Tag de fin d’année 2020

Vous savez quoi ? C’est la quille ! 

Et c’est le moment du tag.

Oui, c’est la quille ! Ou autrement dit et pour éviter les expressions surannées (quoique…) : on en a très bientôt fini avec cette année 2020, la « pire », cette atroce année, cette catastrophe, j’en passe et des meilleures).
Tiens, à ce sujet, mon Cher et tendre a trouvé une vidéo sur YT, faite par un prof d’Histoire au Québec, et a eu la gentillesse de la partager — je la partage à mon tour  (elle est en français avec un bel accent québecois).

Et bien, ça calme.

Je reviens à mes moutons : le bilan en tag de cette année.
Je rappelle qu’à l’origine, le tag est une création de Petit Pingouin Vert. 
(j’ai un peu changé les choses, j’avoue)

  • Selon vous quelle est la personnalité de l’année 2020 ? 

2017 :Toutes les femmes qui on témoigné contre ce (humhum de) Harvey Weinstein et toutes les ordures du même acabit. Pour résumer: toutes les femmes qui se font entendre

2018 : Ceux et celles qui ont protesté, se sont montrés constructifs et ne sont pas tombé.e.s dans les extrêmes ni dans la haine, ni dans la violence.

2019 : Les mêmes qu’en 2017 et 2018. Pour le côté fun, je dirais : le « bébé » Yoda, bien sûr.

2020 : la « personnalité », je ne sais pas s’il y en a eu une. Disons que le truc de l’année s’appelle Covid 19. Bon, et sinon, je vote pour Grogu, le bébé Yoda. Et mon chat, Loki. Parce qu’ils font autant de bêtises l’un que l’autre. (et Loki est né après le premier confinement, en juin )

étiré

Grogu GIF - Grogu GIFs

  • Quelle personnalité n’avez vous plus envie de revoir en 2021 ? 

2017: Trump et son pote de guéguerre Kim Jong-un
Dans l’idéal, tous les tyrans et dictateurs du monde…

2018 : Les mêmes assortis des extrémistes de tout poil en Europe

2019 : On reprend les mêmes (parce qu’ils sont toujours là). Je vais y  ajouter ceux dont on avait pas envie d’entendre parler à nouveau comme ce pervers de G. Matzneff ( je pensais même qu’il était mort, celui-ci et je suis dégoûtée de devoir écrire son nom ici, en 2019). Il était déjà à vomir à l’époque. J’espère qu’il sera un jour condamné. 

2020 : Les mêmes, bien sûr, pour commencer.  J’ai un gros ras-le-bol de Trump (mais qu’il dégage !). Rajoutons un certain E.Z ( ça me dégoûte de devoir écrire son nom en entier ici mais, bon : E. Zemmour )
J’éprouve aussi une grosse lassitude envers certaines personnalités françaises,  politiques et pas que,  envers les pseudo scientifiques qui racontent des fadaises sur le coronavirus et qui flanquent la trouille, qui sèment la confusion, par exemple, au sujet du vaccin  ( dans le même panier :   les antivax, et « autres grands experts »…)

  • Quelle a été votre plus grosse déception artistique de l’année (livres, films, musique, etc) ?

2017 : Film: Guardians of the Galaxy vol. 2

2018 – Côté lectures, une véritable déception après en avoir entendu que du bien: Les fantômes du vieux pays, de Nathan Hill. C’est rare que je m’ennuie autant durant une lecture.
2019 : Je ne trouvais pas et tout à coup… mais c’est évident ! La saison 8 (et finale) de Game Of Thrones ! (j’avais soudain oublié qu’elle existait)

2020 : J’ai eu quelques déceptions côté livres dont le fameux : Le prieuré de l’oranger de Samantha Shanon, dont tout le monde parlait. Je n’en ai pas parlé sur le blog parce que, pour être honnête, je n’ai pas dépassé le premier quart, tellement j’ai trouvé ça plat, inintéressant et ennuyeux. En plus, c’est un énorme pavé. Je sais que je devrais me méfier de ce genre de fantasy mais j’ai voulu être curieuse.

Having ABad Day Stitch GIF - HavingABadDay Stitch Sad GIFs

  • Quelle a été votre bonne surprise artistique de l’année 2020 ?   

2017: les concerts de G-Dragon et Post Modern Jukebox

2018: Beaucoup de lectures très agréables, des séries dont j’ai parlé ici – en y ajoutant l’adaptation de L’Amie prodigieuse (une série littéraire que je n’aurais pas forcément lue sans les bons conseils d’une amie de très longue date)

2019 : Je suis allée voir Midnight Oil en concert et c’était top.
J’ai aussi fait de belles découvertes littéraires.

2020 : Plusieurs lectures, bien sûr. Wyld, récemment, par ex. Je les liste en toute fin de tag, habituellement. Pas de concert cette année, pas de film au cinéma.  J’ai aussi découvert beaucoup d’artistes et d’illustrateurs/trices (sur instagram, en particulier).

  • Une chose que vous n’auriez jamais voulu voir en 2020 ? 

2017 —  la mesquinerie, les rageux, les chouineurs (tout ça se conjugue autant au masculin qu’au féminin), surtout sur internet et les RS. Les fans de Johnny à son décès

2018 —  les haineux, en général. Je ne supporte plus les gens aux comportements inappropriés qui projettent leur mal-être sur les autres (et en l’occurrence, sur moi).
Il est tellement plus simple pour tous d’être positifs, à la fin !

2019 —  J’ai l’impression que je vais radoter. A part ça, les fans qui systématiquement crachent sur les nouvelles adaptations -je pense à Star Wars, là. Ils vont au ciné, ils paient leurs billets et après, ils ont le culot d’écrire : « ce que j’ai préféré dans le film, c’est le générique de fin ». Hum, ça n’a pas de sens.

2020 — Cette année a été particulière pour tout le monde, évidemment. Elle a sûrement apporté son lot de frustration, ce qui a entraîné de la colère, de la tristesse, tout un lot d’émotions fortes et parfois contradictoires. Le manque de contacts a fait — et fait encore puisqu’on n’est pas du tout sorti de ce grand bazar — que beaucoup de gens se retrouvent face à eux-mêmes, avec les réseaux sociaux pour déverser leur mal-être. C’est frappant. Je crois que la haine n’avait jamais atteint un tel niveau. Et pourtant, internet, je fréquente ça depuis pas mal de temps avec les blogs (depuis 2004/2005 et j’en ai vu passer, des zozos ). Du coup, ce n’est plus de la communication qui se fait, c’est une rafale de propos rageux qui déferle. Beurk.
Ce qui est dommage, c’est qu’il devient difficile d’échanger, sur les fameux réseaux — qui ne sont plus sociaux du tout, alors. Au contraire.
Et c’est avec tristesse que je vois certains liens se distendre. Amicaux, en particulier.
C’est une des choses que je n’avais pas envie de voir arriver cette année.
Une autre chose  qui me marque encore en cette année 2020  est le manque d’attention, de solidarité des uns envers les autres. Le manque d’empathie.
Même à distance, les relations humaines peuvent se poursuivre, si on prête attention à l’autre, si on se renseigne, si on répond aux messages, si on ne se réfugie pas derrière des prétextes bien connus mais éculés ( « j’ai trop de travail », je suis stressé », je n’ai plus le temps », etc…). Mais voilà, encore faut-il le faire. Pourtant, si on n’a pas le temps, l’envie d’écrire un mail, de téléphoner, envoyer un sms/un texto, ce n’est pas très long, non ? Allez, ça prend combien de temps ? Trente secondes ?
Trente secondes pour dire « bonjour, comment vas-tu ? » « merci », « bonnes fêtes« , « je/nous vais/allons bien » et toutes ces petites choses …. Qu’est-ce que trente secondes dans une vie ? Pas grand chose mais ça compte. Pas grand chose mais trente secondes qui  montrent que l’on se soucie, que l’on s’intéresse.
Ou alors, si on ne le fait pas, qu’est-ce que cela signifie ? Peut-être, qu’ on s’en fout, qu’on fait semblant. Ou qu’on montre de l’attention une fois par an, pour faire style, en fin d’année, par exemple pour Noël. Vous savez,  on envoie le premier cadeau bidon venu, tiens ça fera l’affaire, un-machin-à-9-balles-peu-importe  ou juste aux voeux du nouvel an, parce que « ça se fait, hein« .

