nombre de livres/films lus/vus en 2017 ?

Je ne compte pas mes lectures mais je peux faire une moyenne : j’emprunte entre 10 à 25 livres par mois en bibliothèque, ce à quoi se rajoutent les SP, et mes livres personnels.
Je peux dire que je suis dans les 250 à 300 livres/an en moyenne -et cette année, j’ai explosé mes records.

Pour les films, particulièrement les films vus au cinéma: 5 ou 6

  • La série TV de l’année ? 

En nouveauté: The handmaid’s tale (la servante écarlate)

En suite de….: Outlander saison 3

 

  • La chanson de l’année ? 

Taemin Move (celle-ci est incrustée dans mon cerveau)

 

Pas de chanson nouvelle mais ce monsieur qui fait des reprises façon metal – et c’est excellent, la preuve, j’ai réussi à écouter celle-ci d’Ed Sheeran, alors que je le passerais volontiers dans le mixeur si je pouvais:

  • Vos bonnes résolutions ?

Je ne fais jamais de bonnes ni de mauvaises résolutions mais des projets, oui.
Et comme je n’en peux plus d’être inscrite à Pole Emploi, d’aller à des entretiens où on me fait comprendre que j’ai passé l’âge (50, c’est la mouise), marre de vivoter avec peu d’euros, je pense qu’il est temps que j’entreprenne…

  • Un mot pour l’année prochaine ?

Plus de joie…
Moins de douleur et de sentiment d’échec = sereine!

  • Votre année en images

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Autumn Tag

Hey, merci très chère Fan Actuel pour ce tag! ça tombe bien parce que je trouve que l’automne est une superbe saison …enfin, la « 1ère partie de l’automne », celle qui apporte un peu de fraîcheur mais pas trop, une luminosité exceptionnelle, des couleurs à tomber raide – et pas la partie « winter is coming soon » avec les jours trop courts, le manque de luminosité et le froid (oui, je suis allergique à cette saison froide sans parler du fait que je suis sujette à la dépression saisonnière à cause du manque de lumière)
1) QUELLE EST VOTRE BOISSON CHAUDE PRÉFÉRÉE EN AUTOMNE?

 

Je ne suis pas très originale. Toute l’année, je bois du thé. Beaucoup.
J’ai été élevée au thé et j’en ai gardé l’habitude.
En ce moment, une jolie découverte à petits prix (oui, parce que le bon thé est souvent hors budget):Prix raisonnable, goût très correct – en vrac comme en sachets

 

2) QUEL EST LE VÊTEMENT QUE VOUS PRÉFÉREZ PORTER EN AUTOMNE ?

C’est le moment de commencer à superposer les couches de vêtements, ça!
Comment dire….depuis que j’ai pris du poids (ça s’appelle « ménopause is coming », du coup), je suis un peu limitée dans mes choix. J’aime beaucoup les couleurs sombres (je sais, le noir donne mauvaise mine, mais j’adore), les leggins avec une robe/tunique – (et mes jeans). Je mets juste un pull un peu moins sombre (ah, ah) par dessus.

3) QUELLE SENTEUR DE BOUGIE PRÉFÉREZ-VOUS EN AUTOMNE?

Pas de senteur particulière. Les bougies, c’est sympa quand ça ne fait pas suffoquer…

4) AVEZ-VOUS UN FILM FÉTICHE À REGARDER POUR HALLOWEEN ?

J’ignore qui a décrété à la maison que « L’étrange Noël de Monsieur Jack  » était un film d’Halloween mais il paraît que c’est LE film ,dixit fille – (elle devait avoir 3 ou 4 ans quand elle a vu ce film pour la première fois, elle en a 16).

5) EN QUI/QUOI VOUS DÉGUISER(I)EZ-VOUS POUR HALLOWEEN CETTE ANNÉE?

Il y a plusieurs années, en sorcière. J’adore les sorcières. Cette année, en rien de spécial.

6) QUEL EST VOTRE PLAT PRÉFÉRÉ EN AUTOMNE?

Ce qui est cool avec l’automne, c’est la possibilité de cuisiner les potirons, les potimarrons, les courges ( ceci n’est pas une insulte^^) de toutes sortes.
Donc, j’innove, je cherche des recettes légères et je fais des gratins.