Une relation, ça se cultive.

Alors, on est d’accord, 2020 a été une année particulière et parce que nous manquons tous et toutes de relations sociales, tout est précieux.
Parce que ça n’a pas été facile, avec le confinement : tout le monde a essayé de s’en tirer bon gré, mal gré. Sans trop tirer la tronche, même avec les difficultés ( les études à la maison, le travail à distance, pas beaucoup d’espace, tout dépend de la situation).
Ce qu’on n’aurait pas voulu voir en 2020, c’est bien sûr tout cela. La précarité pour les uns, le manque de relations sociales, la frustration, tout ce qui nous angoisse. Mais on s’en prendre à personne, et surtout pas à nos proches. Le responsable, c’est le virus. Le coupable, si on veut en trouver un, s’appelle Covid 19.
Et parce que ça, nous ne le contrôlons pas, ça nous rend un peu dingues, en colère, anxieux, tristes.
Par contre, ce que nous pouvons contrôler, ce sont les relations que nous avons avec les autres.
Cette année, j’ai pu, entre deux confinements, retrouver une amie d’enfance.   J’adore ce genre de retrouvailles,  ça redonne de l’espoir.
J’ai aussi eu le temps de fêter en tout petit comité, mais au restaurant, les 99 ans de ma grand-mère. C’est excellent, ça.
Je ne sais pas de quoi demain sera fait. Alors, c’est aujourd’hui et maintenant que je veux passer du temps avec ma mère, ma fille, mon compagnon,  mes amis, mes proches. Même des relations de blogs ou ailleurs que je garde toujours, d’ailleurs. Je n’ai aucune envie d’ attendre qu’il soit trop tard et de me lamenter en mode ouin-ouin.
J’ai perdu un père trop tôt, je sais ce que ça fait. J’ai perdu des amis trop tôt sans avoir eu le temps de leur dire ce que je voulais, je n’ai pas envie de regretter.
Cultiver l’amitié, les relations qui me sont chères, je le veux encore pour 2021. Maintenant. Mais pas me perdre dans l’amertume et la haine. Pour ça, je n’ai ni le temps, ni l’énergie. Et encore moins l’envie.
(Et désolée si j’ai été un peu longue.)

  • Le nombre de livres/films lus/vus en 2020 

2017 : j’emprunte entre 10 à 25 livres par mois en bibliothèque, ce à quoi se rajoutent les SP, et mes livres personnels.
Je peux dire que je suis dans les 250 à 300 livres/an en moyenne
Films au cinéma: 5 ou 6

2018 : Livres : beaucoup (plus de 100 et sans doute, plus de 200).
Films : au cinéma : 5 ou 6, à peu près

2019 : je n’en ai aucune idée !  Je pense … entre 100 et 200. J’ai essayé de savourer les livres.
Films au cinéma : 8  

2020 : question « films au cinéma », ça va être simple : aucun (demandez à la pandémie pourquoi donc…). Une estimation pour les livres : entre 80 et 90, je pense. Je crois que j’ai pris mon temps, cette année. J’ai même eu du mal à boucler le Challenge de l’Imaginaire avec les 30 titres, c’est dire 😉  J’ai lu pas mal de mangas, par contre. J’ai parlé ici de l’Atelier des Sorciers et de La lanterne de Nyx mais j’aurais pu en ajouter beaucoup d’autres, dont  : Asana n’est pas hétéro ; Our colourful days ; Golden sheep ; Errance; L’enfant et le maudit . 

  • La série TV de l’année ? 

2017 : The handmaid’s tale (la servante écarlate) et Outlander saison 3

2018 : Pose – une série que je conseille encore et encore
Très bonne surprise avec : Les nouvelles Aventures de Sabrina
Idem : Killing Eve
Toujours ravie avec : Outlander saison 4
Et je pense que l’adaptation de L’amie Prodigieuse est en train de devenir mon coup de coeur de fin d’année.

2019 : The Umbrella Academy.  His Dark materials. Dark Crystal.
Good Omens 
a été sympa aussi.

Je regarde The morning show (qui n’est pas fini) et c’est une bonne série. Et évidemment, The Mandalorian.

2020 : Alors, ça, je peux quand même répondre même si je n’ai pas été très sérievore.
La saison 2 du Mandalorian est une pure réussite à égalité avec la saison 2 de His Dark Materials, meilleure encore que la première. Il faut regarder ces deux séries, vraiment. La deuxième saison de The Umbrella Academy est très réussie. Quelques petits défauts quand même, à mon avis.
J’ai eu un joli coup de coeur pour la série mexicaine La Casa de las Flores, un délice. (la 3ème saison est sortie cette année sur Netruc, ceci explique cela).

Et comme nous étions, Jb et moi, à fond dans les séries hispaniques, une autre très bonne série aussi : Dangerous Moms (Las señoras del (H)ampa).
Je n’ai trouvé qu’une bande annonce en espagnol, pas celle en VOSTFR. 

Grogu Mando GIF - Grogu Mando TheMandalorian GIFs

  • La chanson de l’année ? 

2017: Taemin – Move
2018 : je n’écoute vraiment plus rien  ou presque de ce qui remplit les hits actuels (l’auto-tune aura la peau de mes oreilles)
Mais j’ai mes chouchous pop/rock  et cette année : The Struts et Greta Van Fleet
2019 : De pire en pire, je n’écoute pas grand chose de neuf. Disons… The Hu
2020 :
Ouhla, je sais pas mais j’ai plein de coups de coeur cette année (cf. mes titres chouchous 2020). 

  • Vos bonnes résolutions ?

2017 : l’idée était dans l’air concernant mes projets professionnels…
2018 : j’ai eu la chance d’intégrer un parcours numérique passionnant (Digital Job Ambition – pour l’instant, c’est une spécialité nantaise) au cours duquel j’ai rencontré d’excellentes personnes.
Ma bonne résolution, c’est de continuer, de croire en moi et de poursuivre aussi le travail sur moi-même qui, lui aussi, avance bien.
2019 : en gros, ça se résume à « tu vas l’envoyer, ton fichu manuscrit, Agnès ? » (vous avez droit de me le répéter).
2020 :
 Continuer, parce que j’ai bouclé un autre  roman, cette année. Sinon oui, j’ai commencé à envoyer ce fichu manuscrit, pour deux concours (j’ai échoué à la porte de la « finale » pour l’un, l’autre était un petit concours et ne donnait pas droit à un contrat d’édition). Et j’ai commencé à avoir des retours. Pas  mauvais, non plus. J’y vais doucement, je sais, mais c’est mon rythme. J’ai aussi fini une nouvelle, pour autre chose. J’ai repris la peinture, aussi.

  • Un mot pour l’année prochaine ?

2018:  Continuer toujours, sans me laisser déstabiliser par des personnes qui n’en valent pas la peine.

2019 : Foss épi couraj.  Kembé rèd ! (google traduit sûrement le créole).

2020 : je reprends ce qui est au-dessus. Et de l’espoir pour 2021

Mes coups de coeur littéraires 2019 

Engrenages et sortilèges – Adrien Tomas
My absolute darling –Gabriel Tallent

Aberrations – Joseph Delaney
Destinée – (Alex Verus . 1) – Benedict Jacka
 L’enfant de poussière – Patrick K. Dewdney  –

Mes coups de coeur littéraires 2020

Becky Chambers

Semiosis – Sue Burke

Pierre-de-vie – Jo Walton

Wyld – T.1 La mort ou la gloire – Nicholas Eames 

Mes belles découvertes littéraires 2019 :

Les intéressants – Meg Wolitzer ; La nature des choses – Charlotte Woods ; Dompteur d’avalanches – Margot Delorme ; Darling Days –  iO Tillett Wright ; Marqués – Alice Broadway ; L’étoile du nord – DB John – Magie ex-Libris. T;1 – Jim C.Hines ;  Nocturnes – Tess Corsac ; Dans la forêt – Jean Hegland ; Magic Charly – Audrey Alwett ; Haute école – Sylvie Denis  ; Rouille – Floriane Solas

Mes belles découvertes 2020

Le chant du coucou – FrancesHardinge

L’ours et le rossignol – Katherine Arden 

L’atelier des sorciers – Kamome Shirahama

Mes titres chouchous 2020

Charlotte Cadin : J’ai découvert cette artiste récemment et je suis assez fan de sa voix et de l’ambiance.

Je ne suis pas forcément fan du rap français actuel  mais Sopico est un cas à part. En acoustique, sans auto-tune, c’est parfait. Les paroles, la guitare.

Pomme — j’adore Pomme, elle est talentueuse, inspirante. Magique.

Ce qui suit n’est pas une nouvelle chanson, mais une version 2020 de 3ème sexe, un titre d‘Indochine des années 80 (un hit  qui avait marqué son temps et que j’aimais beaucoup, vu le message). Cette version est nickel :

Le titre et l’artiste qui suivent sont aussi français. Je fais fort. 😉 Je n’aime pas tout dans ses chansons mais ce titre est bien fait et bien écrit. Hoshi, bien sûr.

Français toujours, Sages comme des sauvages, c’est un duo à la base. Et c’est vraiment intéressant.

En français ou plutôt, en québeccois, Jérémy fait des chansons bien pensées.

Plus lourd, Shaka Ponk fait très fort en cette fin d’année. Très très fort.

Et parce que je l’aime, je n’oublie pas Catherine Ringer qui a une sacrée pêche et qui chante toujours aussi bien — ce souvenir des Rita Mitsouko, toujours.
2020 et ça fonctionne.

Sans oublier :  superbe Warpaint

Et enfin,  Phil Campbell (and the Bastards Sons)

Et comme on se dirige vers 2021, finissez bien cette année 2020, tranquillement.
On se retrouve bientôt en 2021 😉

Tag de fin d’année 2019

 Clairement, je ne suis pas claire en cette fin d’année 2019 : la preuve, c’est que mes articles bilan de… et autres festivités rituelles de la période sont à la bourre. Du coup, j’en ai, mais ils sont encore au brouillon, ce qui n’est pas vraiment pratique.

La faute à quoi ou à qui ? Hum, sinon la mienne, à la bronchite, et du coup, à la flemme/fatigue qui a suivi. Et pour clôturer le tout, à un livre qui m’a complètement happée (mangée, captée, bouffée – rayer la mention inutile ou pas, merci le Cycle de Syffe 😉 ). Après, c’est toujours une bonne nouvelle de tomber sur ce genre de livre, je ne me plains pas, au contraire.

Donc, quand j’ai vu passer  chez Fan Actuel le fameux tag de fin d’année, je me suis dit qu’il était temps que je fasse le mien puisque je l’avais fait les années précédentes (y’a pas de raisons, hein, c’est vrai, etc…. A l’origine, je rappelle qu’il s’agit d’une idée de Petit Pingouin Vert. 

C’est parti !

 

  • Selon vous quelle est la personnalité de l’année 2019 ? 

2017 :Toutes les femmes qui on témoigné contre ce …… Harvey Weinstein et toutes les ordures du même acabit. Pour résumer: toutes les femmes qui se font entendre

2018 : Ceux et celles qui ont protesté, se sont montrés constructifs et ne sont pas tombés dans les extrêmes ni dans la haine, ni dans la violence.

2019 : Les mêmes qu’en 2017 et 2018. Pour le côté fun, je dirais : le « bébé » Yoda, bien sûr.

  • Quelle personnalité n’avez vous plus envie de revoir en 2020 ? 

2017: Trump et son pote de guéguerre Kim Jong-un
Dans l’idéal, tous les tyrans et dictateurs du monde…

2018 : Les mêmes assortis des extrémistes de tout poil en Europe

2019 : On reprend les mêmes (parce qu’ils sont toujours là). Je vais y  ajouter ceux dont on avait pas envie d’entendre parler à nouveau comme ce pervers de G. Matzneff ( je pensais même qu’il était mort, celui-ci et je suis dégoûtée de devoir écrire son nom ici, en 2019). Il était déjà à vomir à l’époque. J’espère qu’il sera un jour condamné. (cet article est très clair sur les traumatismes)

 

  • Quelle a été votre plus grosse déception artistique de l’année (livres,films, musique, etc) ?

2017 : Film: Guardians of the Galaxy vol. 2

2018 – Côté lectures, une véritable déception après en avoir entendu que du bien: Les fantômes du vieux pays, de Nathan Hill. C’est rare que je m’ennuie autant durant une lecture.
2019 : Je ne trouvais pas et tout à coup… mais c’est évident ! La saison 8 (et finale) de Game Of Thrones ! (j’avais soudain oublié qu’elle existait)

 

  • Quelle a été votre bonne surprise artistique de l’année 2019 ?   

2017: les concerts de G-Dragon et Post Modern Jukebox

2018: Beaucoup de lectures très agréables, des séries dont j’ai parlé ici – en y ajoutant l’adaptation de L’Amie prodigieuse (une série littéraire que je n’aurais pas forcément lue sans les bons conseils d’une amie de très longue date)

2019 : Je suis allée voir Midnight Oil en concert et c’était top.
J’ai aussi fait de belles découvertes littéraires.

 

  • Une chose que vous n’auriez jamais voulu voir en 2019 ? 

2017: la mesquinerie, les rageux, les chouineurs (tout ça se conjugue autant au masculin qu’au féminin), surtout sur internet et les RS. Les fans de Johnny à son décès

2018 : les haineux, en général. Je ne supporte plus les gens aux comportements inappropriés qui projettent leur mal-être sur les autres (et en l’occurrence, sur moi).
Il est tellement plus simple pour tous d’être positifs, à la fin !

2019 : J’ai l’impression que je vais radoter. A part ça, les fans qui systématiquement crachent sur les nouvelles adaptations -je pense à Star Wars, là. Ils vont au ciné, ils paient leurs billets et après, ils ont le culot d’écrire : « ce que j’ai préféré dans le film, c’est le générique de fin ». Hum, ça n’a pas de sens.

Ce que tu dis n'a aucun sens.

 

  • Le nombre de livres/films lus/vus en 2019

2017 : j’emprunte entre 10 à 25 livres par mois en bibliothèque, ce à quoi se rajoutent les SP, et mes livres personnels.
Je peux dire que je suis dans les 250 à 300 livres/an en moyenne
Films au cinéma: 5 ou 6

2018 : Livres : beaucoup (plus de 100 et sans doute, plus de 200).
Films : au cinéma : 5 ou 6, à peu près

2019 : je n’en ai aucune idée ! entre 100 et 200, comme d’habitude. J’ai essayé de savourer les livres.
Films au cinéma : 8  

 

  • La série TV de l’année ? 