7) QUELLE EST VOTRE ACTIVITÉ PRÉFÉRÉE EN AUTOMNE ?

Je n’ai pas l’impression d’avoir une activité particulière à part celle-ci: photographier (toujours).
Dès que les feuilles rougissent, je commence à faire la chasse aux beaux arbres autour de moi – et plus loin, parfois. Je cherche la lumière, les contrastes, les PDV qui m’inspirent puis je rentre et je fais le post-traitement (je ne compte plus mes heures). C’est une autre façon de créer (j’avais l’habitude de dessiner et de peindre étant enfant).

Voici ma première chasse aux couleurs de l’automne

Et la version pluie et boue:

reflection

8) UN PAYSAGE QUE VOUS TROUVEZ MAGNIFIQUE EN AUTOMNE ?

Peu importe du moment que la lumière particulière de la saison m’inspire.

 

9) UN CHANTEUR/GROUPE QUE VOUS ÉCOUTEZ PLUS EN AUTOMNE ?

Je ne suis pas une auditrice saisonnière. Je mentionnais mes marottes du moment – pur hasard!

10) QU’AIMEZ-VOUS EN AUTOMNE ?

Déjà dit ci-dessus: la luminosité; les couleurs; le fait que, logiquement, on ne crève plus de chaud et pas encore de froid; les anniversaires de mes proches (je suis entourée de personnes nées à cette saison); le fait de  ne plus mourir de chaud dans les transports (tram, bus et ma voiture qui n’a pas la clim’)

Pour finir, mes photos – d’ automne, de Nantes, et autres sont visibles sur mon autre blog.
J’ai préparé des calendriers que vous pouvez commander via mon blog, ma page FB, Instagram et twitter (allez, je fais un lot réseaux sociaux). Vous pouvez les voir ici

16 €  l’exemplaire (Nature ou Nantes) pour la France
Pour me contacter: leyartsphotos@hotmail.com

Profitez-en, dans à peu près 1 mois….c’est Noël!

 

Minute papillon! #3

– Hey, minute, papillon! gronda l’Ours.
Un instant, Dame Papillon s’arrêta de voler pour  narrer sa semaine.
– Mieux que ça, Lady B.! Allez, je vous écoute! ajouta l’Ours en se tartinant une autre tranche pain avec le miel qu’il avait devant lui. Humpf, z’en voulez? fit-il après un instant de réflexion.
– Non, merci quand même. Tant de miel., j’aurais le vol lourd….
L’Ours haussa ses épaules de fourrure. Est-ce qu’il se préoccupait de ses bourrelets, lui? Le miel, c’est la vie!

 

 

Début juillet, ça y est !
Je n’ajouterai pas « ce sont les vacances »: certains sont en vacances depuis quelques semaines (ah, ces enfants en 2nde), d’autres pas encore.

 

Cette semaine, j’ai fini le tag concerts proposé par Fan Actuel:

J’ai terminé le second roman de Joël Dicker, intriguée par les réminiscences rothiennes de « La Vérité sur l’affaire… »; j’ai trouvé un article intéressant.

 

Le début  du mois de juillet, dans ma famille, est synonyme de la tournée des anniversaires: ma fille, le 8/07 (16 ans) , mes trois nièces à suivre (20, 14 et 12 ans).

Cartes pour mes nièces

Aly
par Aly (je suis fascinée par la lumière sur cette photo)




Cette semaine, nous avons fait une pause gourmande ( ce n’est pas fréquent) à la Boîte à Meuh, à Nantes.

En un mot: un délice ! Yaourt glacé bio avec l’assortiment que tu veux, et on paie …au poids!
C’est frais et heureusement que nous nous y sommes arrêtées: notre bus pour rentrer a connu des soucis (et il faisait une chaleur d’enfer – au moins). La liquéfaction était en vue!

Lectures:

Un petit ravitaillement léger en bibliothèque.