2017 : The handmaid’s tale (la servante écarlate) et Outlander saison 3

2018 : Pose – une série que je conseille encore et encore
Très bonne surprise avec : Les nouvelles Aventures de Sabrina
Idem : Killing Eve
Toujours ravie avec : Outlander saison 4
Et je pense que l’adaptation de L’amie Prodigieuse est en train de devenir mon coup de coeur de fin d’année.

2019 : The Umbrella Academy.  His Dark materials. Dark Crystal.
Good Omens
a été sympa aussi.
Je regarde The morning show (qui n’est pas fini) et c’est une bonne série. Et évidemment, The Mandalorian.

  • La chanson de l’année ? 

2017: Taemin – Move

2018 : je n’écoute vraiment plus rien  ou presque de ce qui remplit les hits actuels (l’auto-tune aura la peau de mes oreilles)
Mais j’ai mes chouchous pop/rock  et cette année : The Struts et Greta Van Fleet
2019 :
De pire en pire, je n’écoute pas grand chose de neuf. Disons… The Hu

  • Vos bonnes résolutions ?

2017 : l’idée était dans l’air concernant mes projets professionnels…
2018 : j’ai eu la chance d’intégrer un parcours numérique passionnant (Digital Job Ambition – pour l’instant, c’est une spécialité nantaise) au cours duquel j’ai rencontré d’excellentes personnes.
Ma bonne résolution, c’est de continuer, de croire en moi et de poursuivre aussi le travail sur moi-même qui, lui aussi, avance bien.
2019 : en gros, ça se résume à « tu vas l’envoyer, ton fichu manuscrit, Agnès ? » (vous avez droit de me le répéter).

  • Un mot pour l’année prochaine ?

2018:  Continuer toujours, sans me laisser déstabiliser par des personnes qui n’en valent pas la peine.

2019 : Foss épi couraj.  Kembé rèd ! (google traduit sûrement le créole).

 

  • Votre année en images ?

 

Mes coups de coeur littéraires 2019 :

Engrenages et sortilègesAdrien Tomas
My absolute darling –Gabriel Tallent
Aberrations – Joseph Delaney
Destinée – (Alex Verus . 1) – Benedict Jacka

Et je finis l’année  avec un superbe coup de coeur : L’enfant de poussière Patrick K. Dewdney  –

 

Mes belles découvertes littéraires 2019 :

Les intéressants – Meg Wolitzer ; La nature des choses – Charlotte Woods ; Dompteur d’avalanches – Margot Delorme ; Darling Days –  iO Tillett Wright ; Marqués – Alice Broadway ; L’étoile du nord – DB John – Magie ex-Libris. T;1 – Jim C.Hines ;  Nocturnes – Tess Corsac ; Dans la forêt – Jean Hegland ; Magic Charly – Audrey Alwett ; Haute école – Sylvie Denis  ; Rouille – Floriane Solas

En vrac, 2019

 Londres    – Le HMSFFF ChallengeJohnny Clegg Midnight Oil HalloweenAlice in Wonderland    – Des sériesMes Utopiales 2019

 

S’il fallait faire le même genre de tag, en plus court, sur la décennie qui s’achève, je me demande ce qui en sortirait…..

Tag de fin d’année 2018

Voilà, ça y est ou presque : l’année 2018 se termine !
J’ai envie de dire : « déjà ? »  tellement elle a passé vite.
Et pour cette fin d’année, je m’y colle à nouveau : voilà le tag de fin d’année du Pingouin Vert.
L’an dernier, voilà ce que ça donnait…

  • Selon vous quelle est la personnalité de l’année 2018 ? 

2017 :Toutes les femmes qui on témoigné contre ce …… Harvey Weinstein et toutes les ordures du même acabit. Pour résumer: toutes les femmes qui se font entendre

2018 : Ceux et celles qui ont protesté, se sont montrés constructifs et ne sont pas tombés dans les extrêmes ni dans la haine, ni dans la violence.

  • Quelle personnalité n’avez vous plus envie de revoir en 2019 ? 

2017: Trump et son pote de guéguerre Kim Jong-un
Dans l’idéal, tous les tyrans et dictateurs du monde…

2018 : Les mêmes assortis des extrémistes de tout poil en Europe

 

  • Quelle a été votre plus grosse déception artistique de l’année (livres,films, musique, etc) ?

2017 Film: Guardians of the Galaxy vol. 2

2018 – Côté lectures, une véritable déception après en avoir entendu que du bien: Les fantômes du vieux pays, de Nathan Hill. C’est rare que je m’ennuie autant durant une lecture…

  • Quelle a été votre bonne surprise artistique de l’année 2018 ?   

2017: les concerts de G-Dragon et Post Modern Jukebox

2018: Beaucoup de lectures très agréables, des séries dont j’ai parlé ici – en y ajoutant l’adaptation de L’Amie prodigieuse (une série littéraire que je n’aurais pas forcément lue sans les bons conseils d’une amie de très longue date)

 

  • Une chose que vous n’auriez jamais voulu voir en 2018 ? 

2017: la mesquinerie, les rageux, les chouineurs (tout ça se conjugue autant au masculin qu’au féminin), surtout sur internet et les RS. Les fans de Johnny à son décès

2018 : les haineux, en général. Je ne supporte plus les gens aux comportements inappropriés qui projettent leur mal-être sur les autres (et en l’occurrence, sur moi).
Il est tellement plus simple pour tous d’être positifs, à la fin !

J’ai aussi un message plus personnel à adresser à La Mort: « s’il te plaît, laisse-nous un peu de répit, juste un peu.. ». Parce que ces dernières années, ces derniers mois, les décès autour de moi sont beaucoup trop nombreux…Un processus de deuil est toujours très long.

  • Le nombre de livres/films lus/vus en 2018 

2017 : j’emprunte entre 10 à 25 livres par mois en bibliothèque, ce à quoi se rajoutent les SP, et mes livres personnels.
Je peux dire que je suis dans les 250 à 300 livres/an en moyenne
Films au cinéma: 5 ou 6

Livres : beaucoup (plus de 100 et sans doute, plus de 200).
Films : au cinéma : 5 ou 6, à peu près

 

  • La série TV de l’année ? 

2017 : The handmaid’s tale (la servante écarlate) et Outlander saison 3

2018: Pose – une série que je conseille encore et encore
Très bonne surprise avec : Les nouvelles Aventures de Sabrina
Idem : Killing Eve
Toujours ravie avec : Outlander saison 4
Et je pense que l’adaptation de L’amie Prodigieuse est en train de devenir mon coup de coeur de fin d’année.

 

  • La chanson de l’année ? 

2017: Taemin – Move

2018 : je n’écoute vraiment plus rien  ou presque de ce qui remplit les hits actuels (l’auto-tune aura la peau de mes oreilles)
Mais j’ai mes chouchous pop/rock  et cette année : The Struts

Et Greta Van Fleet (avec un nouvel album) :

  • Vos bonnes résolutions ?

2017 : l’idée était dans l’air concernant mes projets professionnels…
2018 : j’ai eu la chance d’intégrer un parcours numérique passionnant (Digital Job Ambition – pour l’instant, c’est une spécialité nantaise) au cours duquel j’ai rencontré d’excellentes personnes. Un projet avance ….
Ma bonne résolution, c’est de continuer, de croire en moi et de poursuivre aussi le travail sur moi-même qui, lui aussi, avance bien.

  • Un mot pour l’année prochaine ?

Continuer toujours, sans me laisser déstabiliser par des personnes qui n’en valent pas la peine.

  • Votre année en images ?

Tag de fin d’année 2017

 

Je voulais le faire l’année dernière mais, allez savoir ce qui s’est passé, le tag est passé à la trappe ! Bon,  c’est souvent le cas pour les tags, chez moi: ce n’est pas que je ne les fais pas, c’est que je les mets dans un coin et que je les y oublie). Merci donc Lisa-Petit Pingouin Vert pour me remémorer ce tag.

  • Selon vous quelle est la personnalité de l’année 2017 ? 

Toutes les femmes qui on témoigné contre ce …… Harvey Weinstein et toutes les ordures du même acabit.

Pour résumer: toutes les femmes qui se font entendre

  • Quelle personnalité n’avez vous plus envie de revoir en 2018 ? 

Oh, quelques unes !
Forcément, Trump et son pote de guéguerre Kim Jong-un
Dans l’idéal, tous les tyrans et dictateurs du monde…



Breakfast club

  • Quelle a été votre plus grosse déception artistique de l’année (Livres,films, musique, etc) ?

Film: Guardians of the Galaxy vol. 2

Pour à peu près les mêmes raisons que June

Résultat de recherche d'images pour "guardians of the galaxy 2 gif"

 

 

  • Quelle a été votre bonne surprise artistique de l’année 2017 ?  

Musicalement, 2017 c’est une très bonne année pour moi.
Côté concerts, ça a été royal ! Cela faisait des années que je n’étais pas allée en concert (et oui, ça fait du bien.)

Le 1er était à Bercy-Accor Arena – avec quelqu’un qui ne viendra sans doute pas de sitôt en Europe (pour cause de service militaire coréen). J’ai nommé l’un des/ou le King de la Kpop: G-Dragon (JiYong de son vrai prénom).

 

 

Le second concert sera à Nantes, dans quelques jours :Post Modern Jukebox

 

  • Une chose que vous n’auriez jamais voulu voir en 2017 ? 

Trop de choses: la mesquinerie, les rageux, les chouineurs (tout ça se conjugue autant au masculin qu’au féminin), surtout sur internet et les RS.
Malheureusement, quand on a une activité en ligne, on ne peut s’empêcher de tomber sur des fils de plaintes (je zappe), de haine (je bloque) et de récriminations de tout poil (j’évite de lire).


Je n’ai pas envie de ça, j’ai envie de positif …surtout cette année qui a été (qui est encore) compliquée pour moi et émotionnellement difficile.
D’ailleurs, je me fous de la mort de Johnny, j’ai perdu mon père récemment et, à mon sens, il valait 100 Johnny même s’il n’a jamais vendu de disques.

 

 

  • Le nombre de livres/films lus/vus en 2017 ?

Je ne compte pas mes lectures mais je peux faire une moyenne : j’emprunte entre 10 à 25 livres par mois en bibliothèque, ce à quoi se rajoutent les SP, et mes livres personnels.
Je peux dire que je suis dans les 250 à 300 livres/an en moyenne -et cette année, j’ai explosé mes records.

Pour les films, particulièrement les films vus au cinéma: 5 ou 6

  • La série TV de l’année ? 

En nouveauté: The handmaid’s tale (la servante écarlate)

En suite de….: Outlander saison 3

 

  • La chanson de l’année ? 

Taemin Move (celle-ci est incrustée dans mon cerveau)

 

Pas de chanson nouvelle mais ce monsieur qui fait des reprises façon metal – et c’est excellent, la preuve, j’ai réussi à écouter celle-ci d’Ed Sheeran, alors que je le passerais volontiers dans le mixeur si je pouvais:

  • Vos bonnes résolutions ?

Je ne fais jamais de bonnes ni de mauvaises résolutions mais des projets, oui.
Et comme je n’en peux plus d’être inscrite à Pole Emploi, d’aller à des entretiens où on me fait comprendre que j’ai passé l’âge (50, c’est la mouise), marre de vivoter avec peu d’euros, je pense qu’il est temps que j’entreprenne…

  • Un mot pour l’année prochaine ?

Plus de joie…
Moins de douleur et de sentiment d’échec = sereine!

  • Votre année en images

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Autumn Tag

Hey, merci très chère Fan Actuel pour ce tag! ça tombe bien parce que je trouve que l’automne est une superbe saison …enfin, la « 1ère partie de l’automne », celle qui apporte un peu de fraîcheur mais pas trop, une luminosité exceptionnelle, des couleurs à tomber raide – et pas la partie « winter is coming soon » avec les jours trop courts, le manque de luminosité et le froid (oui, je suis allergique à cette saison froide sans parler du fait que je suis sujette à la dépression saisonnière à cause du manque de lumière)
1) QUELLE EST VOTRE BOISSON CHAUDE PRÉFÉRÉE EN AUTOMNE?

 

Je ne suis pas très originale. Toute l’année, je bois du thé. Beaucoup.
J’ai été élevée au thé et j’en ai gardé l’habitude.
En ce moment, une jolie découverte à petits prix (oui, parce que le bon thé est souvent hors budget):Prix raisonnable, goût très correct – en vrac comme en sachets

 

2) QUEL EST LE VÊTEMENT QUE VOUS PRÉFÉREZ PORTER EN AUTOMNE ?

C’est le moment de commencer à superposer les couches de vêtements, ça!
Comment dire….depuis que j’ai pris du poids (ça s’appelle « ménopause is coming », du coup), je suis un peu limitée dans mes choix. J’aime beaucoup les couleurs sombres (je sais, le noir donne mauvaise mine, mais j’adore), les leggins avec une robe/tunique – (et mes jeans). Je mets juste un pull un peu moins sombre (ah, ah) par dessus.

3) QUELLE SENTEUR DE BOUGIE PRÉFÉREZ-VOUS EN AUTOMNE?

Pas de senteur particulière. Les bougies, c’est sympa quand ça ne fait pas suffoquer…

4) AVEZ-VOUS UN FILM FÉTICHE À REGARDER POUR HALLOWEEN ?

J’ignore qui a décrété à la maison que « L’étrange Noël de Monsieur Jack  » était un film d’Halloween mais il paraît que c’est LE film ,dixit fille – (elle devait avoir 3 ou 4 ans quand elle a vu ce film pour la première fois, elle en a 16).

5) EN QUI/QUOI VOUS DÉGUISER(I)EZ-VOUS POUR HALLOWEEN CETTE ANNÉE?

Il y a plusieurs années, en sorcière. J’adore les sorcières. Cette année, en rien de spécial.

6) QUEL EST VOTRE PLAT PRÉFÉRÉ EN AUTOMNE?

Ce qui est cool avec l’automne, c’est la possibilité de cuisiner les potirons, les potimarrons, les courges ( ceci n’est pas une insulte^^) de toutes sortes.
Donc, j’innove, je cherche des recettes légères et je fais des gratins.

7) QUELLE EST VOTRE ACTIVITÉ PRÉFÉRÉE EN AUTOMNE ?

Je n’ai pas l’impression d’avoir une activité particulière à part celle-ci: photographier (toujours).
Dès que les feuilles rougissent, je commence à faire la chasse aux beaux arbres autour de moi – et plus loin, parfois. Je cherche la lumière, les contrastes, les PDV qui m’inspirent puis je rentre et je fais le post-traitement (je ne compte plus mes heures). C’est une autre façon de créer (j’avais l’habitude de dessiner et de peindre étant enfant).

Voici ma première chasse aux couleurs de l’automne

Et la version pluie et boue:

reflection

8) UN PAYSAGE QUE VOUS TROUVEZ MAGNIFIQUE EN AUTOMNE ?

Peu importe du moment que la lumière particulière de la saison m’inspire.

 

9) UN CHANTEUR/GROUPE QUE VOUS ÉCOUTEZ PLUS EN AUTOMNE ?

Je ne suis pas une auditrice saisonnière. Je mentionnais mes marottes du moment – pur hasard!

10) QU’AIMEZ-VOUS EN AUTOMNE ?