Commencé beaucoup de lectures  mais peu convaincue dans l’ensemble:

  • Le sang des Rois – bien fait (une écriture limpide!) , mais je n’ai vraiment pas la tête à lire de la fantasy en ce moment
  • The Revenant  – en anglais:après un essai non transformé il y a quelques mois, je me suis accrochée après avoir vu le film…Mais ,non, toujours pas! A ce stade, je me dis que je devrais laisser tomber quand même….
  • Black rain  – de la SF jeunesse. Pour celui-ci, je n’ai pas grand chose à dire: c’est un peu vide. Je constate que je suis lassée de la littérature SF/fantasy Y.A ou jeunesse qui est un peu light. L »effet « Six of Crows/j’ai  déjà vu/lu ça mais en mieux »  strikes again!)
  • Eloge des tubes : un essai sur « les ritournelles marchandes » que j’ai dévoré (enfin!)

Photos:

Mes 1ères photos des installations du Voyage à Nantes (sur LeyArts)

 

Pour finir avec Nantes, nous avons subi la forte chaleur et l’orage accompagné du déluge hier (dimanche). Heureusement, pas de dégâts chez mes parents où nous étions « réfugiés » pour cause de festival bruyant et envahissant près de chez nous ( Soleils Bleus). 

J’ai pu profiter pleinement de ces quelques jours pour faire des photos du jardin.

Voilà déjà lundi. Bonne semaine à tous et à toutes!

Joyeux anniversaire, Harry Potter!

Il y a 20 ans sortait le 1er tome. « Harry Potter à l’école des sorciers », pour nous en France.

Il y a 20 ans…
Je me souviens bien de ce que je faisais alors (travail, vie perso, lieu d’habitation). Je me souviens aussi de la première fois où une amie m’a parlé de Harry Potter – et du fait que c’était aussi une lecture pour adultes. Je ne suis pas devenue fan avec le premier tome. Il m’a fallu attendre le 3 ème pour tomber dans la marmite.

Il n’y a qu’à voir le nombre d’images, d’articles que je partage au sujet de Harry!

Les illustrations 

Les Animaux fantastiques

Etre fan

Un tag spécial

Le conte des 3 frères

Poufsouffle

La pièce

Les photos des studios HP à Londres : 1

suite 2

Et suite 3

Des tableaux pinterest 1 et 2

Une fois encore, bon anniversaire!

Impressions premières de Berlin

Comme vous le savez, si vous suivez aussi mon blog photos, Lord Chours et moi-même sommes allés à Berlin au début du mois de mai.
Petit à petit, j’ai mis en ligne mes photos – et aujourd’hui, je tente de rassembler mes premières impressions cette ville. (ce qui suit n’engage que moi, bien sûr)

Une ville faite comme un patchwork, dirait-on, où j’ai eu du mal à reconstituer les quartiers tellement ils sont disparates.
Une ville qui, encore aujourd’hui en 2017, et malgré ( ou: à cause des..?) les constructions récentes semble toujours connaître une faille, un morcellement. Marquée par son histoire, sans aucun doute. Pour être allée dans d’autres grandes villes et/ou capitales européennes, je n’ai pu m’empêcher de ressentir cette fracture. Aucun doute: même si on veut faire abstraction du passé -ce qui me semble une gageure, en même temps – on y revient toujours. Il vous rattrape pour une bonne piqûre de rappel.
Fascinant, Berlin.
Nous nous faisions la réflexion en marchant dans les rues (et, oui, nous avons beaucoup marché^^) qu’il y règnait une grande liberté. J’ai souri en regardant tous les graffs et les tags dans le quartier de Kreuzberg, par exemple, en pensant aux gens qui, à Paris ou région parisienne et dans nos grandes villes, râlent parce que les murs sont envahis. Ici, c’est un art – et personne n’efface les graffitis…

Graf

Berlin

Autre chose qui m’a fait réfléchir. En France, dès que des SDF sont un peu trop « voyants », les gens s’offusquent (et pas pour la bonne cause, malheureusement). certaines municipalités vont jusqu’à les interdire. France, sweet France, tu dérailles trop souvent…  A Berlin, j’ai vu des gens dormir sous les ponts et les passants leur donner des aliments! Je croyais que c’était fini, ce genre de geste spontané.
Excellent, Berlin!  quand on y entend une multitude d’accents et de langues. Pour preuve, n’étant germanophone ni l’un ni l’autre – mon allemand se résume à ce que j’ai appris sur le tas en vivant en Alsace, nous avons parlé anglais (et avons pu en général nous faire comprendre) sans problèmes.
Que dire?

 


Multiculturelle, voilà ce qu’est cette ville.
Bien sûr, Paris l’est. Mais je connais peut-être trop bien Paris et sa banlieue pour être un peu objective, à ce sujet.
Multiraciale aussi.
J’ai eu l’impression de revenir dans ma banlieue – peut-être moins celle où j’habite que celle où j’ai vécu (pour faire simple: la Seine-St-Denis tellement détestée par les médias et méconnue).
J’ai eu l’impression de plus de mélange, de plus d’accueil, d’ouverture – mais sans doute est-ce là une vision rapide et une impression totalement déformée que j’assume totalement.
Berlin m’a fait l’effet d’une ville à découvrir, d’un endroit qui a tant de facettes que j’aurais besoin, un jour, si c’est possible, d’y retourner.
Ce ne sera pas la première ville à me faire cet appel (allez, reviens!), ni certainement la dernière…

La vie quotidienne de Dark Vador

La vie quotidienne de Dark Vador en 14 photos. Il a lui aussi son petit train-train !

Découvrez et rencontrez le côté obscur du train-train quotidien !! Nous avons pu le suivre dans son quotidien de méchant suprême de la galaxie, le célèbre Dark Vador. De ses séances de cuisine à sa salle de musculation, ne ratez pas l’entrainement quotidien de ce guerrier Sith qui va en faire sourire plus d’un. Et si, finalement, Dark Vador n’était qu’un humain ordinaire.

Voici quelques images, merci à Pawel Kadysz pour cette superbe série de photos sur la vie quotidienne de Dark Vador qui continue sur son site internet jusqu’à la sortie du dernier opus de Star Wars mi-décembre:

#1 Qu’est-ce que j’ai bien pu oublier?

the-daily-life-of-darth-vader-is-my-latest-365-day-photo-project-17__880

#2 Comment diriger la galaxie?

the-daily-life-of-darth-vader-is-my-latest-365-day-photo-project-18__880

#3 Juste un matin comme un autre

the-daily-life-of-darth-vader-is-my-latest-365-day-photo-project-19__880

#4 Pas facile d’avoir les dents blanches…

the-daily-life-of-darth-vader-is-my-latest-365-day-photo-project-22__880

#5 Quoi ?! Encore lui??

the-daily-life-of-darth-vader-is-my-latest-365-day-photo-project-23__880

#6 Même Dark Vador n’est pas à l’abri des virus

the-daily-life-of-darth-vader-is-my-latest-365-day-photo-project-24__880

#7 Souvenirs, souvenirs !

the-daily-life-of-darth-vader-is-my-latest-365-day-photo-project-29__880

#8 Costard Vador

the-daily-life-of-darth-vader-is-my-latest-365-day-photo-project-33__880

#9 Quelques lectures

the-daily-life-of-darth-vader-is-my-latest-365-day-photo-project-35__880

#10 Vador Passion Ménage ?

The-Daily-Life-Of-Darth-Vader-Is-My-Latest-365-Day-Photo-Project17__880 (1)

#11 « Qu’est-ce que je peux bien cuisiner pour l’Empereur ce soir ? »

The-Daily-Life-Of-Darth-Vader-Is-My-Latest-365-Day-Photo-Project18__880

#12 Un esprit « sain » dans un corps « sain »

The-Daily-Life-Of-Darth-Vader-Is-My-Latest-365-Day-Photo-Project19__880

#13 De nouveaux hobbies?

The-Daily-Life-Of-Darth-Vader-Is-My-Latest-365-Day-Photo-Project20__880
d69fb87992df85c18ec2d71405e905c5
b2f783dc8b4ec583acead1ba93a96d7b
68a25d1e2cdbae1e68b2914fa02137e99d32378700bc62912e3fb21944396280

Sources: Bored Panda , Tookapic & Paweł Kadysz