Déjà dit ci-dessus: la luminosité; les couleurs; le fait que, logiquement, on ne crève plus de chaud et pas encore de froid; les anniversaires de mes proches (je suis entourée de personnes nées à cette saison); le fait de  ne plus mourir de chaud dans les transports (tram, bus et ma voiture qui n’a pas la clim’)

Pour finir, mes photos – d’ automne, de Nantes, et autres sont visibles sur mon autre blog.
J’ai préparé des calendriers que vous pouvez commander via mon blog, ma page FB, Instagram et twitter (allez, je fais un lot réseaux sociaux). Vous pouvez les voir ici

16 €  l’exemplaire (Nature ou Nantes) pour la France
Pour me contacter: leyartsphotos@hotmail.com

Profitez-en, dans à peu près 1 mois….c’est Noël!

 

Tag: Music is my life

Merci à Fan Actuel pour ce tag!

UNE CHANSON POUR DANSER
Datant de mes années « dance », Madonna « Get into the groove » et cie:

Dans un autre genre:

Ishtar Alabina : »Habibi yallah »
(beaucoup de souvenirs et parce que les paroles en arabe sont suffisamment simples pour que je le connaisse par coeur)

Et beaucoup plus récemment: »Growl » – EXO

Une chanson pleine de douceur:
Pas forcément le genre que je préfère…mais je pense que celle-ci (version duo) correspond bien: »Eyes, nose, lips »Taeyang

UNE CHANSON INSPIRANTE:

« What’s up »…- 4NonBlondes

Linda Perry en 2016, toujours nickel:

Pink la chante très bien (en duo avec Linda Perry):

UNE CHANSON POUR DÉCLARER SA FLAMME:

Je ne suis pas très originale…(Extreme était un groupe que j’adorais): More than words

Version années 2010:

La version album/gros hit des 90’s:

UNE CHANSON QUI DONNE DE L’ÉNERGIE:

D’ailleurs, j’ai entendu AC/DC en faisant les courses »fournitures scolaires » ce matin avec ma fille et nous avons failli sauter partout dans le magasin:

UNE CHANSON NOSTALGIQUE:

The Stranglers – Midnight summer dream 
(ce que j’aime cette chanson! )

UNE CHANSON POUR DOUTER:

Littérale, je vais être (et parce que le duo est très beau; et parce que « Should I stay… » a été cité par Fan Actuel -^^) – « Doubt «  de Mary J.Blige (avec Taylor Swift)

UNE CHANSON POUR SE PLAINDRE:

Bizarrement, pour moi aussi, c’est Placebo qui me vient à l’esprit

  • Et une chanson pour revendiquer?

Rage against the machine – Killing in the name of  (d’actualité, toujours)

UNE CHANSON MYSTIQUE:

Loreena McKennitt (tout Loreena !) – The Mystic’s dream (live)

UNE CHANSON POUR S’OUVRIR AU MONDE:

« Nous sommes la même couleur bro' » (sans commentaires)- No One is innocent

UNE CHANSON POUR SURMONTER LA SOUFFRANCE:

Facile! Metallica – Fade to black (cette chanson a sauvé des vies)

UNE CHANSON BOULEVERSANTE:

Cette version de « Into the new world  » de SNSD/Girls’ Generation.

« Haru haru » de Big Bang :

« A vava inouva » – Idir & Karen Matheson

UNE CHANSON POUR RÊVER/pour se relaxer:

« If you » – Big Bang

Pour me relaxer: « Shine on you crazy diamond » – Pink Floyd

UNE CHANSON PLEINE D’ESPOIR

Black – Wonderful life

LA PLUS MAGNIFIQUE DES CHANSONS:

Spontanément,  je dirais  the Doors : « The End »  ou « When the music’s over ».

Mais j’ai aussi ça (je le fais 3 en 1): The Unforgiven I, II, III

Standing in line to see the show tonight : le Tag Concerts

Avec une telle référence (j’adore ce titre de RHCP), je ne pouvais que sauter à pieds joints dans l’aventure – merci à Fan Actuel pour cette bonne idée de tag!

1) LE MEILLEUR CONCERT AUQUEL TU AS ASSISTÉ

Le « meilleur concert » n’est sûrement pas la meilleure prestation de ce groupe (totalement méconnu ...)  mais il demeure un excellent souvenir à tous points de vue.

Metallica –  à celui qui s’appelait encore le POPB dans les années 90.

Meilleur, pourquoi ?  parce que j’attendais depuis plusieurs années (depuis 1984, en fait) de voir le groupe sur scène; parce que j’avais réussi à trouver deux places, parce que j’étais accompagnée de mon frère, parce que j’étais très fan du groupe…

Voilà ce que ça donne  dans les années 90:

2) LE MEILLEUR CONCERT AUQUEL TU N’AS PAS ASSISTÉ (DVD…)

Je pensais à des concerts variés (The Doors; the Clash…) mais celui qui me reste en tête est le Tokyo 1992 (pas fait exprès!) de Guns and Roses.

3) LE PIRE CONCERT AUQUEL TU AS ASSISTÉ

Disons que j’ai vu pas mal de petits groupes, peu ou pas connus, sur scène – beaucoup plus que de grands groupes connus – et ceci pour la simple raison que: 1- c’est moins cher 2- j’ai traîné un peu avec un très bon ami bassiste avec qui j’écrivais des chansons 3- je suis tombée dans la marmite rock étant ado.

Le pire, je n’en ai pas réellement. Je peux parler de concerts qui m’ont laissée indifférente, par contre. C’est le cas de Jean-Jacques Goldman (+ Fredericks+Jones + choeurs de l’ex-Armée Rouge) en mai 1994, au Zénith de Paris. Rien à redire : parfait, nickel, très rodé…  Peut-être trop car, franchement, je n’en suis pas ressortie convaincue. (en même temps, je me demande ce que je fichais dans un concert de Goldman….-rires. A écouter « Rouge » est bien meilleur.

4) LE CONCERT QUI T’A DÉÇUE

Déçue, c’est peut-être un peu fort. Mais je sais que je suis ressortie avec une drôle d’impression d’un concert des Stranglers
A posteriori, je sais ce qui m’a gênée.
Le groupe connaissait un beau succès avec l’album Skin Deep (juste avant « Always the sun« , juste après « Midnight summer dream« ) mais, malheureusement, ne fonctionnait plus très bien – en tant que groupe, j’entends.
Des tensions entre le chanteur et le bassiste (les 2 leaders) firent d’ailleurs que quelques années plus tard, l’un d’entre eux (Hugh Cornwell, le chanteur) quitta le groupe pour mener sa carrière solo – qu’il continue, d’ailleurs.
C’était assez perceptible, déjà, sur scène -sauf que le public n’était pas forcément au courant. Si la prestation était correcte, le coeur n’y était pas. (Cornwell et son ennui visible….! Tout un poème!)

 

5) LE CONCERT QUI T’A AGRÉABLEMENT SURPRIS

MAIREAD NI MHAONAIGH TRIO en novembre 2009, à la salle Paul Fort, à Nantes.
Mairead (son nom de famille se prononce « ni winnie ») est chanteuse et violoniste.

Je ne m’attendais à rien de spécial. Je connaissais Altan mais jusq’ici, je n’étais jamais allée écouter un groupe irlandais de ce style sur scène.
L’avantage de la salle Paul Fort, c’est qu’elle est petite, conviviale. Le son est correct. Mairead est une virtuose du violon (sans compter sa voix).
Petit bonus: je suis allée faire dédicacer le CD et j’en ai profité pour lui demander comment se prononçait son nom (gaélique irlandais).

6) LE CONCERT POUR LEQUEL TU AS ATTENDU LE PLUS LONGTEMPS

Franchement, je n’en sais rien. L’attente n’étant pas ma tasse de thé (en gros, je déteste ça), je fais en sorte d’effacer ce genre de souvenirs de ma mémoire.

7) LE CONCERT – POUR LEQUEL TU AS ATTENDU LE MOINS LONGTEMPS -EN ÉTANT BIEN PLACÉE QUAND MÊME

J’ai en mémoire un concert à l’Olympia  en 98, où nous avions de très bonnes places. Comme je suis petite, c’est toujours une galère de me retrouver parmi les géants que je côtoie tous les jours (+ un peu d’angoisse dans la foule, c’est selon).
J’étais partie peu de temps avant en Turquie où j’avais eu le droit d’écouter Tarkan en boucle.
En revenant en France, avec plusieurs CD dans mes valises et un vocabulaire sommaire en turc (que j’ai perdu), j’étais très disposée à le voir sur scène.

8) LE CONCERT AUQUEL TU NE PENSAIS PAS POUVOIR ASSISTER ET FINALEMENT SI

Voir réponse 10

 

9) LE CONCERT LE MOINS CHER

Sans hésiter : le premier concert auquel j’ai assisté ! Et la raison est simple: j’avais gagné les places (en écoutant la radio).
J’avais 14 ans, machine à remonter le temps, please ! – et donc….


1982 : Il se trouve que la scène rockabilly française s’agite aussi. Le groupe les Forbans vient de faire une reprise de « Shout, shout » et va en faire un hit.
« Shout, shout », ça donne ceci:

Et les Forbans (désolée, ça reste dans la tête)

Ce soir-là, trois groupes se sont produits dans une toute petite salle de la banlieue nantaise, dont les Alligators et …- j’ai oublié le 3ème. Concert réussi dans une salle minuscule (nous avions les coudes sur la scène!).

10) LE CONCERT LE PLUS CHER (BILLET SEUL)

Après vérification – et jusqu’à juin 2017 -, la place de concert pour Iron Maiden en 92 (Grande Halle de la Villette) avait été assez coûteuse, compte tenu des prix de l’époque (de ma situation financière, aussi).

 

11) LE CONCERT LE PLUS CHER EN COMPTANT LES FRAIS DE VOYAGE (TRANSPORT, LOGEMENT ETC)

C’est quelque chose qui me reste à faire: voyager et aller en concert.
Ma fille insiste de temps en temps pour que nous allions en Asie (Thaïlande, Japon) pour aller voir Exo. Mais non. 

Donc c’est à ce moment que je rajoute : le prochain concert auquel je vais (nous allons) aller, en septembre à Bercy Accor Hotels Arena. C’est une occasion rare et, de plus, je viendrais juste de fêter mon anniversaire (un demi-siècle, il me semble que je peux marquer le coup – cette excuse !)

Donc, rendez-vous avec Kwon Jiyong (G-Dragon, alias GD) sur scène le 28/09, à Paris.

12) LE CONCERT LE PLUS CHER QUI AURAIT PU TE TENTER MAIS QUE LOL NON FAUT PAS DÉCONNER

Des tas, à mon avis. Mais comme « non, faut pas déconner », je reste sérieuse.

13) LE CONCERT POUR LEQUEL TU SERAIS PRÊT(E) À PAYER UN BRAS S’IL AVAIT LIEU

Je précise que je ne paye pas un bras pour …pour rien, en fait. Non, je ne peux pas.
Mais je peux rêver en mode « et si ?…. »
Si the Clash existait encore (et Joe Strummer était encore vivant); si les Doors faisaient toujours des chansons (avec un Morrison vivant – bis);si INXS  ( et Michael Hutchence vivant ) et  si Nirvana était encore là (et Kurt Cobain….oh! stop it!).
Je sais que c’est idiot de regretter en mode « j’étais trop jeune pour les voir » mais c’est le cas.

Entendons-nous bien, je ne suis pas allée à des tonnes de concerts mais, suffisamment je pense, pour pouvoir faire un tri. J’ai surtout assisté à une grande  quantité de répèts’ ou de concerts improvisés (sans parler les enregistrements datant de l’époque où j’écrivais – aussi – des paroles de chansons).

Je me dis en finissant ce tag vraiment sympa que cela fait 35 ans que je suis très accro au rock/pop, que j’écoute beaucoup de musique, de tout ou quasiment,  aussi pas mal. Et vous savez quoi?
Je suis toujours aussi facilement enthousiaste !

 

 

 

Tag #Star Wars

C’était il y a presque 1 an….
Hommage à Carrie Fisher – notre Princesse.
Et que la Force soit avec vous!

Lady Butterfly & Co

Pour finir 2015, je vous propose mes réponses à un tag spécial Star Wars.

Je me réfère un peu plus à la trilogie originale qu’à la prélogie (normal, je n’en suis pas très fan) avec référence à l’épisode 7.

Enjoy!

Mon personnage préféré:

Luke, certainement.

Puis, Leia.

Et dans le désordre: Yoda, ObiWan, Rey, Han Solo, les droïdes.

Le personnage que j’aimerais ne plus voir:

Jar Jar Binks, évidemment.

Le « méchant » que j’aime bien:

Vador

Un « méchant » qui fait vraiment peur: 

Palpatine (L’empereur)

Snoke (Supreme Leader of the First Order ) 

Le personnage qui fait toujours rire:

C3PO!

Mais pas:

La mort qui m’a le plus frappée :

ObiWan

Vador (dans Le retour du Jedi)

LAmort dans Le Réveil de la Force

Une scène émouvante:

Une scène d’action impressionnante:

La bataille de Hoth(L’empire contre-attaque)

Ce n’est pas une grotte! (L’empire contre-attaque)

La poursuite sur Endor

Une relation ébouriffante:

Le…

Voir l’article original 231 mots de plus

[TAG] TRIP TAG: ROYAUME UNI

Après le Tanuki et June, vraiment, je ne peux pas résister à un tel tag.

QUELS LIVRES D’AUTEURS BRITANNIQUES ET/OU SE DÉROULANT AU ROYAUME-UNI AVEZ-VOUS ADORÉ ?

Les auteurs britanniques ont été mes 1ers coups de coeur.
J’ai la chance d’avoir eu des parents qui adoraient la lecture et qui ont favorisé notre ouverture sur les cultures autres que celle de la France (par ex, j’ai déjà parlé de la grande influence de l’Asie et particulièrement, du Japon, à la maison, quand j’étais gosse).
Quant à l’Angleterre, c’ était plus qu’un hobby. Le thé devait couler dans nos veines – ou dans notre biberon? Avec une maman fan de Jane Austen – très fan – ou des soeurs Brontë, je vous laisse imaginer la suite.
Donc, j’ai commencé à me plonger dans la lecture très tôt et si je n’ai pas grandi avec le collège de Poudlard, décalage générationnel oblige (j’ai à peu près le même âge que l’auteure des H.P), c’est pourtant une histoire de collège anglais qui m’a attirée. La série est signée ….Enid Blyton (allez, le Club des Cinq aussi, j’ai dévoré ça et le Clan des sept):Malory school : Les Filles de Malory School (1971)

Titre original : First Term at Malory Towers (1946). Hachette, collection : Nouvelle Bibliothèque rose 188 p. Réédition en 1993, Bib. rose
Résumé : Malory School n’est pas vraiment un collège ordinaire : les uniformes y sont jolis, les élèves ont l’air heureux et épanoui, et les professeurs ont de l’humour ! La nouvelle venue, Dolly Rivers, est ravie : elle ne pensait pas que la vie au pensionnat pouvait être aussi intéressante

 

 

 

Autre série de roman de type « school stories » (et oui, Rowling a eu des prédécesseurs, un  fait qui est très bien expliqué, entre autres, dans « Les nombreuses vies de Harry Potter » que je vous conseille si vous êtes fan de l’univers de Rowling et que vous désirez creuser la question):Bennett au collège (Jennings goes to school, 1950) – je me souviens l’avoir lu en Bibliothèque verte. 

 

 

 

 

Mon enfance, c’est aussi, « Les Histoires comme ça » de Rudyard Kipling

« Or, il y avait un éléphant – un éléphant tout neuf – un Enfant d’éléphant – plein d’une insatiable curiosité; cela veut dire qu’il faisait toujours un tas de questions. Et il demeurait en Afrique, et il remplissait toute l’Afrique de ses insatiables curiosités. Il demanda à sa grande tante l’autruche pourquoi les plumes de sa queue poussaient comme ça; et sa grande tante l’autruche le cogna de sa dure, dure patte. Il demanda à son gros oncle l’hippopotame pourquoi il avait les yeux rouges; et son gros oncle l’hippopotame le cogna de son gros, gros pied. Il demanda à sa maigre tante la girafe pourquoi elle avait la peau tachetée, et sa maigre tante la girafe le cogna de son dur, dur sabot; et il demanda à son oncle poilu le babouin pourquoi les melons avaient ce goût-là, et son oncle poilu le babouin le cogna du revers de sa main poilue.
Il posait des questions à propos de tout et tous ses oncles et tantes le cognaient; ce qu’il ne l’empêchait pas de rester plein d’une insatiable curiosité. »

ou « James et la grosse pêche », « Charlie et la chocolaterie » de Roald Dalh.

 

Mon adolescence a été comblée par la SF  – donc George Orwell avec son « 1984 » lu en ….1984!

John Brunner : Tous à Zanzibar!

Brian Aldiss, avec le cycle d’Helliconia;
puis JRR Tolkien, en fantasy  (Bilbo et le seigneur des anneaux lus des dizaines de fois) et Michael Moorcock (Elric; Hawkmoon, etc….)
Plus tard, je dois citer:
– Harry Potter
– Le cycle de l’Epouvanteur – Joseph Delaney
– David Gemmell
– Susanna Clarke « Jonathan Strange & Mr.Norrell »
Philip Pullman – La Croisée des Mondes

J’en oublie mais je n’aimerais pas zapper en policier:
Peter Tremayne et le cycle de soeur Fidelma (10/18)
– C. J. Sansom – les enquêtes de Matthew Shardlake sous le règne de Henry VIII sont excellentes.
– Paul Charles Doherty – là, il y a l’embarras du choix…. L’auteur écrit sous divers pseudonymes; L’un de mes cycles préférés est celui de Hugh Corbett (au Moyen Age, en Angleterre – et c’est toujours du policier!).
Kate Sedley

Franck Tallis  – l’un de mes chouchous (à lire!)

 

Pour finir (sinon, j’y serais encore demain…):

mes préférés:

David Lodge

Kate Atkinson 

Alexander McCall Smith :

La série Les enquêtes de Mma Ramotswe  a été partiellement adaptée il y a quelques années – ça vaut la peine de la regarder (L’agence n°1 des dames détectives). 

Anita Brookner, Antonia Susan Byatt, Doris Lessing….. – cette fois, je m’arrête.

 

QUELS FILMS VOUS ONT MARQUÉE (PARMI VOS DVDS SI POSSIBLE) ?

Il est à moitié britannique mais je pensais à :

Immortal beloved (ou : Ludwig Von B. ) – et oui, j’ai mis un film avec Gary Oldman, sérieusement, je ne pouvais pas faire autrement….

Et, pour la peine, je vous en propose un 2nd, britannique aussi:avec deux de mes chouchous (et non, je ne l’ai pas en DVD)

 

Puisque « Magadalene sisters » a été cité (merci!), un autre film qui m’a marquée, irlandais, aussi: Hunger

Un autre, très bon: We want sex equality:

Un film de Stephen Frears, de 1987, excellent, peu connu et pourtant….

« Prick Up Your Ears is a celebration of outrageous playwright Joe Orton (Gary Oldman) and his love affair with Kenneth Halliwell (Alfred Molina) which concluded with their violent and premature deaths.

Orton was one of the 1960s golden boys, from working class Leicester lad to national celebrity, from sexual innocent to grinning satyr, from penniless student to icon of Swinging London. He became a star by breaking the rules – sexual and theatrical. But while his plays including Loot, What the Butler Saw and Entertaining Mr Sloane were hugely successful, his private life was sometimes sordid, often farcical and ended in tragedy.

With a star-making central performance by Gary Oldman, a superb cast including Alfred Molina, Vanessa Redgrave, Julie Walters and Richard Wilson and a brilliant script by Alan Bennett, Prick Up Your Ears is a cult British film. »

 

 

SI VOUS POUVIEZ CHOISIR UNE DESTINATION, DANS QUELS PAYS (OU VILLE) AIMERIEZ-VOUS ALLER ?

A présent, à part retourner à Londres, j’aimerais, de même que mon compagnon, aller en Irlande et aussi, en Ecosse.

 

.

Tag #Star Wars

Pour finir 2015, je vous propose mes réponses à un tag spécial Star Wars.

Je me réfère un peu plus à la trilogie originale qu’à la prélogie (normal, je n’en suis pas très fan) avec référence à l’épisode 7.

 

Mon personnage préféré :

 

Luke, certainement.Puis, Leia.

Et dans le désordre: Yoda, ObiWan, Rey, Han Solo, les droïdes.

 

Le personnage que j’aimerais ne plus voir:

Jar Jar Binks, évidemment.

 

Le « méchant » que j’aime bien:

Vador

 

 

Un « méchant » qui fait vraiment peur: 

Palpatine (L’empereur)

 

Le personnage qui fait toujours rire:

C3PO

 

Mais pas celui-ci :

 

La mort qui m’a le plus frappée :

 

ObiWan

Vador (dans Le retour du Jedi)

LA mort dans Le Réveil de la Force

 

Une scène émouvante:

 

 

 

 

 

 

 

Une scène d’action impressionnante:

 

 

La bataille de Hoth(L’empire contre-attaque)

 

Ce n’est pas une grotte ! (L’empire contre-attaque)

 

La poursuite sur Endor

 

Et celle-ci

 

Une relation ébouriffante:

Le duo des droïdes C3PO/R2D2

 

 

La relation maître/élève Luke/Yoda

 

 

 

L’amitié Han Solo/Chewie

 

Dans la prélogie:

L’amitié Obiwan/Anakin:

 

 

 

Et, dans la trilogie originale, Leia/Han Solo, évidemment même si je ne suis pourtant pas fan des « suis-moi je te fuis, fuis-moi je te suis » mais leur duo devient un couple irrésistible –

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je m’identifie à…

Leia, évidemment. Le fait que mon pseudo (blog, internet, etc…) depuis une dizaine d’années soit « Leya » n’a rien à voir avec la princesse-qui-ne-l’est-plus, mais les 2 se sont confondus.  Ils le sont encore et franchement, ça n’est pas très grave (tout le monde a oublié d’où venait ce « Leya », en définitive). J’en suis fière.

Padmé est un personnage intéressant mais qui est joué de façon si fade face à un Anakin, aussi neuneu, que je n’ai jamais pu m’identifier à elle.

J’ai l’impression que Rey va constituer un personnage féminin intéressant.

Sinon, je m’identifie en 2nd à ….(on ne rit pas ) Yoda. J’adore Yoda

 

Des thèmes préférés: 

John Williams a composé une des plus belles musiques de films. Il est difficile de faire un choix.J’ai une préférence pour le thème de Leia dont voici une interprétation à la flûte:

 

 

 

Le thème principal

 

 

Le thème de la « cantina band »

 

La marche impériale – version Epica (live)

 

Sur ces mots et sur ces notes, que la Force soit avec vous en cette fin d’année 2015 et pour le début d’année 2016!